jeudi 30 juin 2016

LA 5ème VAGUE, Tome 3 - La dernière étoile de Rick Yancey

Sorti le 26 Mai 2016

4ème de couverture : 1re vague : Extinction des feux.
2e vague : Déferlante.
3e vague : Pandémie.
4e vague : Silence.
À l'aube de la 5e vague...
Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis d'abord par les Autres, et maintenant par eux-mêmes.
En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime : sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.

Mon avis : Voilà maintenant plus d’une semaine que j’ai fini « La dernière étoile » et je suis encore mitigée et frustrée.
Commençons par ce qui m’a le plus dérangé. La fin ! Je ne l’ai pas aimé. Alors oui certains diront que cette fin était logique, personnellement au vue de l’évolution et de l’importance de certains personnages je pense tout de même qu’elle aurait pu être différente, en tout c’est ce que j’aurais aimé. En plus, même si elle nous livre un message d’espoir finalement on se sait pas à quoi tout ça aura servi, on a pas de visibilité sur l'après. L’humanité survivante a-t-elle seulement la moindre idée de ce qui s’est passé et de qui a agit ? Et puis quel dommage que le savoir de milliards de personne s’éteigne en même temps que la personne qui le possède. Quel histoire pour l’humanité ? En même temps,c'est peut-être une caractéristique des dystopies mais là je ne peux rien dire car je n'en ai jamais lu. 

Ensuite il y a le fait que le démarrage de la lecture a été plutôt difficile. Il m’a fallu relire la chronique et la fin de « La mer infinie » pour me souvenir des grandes lignes car, je l’avoue, l’attente entre les deux tomes m’a été fatale.
Et puis, il y a des petites incohérences, ou alors c’est moi qui n’ait pas tout compris …
Mais tout ceci n’enlève rien à la qualité de l’écriture, qui est efficace, riche et développé, tout comme l’intensité de l’histoire qui ne faiblit pas. Rick Yancey nous a offert une trilogie captivante et haletante avec ce qu’il faut de suspense et de retournements de situation afin de semer le trouble dans nos esprits et nous tenir en haleine pendant trois tomes. Ici on ne s’ennuie pas, tout s’enchaine et on a à peine le temps de se poser pour analyser ce qu’on découvre. Cette cascade d’évènement et de retournement de situation nous amène vers la fin tant attendu. Car quelle qu’elle soit on veut savoir comment Cassie, Evan, Ben et Sam vont s’en sortir … enfin s’ils s’en sortent !!

Au niveau de la narration, nous avons toujours l’alternance des points de vue avec Cassie, Evan, Ringer, Zombie et Sam, ce qui nous permet de suivre chaque personnage à des degrés différents de l’histoire d’autant plus qu’ils n’ont pas les mêmes objectifs et puis ne l’oublions pas, ils sont très rarement réunis. Pourtant j’ai eu le sentiment que ce tome était tout de même beaucoup plus centré sur Ringer alors que pour moi le personnage principal est Cassie.

« La dernière étoile » se découpe en quatre partie. Et chaque partie étant un décompte avant la Cinquième Vague.
Après avoir tué le silencieux en garde du secteur ou ils se trouvent, Evan, Cassie, Sam et Ben profitent un peu de la quiétude que leur offre cette maison. Mais Ben doit de partir à la recherche de Ringer, il lui avait promis. Mais tout ne va pas se passer comme prévu … comment combattre les autres quand ils peuvent avoir l’apparence de votre meilleur ami, de votre voisin, votre grand-mère ?


Chacun des protagonistes va essayer de déjouer les plans de Vosh. Des décisions vont être prise et des sacrifices vont être fait … pour le bien de l’humanité.

Pour ce qui est des personnages, Cassie et Evan restent mes chouchous. On a démarré avec eux et j’aurais tellement aimé les avoir plus et surtout qu’ils soient mieux traités, mais c’est écrit ainsi. Alors si Cassie est autoritaire, volontaire, têtue, tranchante avec du répondant, Evan lui est doux, calme, courageux et amoureux. Alors oui c’est un tueur mais son amour pour Cassie lui rend beaucoup d’humanité. Il est fidèle à Cassie et ses amis et ne recule devant aucun sacrifice pour son Ephémère. Malgré les piques et les questionnements de Cassie, ils sont beaux et la façon dont le personnage d’Evan est traité me peine. Pourquoi son amour aurait-il moins de valeur que celui de Ringer ou de Zombie ?
Ben ou Zombie est le personnage qui a le plus perdu de sa valeur au fil des tomes. Il est plus spectateur qu’acteur, d’ailleurs il n’apporte pas grand-chose et ne prend pas de grande décision et s’il est toujours en vie, il peut remercier les membres de son escouade. Ok, il s’en veut toujours d’avoir abandonné sa sœur, mais il n’est pas le seul à avoir perdu quelqu’un. On le voit plus comme le frère de substitution voir la nounou de Sam.
Et bien en parlant de Sam … on comprend qu’il est la raison de se battre de Cassie, mais à part ça, il n’a pas une grande importance. D’autant plus que ses réactions dans ce tome m’ont peinées. Ok c’est un enfant de six ans qui a vu son innocence s’envoler avec la mort de sa famille, mais il devrait justement se raccrocher à sa sœur, mais non ! AU lieu de ça, il lui en veut, l’ignore … il ressemble plus à en enfant gâté et capricieux qu’à un soldat. Les chapitres le concernant ne m’ont pas aidé à le comprendre. C’est injuste pour Cassie …
Et on termine avec Ringer qui se débat toujours avec ce qu’elle est et ce qu’elle a subit. Par contre, quand il faut agir elle agit, même si par moment on peut douter de sa loyauté. Elle suit ses propres idées et ne recule devant rien pour y parvenir.

En bref, même si ce n’est pas la fin que j’aurais choisi, Rick Yancey nous livre un final explosif avec du suspense, des trahisons, des révélations, des surprises, des pertes et des sacrifices tout ça sur un fond d’humanité.


**Merci à la Collection R et aux éditions Robert Laffont pour cette lecture**

Mes extraits :
- Et je me fiche complètement de mettre un terme à tout ça. Peut-être que c'est dur à comprendre pour un mec comme toi qui a le complexe du Sauveur, mais moi, je n'ai pas l'intention de dauver le monde. Juste deux personnes.
il se leva, passa devant moi et se dirigea vers le couloir. Evan se mit à crier pour le retenir et, en entendant ses propos Ben se figea.
- L'équinoxe du printemps est dans quatre jours. Si je ne rejoins pas ce ravitailleur pour le faire sauter, chaque ville de Terre sera détruite.
Putain de merde. Je me tournai vers Ben, qui se tourna vers moi, et ensemble, nous nous tournâmes vers Evan.
-Qu'est-ce que tu veux dire par détruire commençai-je. 
- Explosée, répondit Evan. C'est la dernière étape avant le déclenchement de la 5è Vague.


******
Zombie
- Je ne suis pas OK à 100%, mais je dirais à 86,5%, donc c'est bon.
La douleur me vrille le flanc quand j'attrape mon sac à dos sur l'étagère du placard. OK, retirez 1.5%, ce qui nous donne 85%. Et alors ? On est toujours plus près de 100 que de 20, non ? De toute façon, qui est encore efficace à 100% à c emoment de la partie ? Même le gentil méchant alien c'est cassé la cheville. 

Chronique du Tome 1 et du Tome 2

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 432 pages
Éditeur : R-jeunes adultes
Collection : R


5 commentaires:

  1. alors personnellement, ce livre sera ma plus grosse déception de cette année (pour le moment!)

    Beaucoup d'incohérences, beaucoup trop de flou, pas assez d'explications et cette fin pourrie!

    Non mais sérieusement, pourquoi? Je ne comprends pas et je ne suis pas la seule!

    J'ai commencé une trilogie avec Cassie comme personnage principal et je finis avec ... Ringer!

    Bref je suis dégoûtée!

    RépondreSupprimer
  2. Déçue aussi! Même si j'ai trouvé bien ce dernier tome car je me suis habituée à plus rien comprendre c'est carement devenu normal lol
    Déjà que deux ans depuis le tome 2 je ne me souvenais carement de rien...
    Oui aussi beaucoup d'incohérence je suis bien d'accord!
    La fin ne m'étonne même pas!
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  3. oh non les filles vous me faites trop trop peur !!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. J'avais attendu avant de lire le 2, je crois que j'ai bien fait. Nous soulent ces auteurs de dystopie à bâcler leurs fins (HG, labyrinthe, celui là...)

    RépondreSupprimer
  5. D'un côté, j'ai aimé le livre parce qu'il m'a fait passer par toute sorte d'émotions, mais comme beaucoup j'ai été déçue que Ringer prenne une si grande place. Alors qu'Evan, mon favori, est presque invisible dans ce tome ! Il y en tout deux moments entre Cassie et lui... et même si ce n'est pas une romance, ça m'a dégoûtée qu'au final leur duo n'ait plus d'importance alors qu'ils étaient au centre de l'histoire du tome 1 ! :(

    RépondreSupprimer