lundi 7 octobre 2013

ROCK CHICK, tome 4, ROCK CHICK RENEGADE de KRISTEN ASHLEY

LECTURE EN VO 


RésuméJules has got a score to settle against the drug dealers of Denver. Vance has made it his mission that Jules won’t get dead while dishing out vigilante justice. Jules doesn’t have time for romance, she’s too busy saving the world and she enlists Zip (the gunstore owner), Heavy (an ex-PI) and Frank (a mysterious recluse) to help.

The Rock Chicks of Fortnum’s Bookstore get involved to provide romantic advice and guidance, none of which Jules accepts at first. The Hot Bunch of Nightingale Investigations adopt Jules as one of their own. Even though Jules tries to hang on to her inner Head Crackin’ Mamma Jamma, the Rock Chicks; Hot Bunch; Jules’s long-suffering Uncle Nick; Jules’s friend the rotund, African-American, Jackie-O wannabe, May; and especially Vance will stop at nothing to wear her down.

But Jules makes some bad guys pretty angry and one is dedicated to taking her out. Vance and the Hot Bunch have to pull out all the stops to keep her alive. At the same time, Jules and Vance learn the true meaning of home but once they find this precious entity they’ve been searching for all their lives, will Jules’s enemies tear it away?


Mon avis: je préfère vous prévenir, vous n'avez pas fini de lire des chroniques sur les Rock Chicks, il y a 8 tomes et je les ai tous lus... Bah oui. Quand on trouve une saga (ou une auteure plutôt?) qui décrit des situations drôles, romantiques, intrigantes et à rebondissements, on ne la lâche pas. 

Cette fois-ci c'est le tour de Jules Lawler et de Vance Crowe. Vance travaille chez Nightingale Investigations, donc avec Lee Nightindale (dont l'histoire avec Indy a été racontée dans le tome 1). Et Jules... Bah elle a deux activités! de jour, Jules travaille dans un foyer pour enfants / adolescents qui sont dans la rue. Elle est là pour les conseiller, les faire rencontrer des psychologues ou des tuteurs scolaires. Bref, elle fait tout pour sortir les enfants de la rue et les aider à s'assurer un avenir un peu plus réjouissant. Et notamment, parmi ces ados, elle en a pris 3 sous son aile: Park, Roam and Sniff. Sauf que Park est mort d'une overdose... Et Jules en a fait sa mission personnelle que de nettoyer les rues de Denver pour que plus aucun ado ne meurt d'une overdose dans une allée sombre et sale.

Pour ça, elle a pris des cours de tirs chez Zip, où elle a aussi acheté son arme, un taser et un spray au poivre, des cours de combat et d'auto-défense avec Heavy, un ex flic et ex détective privé, et prend des renseignements auprès de Frank, un cas soc ermite ;-))) Bref, c'est une femme qui sait se défendre... Et quand elle s'en prend aux dealers, c'est toujours avec beaucoup d'imagination!!! Soit elle enroule leur portière de voiture de film plastique qu'ils mettent 3 plombes à enlever, soit elle les gaze quand ils sont avec leurs clients, bref, c'est une empêcheuse de tourner en rond pour dealer! Mais évidemment, elle finit par se faire remarquer, et pas que par les bonnes personnes...

Vance lui est un traqueur. Son passé n'est pas super reluisant (il a fait de la taule pour vol de voiture) mais depuis qu'il travaille pour Lee, il n'a contourné la loi que pour le bien des enquêtes! Il s'est rangé quoi. Et quand il rencontre Jules, il décide (oui, parce que les mecs de cette saga sont comme ça. Ils ne demandent pas l'autorisation, ils ne tâtent pas le terrain, ils ne se demandent pas s'ils dérangent ou pas. Ils DE-CI-DENT. Et croyez-moi, quand ils ont une idée en tête, ils ne l'ont pas ailleurs...) de s'occuper des affaires de Jules: la suivre quand elle fait ses expéditions nocturnes, installer des caméras de surveillance chez elle, et comme si ça ne suffisait pas, il décide de DORMIR chez elle.... 

Leur relation est pour le moins explosive. Et ce dans tous les sens du terme. Alors quand en plus la bande des Rock Chicks (Indy, Ally, Daisy, Shirleen, Jet et Roxie) s'en mêlent et décident (oui, elles aussi elles décident. L'adoption est instantanée dans cette saga ;-)) que Jules fait partie de leur bande, on peut dire que les ennuis de Jules ne font que commencer.

Mais comme toujours, à côté des poursuites, des bagarres, des explosions, des tirs, nous sommes face à des personnages qui ont une réelle histoire personnelle, un vécu émotionnel fort qui influe sur leur comportement, leur façon d'agir et de réagir actuel. L'aspect affectif et émotionnel est toujours très important et placé au centre des aventures des héros de Kristen Ashley. Mais ce qui est aussi très réussi, c'est qu'elle n'oublie jamais d'être drôle ou de mettre les personnages dans des situations ou de leur faire dire des choses qui vous font exploser de rire. C'est la magie de la lecture: on passe du rire aux larmes, du frisson à la chaleur dans le ventre en quelques lignes. Mais vous savez pourquoi ils sont drôles? Parce qu'ils ne cherchent pas à l'être.

Ici, en plus des histoires personnelles des deux héros, on est également plongés dans l'histoire d'adolescents abandonnés, livrés à eux-mêmes dans la rue, à qui la vie ne sourit pas beaucoup et qui trouvent refuge auprès d'adultes qui leur consacrent leur temps mais qui ne pourront jamais remplacer leurs parents. Des jeunes qui se droguent, qui volent à l'étalage et qui ne font confiance à personne. Et on voit quelques uns de ces jeunes essayer de changer, de devenir responsables, de se prendre en main et de se laisser aider par les adultes. Et notamment la relation entre Jules et Roam et Sniff est attendrissante et en même temps déchirante. On ne se rend vraiment pas compte de la chance qu'on a et que nos enfants ont...

Aller, je passe aux extraits! 

Extrait n°1: Un petit dialogue entre Vance et Jules, quand Jules l'envoie bouler parce qu'elle poursuit les méchants...
"Jesus, you think you're fuckin' Catwoman," he muttured.
"I do not. Catwoman wore a leopard and stupid ears and fake claws. That's just silly."
I had no idea why I shared my views on Catwoman. I should have kept my mouth shut.

"Mon Dieu, tu penses que tu es Catwoman putain," murmura-t-il.
"Pas du tout. Catwoman portait un costume léopard et de stupides oreilles et de fausses griffes. C'était juste idiot."
Je n'avais aucune idée de pourquoi je partageai mon avis sur Catwoman. J'aurais dû fermer ma bouche.

Extrait n°2: comme vous l'avez compris, certains personnages sont une constante dans la série. Tex en fait partie. C'est le vétéran du Vietnam qui fait/sert le café dans la librairie d'Indy, Fortnum. Et à chaque fois qu'il ouvre la bouche, c'est un vrai poème. Comme lorsqu'il décrète que Vance est prioritaire dans la file d'attente pour le café qu'il l'explique à un client mécontent...
"You a badass motherfucker who hunts down drug dealers at night?" Tex went on.
The customer stared at Tex, then he stared at Vance, then he stared back at Tex.
"Er... no," he replied.
"You a badass motherfucker at all?" Tex continued.
[...]
The customer decided belatedly to keep is mouth shut.
"That boy is a badass motherfucker. Badass motherfuckers get their coffee first. It's a rule at Fortnum's. You become a badass motherfucker, you get to go to the front of the line. You got me?" Tex declared.

"T'es un connard de dur à cuire qui chasse les dealers de drogue la nuit?" continua Tex.
Le client fixa Tex, puis il fixa Vance, puis il fixa de nouveau Tex.
"Heu... non," répondit-il.
"Tu es un connard de dur à cuire tout court?" continua Tex.
[...]
Le client décida tardivement de garder sa bouche fermée.
"Ce garçon est un connard de dur à cuire. les connards de dur à cuire ont leur café en premier. C'est une règle chez Fortnum. Tu deviens un connard de dur à cuire, tu as le droit de passer devant. Tu piges?" déclara Tex.


Chronique de Pat Tessie Cop qui ne réussit pas à passer à autre chose...


4 commentaires:

  1. Vite une VF!!!!!!!!! J'adore toujours autant lire tes chroniques Pat.

    RépondreSupprimer
  2. Pat, si tu ne nous dis pas bientôt que cette série sort en VF je vais pleurer...

    RépondreSupprimer
  3. Mdr les filles! Désolée mais j'ai pas entendu parler d'une vf... Malheureusement...

    RépondreSupprimer