vendredi 10 juin 2016

SEXY BASTARD #1 - Arrogant de Eve Jagger

Sorti le 27 mai 2016

***Attention : Contient des scènes de sexe***

4ème de couverture : Quand « arrogant » rime avec « prince charmant »…
Fuyant ses problèmes, Cassie revient aux États-Unis et ne se doute pas qu’elle va en affronter d’autres. Son frère, qui a disparu, doit de l’argent à Ryder Cole, un ex-champion de free fight et propriétaire du bar le plus branché d’Atlanta. Même s’il est imbuvable, elle est électrisée par son charme animal et ses caresses. Elle s’engage alors à effacer les dettes de son frère en travaillant gratuitement pour lui. Mais, hantée par son passé, Cassie se demande ce qui se passera quand la vérité éclatera au grand jour. Ryder acceptera-t-il toujours de la protéger ?

Mon avis : Quand j’ai vu ce livre dans la liste des sorties, je savais que j’allais me laisser tenter, il faut dire que la couverture a quelque chose de très convainquant, vous ne trouvez pas ? Toutefois, je ne vous cache pas que je restais quand même sur ma réserve, le résumé nous présentant un énième NA avec le bad boy et la demoiselle en détresse.
Alors, surprise ou pas ?
Malheureusement, non.
Alors oui, l’histoire est sympa, j’ai passé un bon moment, les personnages ont cet humour qui me plait, mais c’est du vu et revu, il m’a clairement manqué de nouveauté et de surprises.

Pourtant avec son écriture fluide et agréable, l’auteur nous plonge dans le monde sympathique de Ryder Cole, ancien combattant de Free Fight, désormais reconverti en gérant de Clubs. Night Clubs branchés ou Club de combats clandestins, c’est respecté et redouté qu’il mène d’une main de fer ses affaires. Aussi quand Jamie McEntire lui laisse une ardoise de 10000 dollars, Ryder décide de débarquer chez lui avec deux de ses associés. Seulement, surprise, Jamie n’est pas celui qui se trouve à moitié nu dans le lit, mais sa sœur, Cassie, qui rentre à peine de l’Angleterre où elle y a vécu deux ans.
Dépitée mais pas surprise que son frère ait pu mettre en gage leur maison, elle décide alors de proposer un deal à l’ancien champion : bosser gratuitement pour lui jusqu’à remboursement de la dette, en échange il laisse son frère et la maison tranquille.
Tout aurait très bien pu être facile à vivre, après tout, Cassie était heureuse de reprendre une vie active loin de son ancienne vie, mais c’était sans compter sur l’attraction qu’exerçait son nouveau boss sur elle, et le passé qui refaisait surface.
Pourraient-ils s’apprivoiser malgré les secrets ? L’avenir sera-t-il plus sécurisant que le passé ?

Même si nous avons quelques chapitres du point de vu de Ryder, Cassie reste la principale narratrice, nous offrant ainsi une fenêtre ouverte sur sa personnalité.
Cassie a quitté son pays pour être avec l’homme qu’elle aime. Elle a tout abandonné, tout, même sa personnalité. Aussi quand elle revient libre, elle s’affirme et affiche un caractère plutôt indépendant. Elle a de la répartie et ne se laisse pas abattre sauf quand son passé la hante. J’aurais aimé vous dire que je l’ai adorée, mais non ! Cassie a malheureusement aussi ce petit côté geignard qui tape sur le système mais dans l’ensemble, on s’identifie facilement à elle et on finit par l’apprécier malgré tout.

Ryder quand à lui est vraiment la représentation la plus basique du mâle Alpha. Il ne passe jamais pas quatre chemins, quand il veut un truc, il l’a. Et s’il dit « sautez », vous sautez sans chercher à comprendre. Pourtant Ryder a lui aussi des blessures et voir Cassie lui cacher des choses le rend soupçonneux et il se referme peu à peu.
Je dois vous avouer que je n’ai pas pu m’empêcher de l’identifier à Ryodan de Iced de Karen Marie Moning. D’ailleurs l’histoire en elle-même m’a rappelé la saga. Ce petit côté bar, le contrat pour sauver les fesses d’un être cher, ses associés dont l’un blond beau gosse qui se tape tout ce qui bouge. J’ai même retrouvé du Dani en Cassie, ce qui est une très bonne chose. Cela ne m’a pas dérangée, mais j’ai trouvé ça un peu bizarre au début, puis je me suis habituée et ai apprécié de retrouver les points forts de mes personnages préférés.

D’autres personnages, que j’ai beaucoup aimés, viennent aussi égayer le roman. La palme revient à Cash, le barman, beau à tomber mais aussi bringueur et séducteur, il détend toujours l’atmosphère et rend l’histoire plus légère.
Shelby n’est pas mal dans son genre non plus, franche et posée, elle a ce petit brin de folie que chaque femme devrait avoir.

En bref, un roman très bien écrit, qui a de très bons arguments pour passer un bon moment mais qui manque malheureusement de surprises sur le fond de l’histoire.

Extraits :
« C’est vachement petit ici, fait remarquer Avery.
— En même temps, on est aux urgences, tu n’es pas censé recevoir des visiteurs.
Parker fait un geste de la main en direction de Ryder en ajoutant :
— La preuve, je pense qu’il ne nous aurait pas accueillis en slip s’il avait su qu’on allait débarquer.
On part tous d’un petit rire. »
******
« Quoi qu'il en soit, aujourd'hui est mon jour de chance, car ces messieurs tournent le dos au bar, ce qui signifie que je peux mater leurs fesses musclées et leurs longues jambes solides en toute impunité. Il va de soi que je préfère celles de Ryder. Les fées qui se sont penchées sur son berceau l'ont doté de la plus belle paire de...
— T'as faim ? me demande Cash.
Je reporte mon attention sur lui.
— Non, pas vraiment.
— T'es sûre ? Parce que j'aurais juré apercevoir un petit filet de bave au coin de ta bouche il y a quelques instants.
Je lève les yeux au ciel.
— Tu n'es qu'un troglodyte !
— Houla ! s'exclame-t-il en levant les mains en signe de reddition. J'ignore ce que ça veut dire, mais si ça peut me valoir le même regard que tu viens de lancer aux deux zigoto, là-bas, je suis preneur. »

Chronique de Sandy Twi-cops
Broché: 285 pages
Éditeur : Milady Romance
Collection : Sensations

1 commentaire:

  1. Effectivement, rien de très surprenant, mais on passe un bon moment quand même. Disons qu'heureusement, ça n'a pas la prétention de se dire "roman à suspens" ;)

    RépondreSupprimer