mercredi 20 août 2014

UNE SUITE POUR LA SELECTION !!!

Si comme moi vous avez aimé la saga "La Sélection" et bien réjouissez-vous, Kiera Cass a annoncé qu'il y aurai 2 romans supplémentaires !!! Happy me !!!

Un roman arrivera l'été prochain et il aura pour titre "The heir". Il ne sera pas du point de vue d'America. Il y aura aussi une "novellas" sur Marlee.



Source

De Coco Tessie-cops

THE SWEET, tome 3, SWEET RECKONNING de WENDY HIGGINS

LECTURE EN VO - sortie le 29/04/2014


Sweet Reckoning (The Sweet Trilogy, #3)Résumé: It’s time. 
Evil is running rampant and sweet Anna Whitt is its target. Nobody knows when or how the Dukes will strike, but Anna and her Nephilim allies will do anything necessary to rid the earth of the demons and their oppressive ways.  
The stakes are higher than ever, and Anna is determined that the love she feels will be her strength, not a liability. But trying to protect the ones she loves while running for her life and battling demonic forces proves to be perilous—especially as faces are changing and trust is fleeting. 

When the Duke of Lust sends Anna’s great love, Kaidan Rowe, to work against her, Anna must decide how much she’s prepared to risk. 

Mon avis: Et voila... encore la fin d'une saga. J'ai l'impression de lire beaucoup de fins en ce moment... non pas que je lise beaucoup, mais bon, vous m'aurez comprise. Et je dis cela avec un pincement au cœur, parce que j'ai l'impression que c'est de plus en plus difficile d'avoir des coups de cœur... ou est-ce que parce que je deviens plus difficile? 
C'est donc avec beaucoup d'émotions que j'ai tourné la dernière page de ce livre, de cette trilogie (dont vous trouverez les deux premières chroniques ICI et ICI).

Nous retrouvons Anna juste après les événements qui ont eu lieu à la fin du tome 2. Des événements éprouvants à plus d'un titre, émotionnellement et physiquement. Anna est plus décidée que jamais à faire disparaître les démons de la surface de la terre d'une manière ou d'une autre: soit par leur rédemption, soit en les envoyant brûler en enfer, littéralement. Mais les néphilims, ses amis et alliés sont d'autant plus en danger. Se retrouver, profiter de quelques instants d'amitié et d'intimité, devient de plus en plus rare. Les derniers messages de son père sont angoissants... il faut se tenir prêt, tout peut arriver d'un moment à l'autre. Anna ne peut plus rester 2 jours de suite au même endroit sans risquer de se faire attraper par les démons ou les chuchoteurs qui s'empresseraient de dire où elle se trouve aux ducs. Tout le monde est sur les dents...

Ce dernier opus est également composé de 3 parties. J'aime assez cette caractéristique chez cette auteure, on a vraiment l'impression d'être face à un ballet en 3 actes. Le 1er: comment se mettre encore plus dans la merde. Le 2ème: comment faire pour ce sortir de ce guêpier infernal. Le 3ème: advienne que pourra, la guerre c'est la guerre. LOL! Je caricature mais c'est tellement ça! 

Le 1er tome était déjà très intense, le 2ème n'avait absolument pas déçu, et le 3ème atteint l'apothéose! Cette saga va en crescendo en jouant sur nos émotions et nos nerfs! Anna est toujours aussi brave mais comme tout un chacun, elle a ses périodes de doutes, surtout quand Kaidan joue le rôle du fils du Duc du Désir à la perfection, avec un visage impassible... Le courage et l'amour qu'elle porte aux autres sont sans limite, et pourtant, à la voir "travailler" on ne lui donnerait certainement pas le bon dieu sans confession ;-))) Elle fait toujours preuve d'une telle empathie qu'on ne peut pas faire autre chose que lui rendre toute cette bonté qu'elle dégage. En même temps, elle n'est absolument pas niaise pour deux ronds, elle a un humour bien aiguisé et quand il s'agit de remettre certaines personnes à leur place, elle ne se fait pas prier. Limite si Kaidan n'a pas été obligé de la retenir... faut pas pousser, elle n'en est pas au stade où elle tendrait la joue gauche! Elle est peut-être l'arme fatale et l'incarnation d'une prophétie, mais elle n'est quand même pas le messie!!! 

J'espère que vous avez bien vu tous les jeux de mots et références dans le texte ci-dessus... MDR!!! Bah! C'est pas une histoire d'anges, de néphilims, de ciel et d'enfer pour rien!!! LOOOL!! 
Kaidan Rowe. Arrrffff.... Kaidan...  Dois-je vous rappeler à quoi il ressemble??? Oui, je le dois-je... (oups. Il faut que j'arrête de dire le mot "dois" quand je parle de Kaidan. La phonétique, c'est bien mais ça a ses travers quand même...LOL!!!). Il est grand, brun avec des mèches tombant sur ses yeux bleus... Bref. Un mec super hot! Kaidan est plus amoureux que jamais. Il est du coup bien plus angoissé... et du coup les marques d'affection, d'amour inconditionnel, de protection sont à son image: intenses!

Dans ce tome, toutes les émotions que j'ai pu décrire pour les tomes précédents, sont décuplées. Les liens d'amitié sont intensifiés, les histoires d'amour avec les personnages secondaires sont développées et avec un goût tout aussi aigre-doux que celle d'Anna et Kaidan. Personne n'est épargné, parce que personne ne peut l'être... Mais bien que la peur de perdre l'autre soit quasiment présente à toutes les pages, il y a aussi cette volonté de se battre, de sauver le monde, de sauver les êtres aimés, mêmes humains. 

Comme je vous l'ai dit, j'ai fermé ce livre avec quelques larmes d'émotions. Et pas seulement parce que c'est la fin de l'histoire. Mais simplement parce que la dernière page est à la hauteur des 1100 pages qui l'ont précédée: touchante, triste, pleine d'amour, d'amitié... émouvante.

Je voudrais juste dire un dernier mot. Il ne s'agit pas d'un livre sur la religion, bien que les références à Dieu, à Lucifer, aux démons et aux enfers soient largement décrites. Ce n'est pas du prosélytisme. C'est surtout à propos de rédemption et sur le fait que tout le monde a le droit à une deuxième chance...

Passons aux extraits!!

Extrait n°1: ahhh... le pouvoir de l'amour...
I loved Kaidan Rowe, and he loved me.
I loved Patti and my father, and I knew they were willing to die for me.
I loved the Nephilim, and wanted to see them free from the terror of their fathers.
I loved the inherent goodness in humanity and the potential for a better future on earth without demon interference.

J'aimais Kaidan Rowe, et il m'aimait.
J'aimais Patti et mon père, et je savais qu'ils étaient prêts à mourir pour moi.
J'aimais les Néphilims, et je voulais les voir libres de la terreur infligée par leurs pères.
J'aimais la bonté inhérente à l'humanité et le potentiel d'un meilleur futur sur la terre sans interférence démoniaque.

Extrait n°2: passons à un extrait plus... Kaidan ;-)))) Il a vraiment du mal à contrôler ses "ardeurs" quand Anna le touche... même à table, avec ses amis et devant sa mère!

Halfway through the meal, while we were all laughing and telling stories, I made the mistake of placing my hand on Kaidan's upper thigh without thinking. He let out a groan loud enough to silence the room. I slipped my hand back into my own lap, and Kaidan cleared his throat. "Wow," he said. "The corn pudding is fantastic." I snorted, which started a round of snickers. Patti smiled at Kaidan like he was a precious boy. "Isn't it good? Anna found the recipe a few years ago. She's a great cook." "Mm-hm." Kaidan gave a tight-lipped smile. "That she is."

A la moitié du repas, alors que nous riions tous et racontions des histoires, j'ai fait l'erreur de poser ma main sans réfléchir sur le haut de la cuisse de Kaidan. Il laissa échapper un gémissement assez fort pour que tout le monde se taise. Je glissai ma main à nouveau sur mes genoux, et Kaidan se racla la gorge. "Wouaouh," dit-il. "ce pudding au maïs est fantastique." Je grognai ce qui donna suite à des pouffements de rire. Patti sourit à Kaidan comme s'il était un garçon adorable. "C'est bon, n'est-ce pas? Anna a trouvé cette recette il y a quelques années. C'est une bonne cuisinière." "Mm-hm". Kaidan eut un sourire pincé. "Ça, elle l'est."

Chronique de Pat Tessie Cop, alias Cougarch' puisqu'elle est au bled ;-)))



lundi 18 août 2014

TOI + MOI, Envers et contre tout, tome 2 de Emma Green

Sortie le 12-06-2014

Attention, des scènes de sexe explicites.


4ème de couverture
Dévastée par la trahison de celui qu'elle aime, hantée par ses souvenirs et ses rêves évaporés, Alma Lancaster tente de reprendre goût à la vie. Dos au mur, rattrapé par son passé, comment Vadim King va-t-il retomber sur ses pieds ? Laissera-t-il son premier amour, le seul qui ait jamais compté, lui échapper une nouvelle fois ? Alors qu'autour d'eux tous les couples semblent se défaire, les deux amants déchirés sauront-ils ressusciter ce qui leur est le plus cher ? 


Mon avis :  Attention spolier !
Nous avions donc laissé Alma dans un sale état après qu'elle ait appris que son beau Vadim lui avait caché, pendant les 6 mois qu'ils viennent de passer ensemble, qu'il était marié à une certaine Carmen et qu'il l'avait vu  à L.A lorsqu'il avait "renvoyé" Alma à Paris. Le pire, c'est que la miss a appris cette nouvelle de la bouche même de la Carmen !


Cela fait 6 jours que Alma se morfond seule dans son appartement, 6 jours qu'elle n'est pas allée travailler, 6 jours q'elle n'a pas vu Vadim...
Il est temps pour elle de réintégrer son bureau et d'affronter, un tant soit peu, son PDG d'amant...mais sans lui faciliter la tâche ! 
Les "retrouvailles" sont plutôt électriques : Alma lui en veut, Vadim reconnaît ses erreurs mais avec le travail qui les attend, Alma refuse de discuter et de lui pardonner ! Il faut une fois de plus contre carrer les menaces que fait peser Dimitri Monkov sur la société King Production et sur Vadim lui-même.
Mais les ennuis que vont traverser successivement ses amis et sa famille vont faire réfléchir Alma : Elle doit arrêter de voir le mal partout et surtout en Vadim. 

Grâce au complot mis en place par le bogoss et ses plus proches collaborateurs, Dimitri Monkov est enfin arrêté pour tout le mal qu'il a fait à Vadim et à sa famille... mais notre pauvre ami n'est pourtant pas au bout de ses surprises, loin de là !
Il croyait, enfin, que sa vie allait reprendre un chemin paisible mais c'était sans compter sur le bras long de son rival ainsi que de tous les bâtons dans les roues que vont lui mettre des personnes mal intentionnées.  
Alors que Vadim essaie de se débattre avec ses problèmes, Alma, quant à elle, va devoir encaisser la distance que son amant lui impose parfois pour des raisons qu'elle ne comprend pas. D'un autre côté, elle a tellement à faire avec tout ce que traverse ses amis et sa famille... un vrai bonheur ! A croire que toutes les histoires d'amour finissent par tourner au vinaigre. Le mariage, institution en laquelle elle croit, a-t-elle encore une valeur ? 
Elle qui rêve d'un mariage digne d'une princesse, va vite redescendre de son nuage lorsque son cher et tendre va lui faire comprendre que ce n'est pas quelque chose qu'il envisage... bouhouuuu !!!
Mais la vie n'est pas un long fleuve tranquille et nos amoureux vont s'en rendre compte !

Des bouleversements qui donnent le tournis à tout le monde : Clémentine, Yann, Clarence, Basile, Niels, les parents Lancaster et j'en passe !
Et le mensonge de trop qui mettra peut-être un point final à leur histoire d'amour ou bien la trahison finale que personne ne voit venir ?!


Alors que j'avais adoré le premier volume, Toi + Moi, l'un contre l'autre, je dois reconnaître que celui-ci m'a un peu moins emballé. Tout d'abord :
- Beaucoup trop de longueur. Des passages qui n'ont pas vraiment d'importances et qui finissent par rendre l'histoire indigeste.
- Beaucoup trop de scènes de sexe pas vraiment intéressantes :-( 
- Beaucoup trop de personnages secondaires qui prennent, pour certain, une trop grande place par rapport à leur action dans l'histoire ( Alistair et Kali par exemple )
- Et une Alma qui accepte bien trop facilement et sans scrupules la fortune de son amant. 

Par contre, une bonne dose de rebondissement qui rehausse l'histoire, des personnages intéressants, un Vadim au caractère fort, une Alma pas trop nunuche et une fin comme je les aime !
J'attends avec impatience de lire le 3ème volume qui raconte l'histoire de leur rencontre, 12 ans au par avant et dont le titre est Toi + Moi, seuls contre tous.

Extrait 1 : Alma qui assiste Clémentine pendant son accouchement 
- Ah non, ne commence pas à me dire de souffler ! J'ai accouché de jumelles, je sais comment on fait ! Haaa...hurle-t-elle en broyant ma main serrée dans la sienne. 
- Ok, ok, ne souffle pas, comme tu veux ! 
- Haaa ! reprend-elle de plus belle.
- Voilà, crie, c'est mieux ! l'encouragé-je en plissant les yeux face à son rugissement bestial.
- Ca y est, la contraction est passée. C'était une petite, celle-là.
Ah...
- On va en profiter pour changer de main, alors. Si tu me brise tous les os, je préfère garder la droite pour écrire.
- Ce que tu peux être chochotte, me gronde ma meilleure amie en soupirant. Comment sont mes cheveux ?
- Hmmm... roux ? tenté-je pour éviter toute mauvaise réponse.
- Non, la coiffure ! Je ne supporte pas ces mères qui accouchent avec les cheveux collés de sueur sur l'oreiller ! J'ai une dignité, moi... Haaa !
- Ma main, prend ma main ! Ta coiffure est très bien ! Tu es parfaite ! Souf... Non, ne souffle pas ! Crie ! fais tout ce que tu...
- Tais-toi ! me coupe-t-elle, agacée. Je ne peux pas me concentrer sur la douleur !
- Désolée, réponds-je doucement en me pinçant les lèvres.
Les hurlements reprennent...
- Pourquoi tu ne dis plus rien ? me demande-t-elle après avoir arrêté de crier comme une bête enragée.
- Tu m'as dit de me taire...
- Oh, mais pas tout le temps, juste pendant les contractions !
- Ok ! c'en était une grosse, celle-là, hein ?
- Non, ridicule.
Ah...
- Tu trouves que je crie trop fort ?
- Non, pas du tout ! Tu cries... hyper bien !


Extrait 2 : Alma discute avec Vadim au sujet des problèmes de couple que rencontre les parents de cette dernière.
- Je ne sais pas, ma mère est tellement secrète. Elle ne se plaint jamais, elle souffre en silence en pensant nous épargner. Mais c'est tout le contraire, ça me donne envie de la secouer, de hurler ! grogné-je en serrant plus fort la portière.
- C'est son choix, c'est elle qui décide de fermer les yeux, de rester à chaque fois. Que ça te plaise ou non, tu ne peux rien y changer. La soutenir, lui montrer que tu es là pour elle, quoi qu'il advienne, c'est ça ton rôle, murmure-t-il en m'obligeant à le regarder.
- Après 35 ans, en arriver là... Tu te rends compte ? soufflé-je, les larmes aux yeux.
- Oui. Et c'est justement ça qui me fait douter, parfois...
- Douter ? De quoi ? me redressé-je brusquement, inquiète.
- Rassure-toi, Alma, je n'ai aucun doute sur toi et moi, ricane-t-il doucement. C'est sur le mariage que je m'interroge. J'en reviens à me dire que s'appartenir, c'est se bousiller. Que se passer la bague au doigt, c'est signer une sorte d'arrêt de mort. C'est s'enfermer au lieu de s'épanouir librement.
- Donc on ne s'appartient pas, toi et moi ? Et tu ne m'épouseras pas de peur de perdre ta précieuse liberté ? réagis-je au quart de tour.
- Ton cœur m'appartient, mais toi non? Et j'aime ça. Ça nous rend plus spontanés, plus avides, plus conscients de la chance qu'on a. Se marier, c'est inscrire sur un bout de papier qu'on se doit des choses l'un à l'autre. Et ça finit par nous peser, nous éloigner. Enfin, si j'en crois tous les exemples qu'on a autour de nous...
A nouveau tournée vers la vitre, je n'ajoute pas un mot, trop occupée à ravaler mes larmes. J'ignore s'il en a conscience, mais Vadim vient de flinguer l'un de mes plus grands espoir. L'un de mes plus beaux rêves. Ce jour où je m'imaginais prononcer " oui, je le veux " en me perdant dans ses yeux gris. Ce jour où je me voyais porter un nouveau nom :  Alma King.
Pouf : parti en fumée...

Chronique tome 1 ICI
Broché : 521 pages
Editions : Addictives

Chronique de Lna Tessie-cops

vendredi 15 août 2014

THE DARK ARTIFICES de CASSANDRA CLARE: Nouvelles et Snippets :-))




Lady Midnight, Book One of the Dark Artifices
the-manila-institute:

Lady Midnight


Comme vous le savez toutes déjà, Cassandra Clare va lancer une nouvelle saga de Chasseurs d'Ombres avec THE DARK ARTIFICES dont l'action se situe à Los Angeles cette fois, avec Emma Carstairs et Julian Blackthorn.





L'histoire se déroule 5 ans après le dernier tome de la Cité des Ténèbres... et si vous avez lu les Instruments Mortels, les noms des personnages principaux ne vous seront pas inconnus :-))))

Voici déjà le résumé du 1er tome, Lady Midnight, qui sortira en Mars 2015 en VO:

Los Ángeles, 2012. It’s been five years since the events of the Mortal Instruments when Nephilim stood poised on the brink of oblivion and Shadowhunter Emma Carstairs lost her parents. After the blood and violence she witnessed as a child, Emma has dedicated her life to the eradication of demons and being the best, fastest and deadliest Shadowhunter since Jace Lightwood. Raised in the Los Angeles Institute, Emma is paired as a parabatai with her best friend, Julian. As Emma hunts those who caused the death of her parents, the trail they’re following leads back to those they’ve always been taught to trust. At the same time, Emma is falling in love with Julian — her closest friend — and, because he is her parabatai, the one person in the world she’s absolutely forbidden by Shadowhunter law to love. Set against the glittering backdrop of present-day Los Angeles, Emma must learn to trust her head and her heart as she investigates a demonic plot that stretches from the warlock-run nightclubs of the Sunset Strip to the enchanted sea that pounds the beaches of Santa Monica.


Los Angeles, 2012. Cela fait 5 ans depuis les événements de la Cité des Ténèbres où les Nephilims se sont retrouvés sur la brèche et où la Chasseuse d'Ombres Emma Carstairs a perdu ses parents. Après le sang et la violence dont elle a été témoin enfant, Emma a dédié sa vie à l'éradication des démons et à devenir la meilleure, la plus rapide et la plus fatale des Chasseurs d'Ombres depuis Jace Lightwood. Élevée au sein de l'Institut de Los Angeles, Emma a pour parabatai son meilleur ami, Julian. Emma étant à la poursuite de ceux qui ont causé la mort de ses parents, la piste qu'ils suivent les ramène vers ceux qu'ils ont toujours cru dignes de confiance. En même temps, Emma tombe amoureuse de Julian - son ami le plus proche - et, parce qu'il est son parabatai, la seule personne dans le monde qu'elle ne peut, par la loi des Chasseurs d'Ombres, aimer. Dans le cadre du Los Angeles actuel, Emma doit apprendre à croire sa tête et son cœur alors qu'elle enquête sur un complot démoniaque venant de night-clubs dirigés par les sorciers du Sunset Strip jusqu'à la mer enchanteresse qui longe les plages de Santa Monica.

Et pour bien célébrer cette information (certes pas nouvelle), voici déjà des extraits!!!! C'est ça que c'est bon!!!! LOL!


mockingjace:

The Dark Artifices covers by Kat
 | Lady Midnight | Prince of Shadows | The Queen of Air and Darkness |

Voici le 1er!
“Yeah,” he said, eyelashes lowering as his gaze traced the movement of her fingers. “It hurt me being away from you. It feels like there’s a hook dug in under my ribs, and there’s something pulling at the other end. Like I’m tethered to you, no matter the distance.” Now she knew.

"Ouais," dit-il, les cils se baissant alors que son regard traçait le mouvement de ses doigts. "Ca me fait mal d'être loin de toi. c'est comme si j'avais un crochet enfoncé sous mes côtes, et qu'il y a quelque chose qui tire de l'autre côté. Comme si j'étais attaché à toi, quelque soit la distance." Maintenant elle savait.





Le 2ème :-)))
Now he looked at her sideways. “You don’t think I look like a Shadowhunter any more?” 
“Do you want to?” Cristina asked. 
“I want to look like my family,” Mark said. “I cannot have the Blackthorn coloring, but I can look as much like Nephilim as possible. Besides, if I wish to be part of the investigation, I cannot stand out.” 
Cristina held back from telling Mark that there was no world in which he didn’t stand out. “I can make you look like a Shadowhunter.” 

Maintenant, il la regardait de côté. "Tu penses que je ne ressemble plus à un Chasseur d'Ombres?
"Le veux-tu?" demanda Cristina.
"Je veux ressembler à ma famille", dit Mark. "Je ne peut pas avoir le physique des Blackthorn, mais je peux ressembler autant que possible à un Nephilim. De plus, si je veux faire partie de l'enquête, je ne peux pas me détacher."
Cristina se retint de dire à Mark qu'il n'y avait pas un seul monde dans lequel il ne se détachait pas. "Je peux faire en sorte que tu ressembles à un Chasseur d'Ombres."




Le 3ème! Et oui, on ne s'en lasse plus ;-)))
Vania is my squidling! She made me a Julian and Emma graphic. *loves*
I will quit posting about the Dark Artifices soon enough, I am just still excited I finally get to talk about it!

Mark whirled on them. His eyes were blind, unseeing. “You bring the twins in front of me and you kill them over and over. My Ty, he doesn’t understand why I can’t save him. You bring me Dru and when she laughs to see the fairytale castle, all ringed round with hedges, you throw her against the thorns until their pierce her small body. And you bid me wash in Octavian’s blood for the blood of an innocent child is magic under the Hill.”


Mark se retourna contre eux. Ses yeux étaient aveugles, ne voyant rien. "Tu amènes les jumeaux devant moi et tu les tues encore et encore. Mon Ty, il ne comprend pas pourquoi je ne peux pas le sauver. Tu m'amènes Dru et lorsqu'elle rit pour voir le chateau des fées, tout entouré de haies, tu la jettes contre les épines jusqu'à ce qu'elles percent son petit corps. Et tu m'offres de me baigner dans le sang d'Octavian parce que le sang d'un enfant innocent est magique dans le Hill."

Et jamais 3 sans 4??? oui, ça doit être ça ;-)))

photomaniper:

THE DARK ARTIFICES [I think its safe to say I’m excited]
Emma swallowed. She was remembering Julian, two years ago, standing in the overlapping circles of fire where the parabatai ritual was performed. The look on his face as they each stepped into the central circle and the fire rose up around them, and he unbuttoned his shirt to let her touch the stele to his skin and carve the rune that would bind them together for their whole lives. She knew if she just reached out now, she could touch it, touch the rune cut into his shoulder, the rune she had put there …



Emma déglutit. Elle se rappelait Julian, deux ans plus tôt, debout dans les cercles de feu où le rituel de parabatai était effectué. L'expression de son visage au moment où ils sont tous les deux rentré dans le cercle central et que le feu s'est élevé autour d'eux, où il a déboutonné sa chemise pour la laisser toucher sa peau avec la stèle et graver la rune qui les relierait pour toute leur vie. Elle savait que si elle s'approchait maintenant, elle ne pourrait pas la toucher, toucher la rune gravée dans son épaule, la rune qu'elle a elle-même gravé à cet endroit...

 Alors???? Ca ne vous donne pas envie d'avoir ce livre entre vos mains tout de suite???

Pour info, les photos sont des montages de fans! Il n'y a encore aucune couverture officielle!

Source ICI

Article de Pat Tessie Cop.

Les larmes rouges, tome 2 : Déliquescence, de Georgia Caldera

Sortie le 19 mars 2014

Résumé :
Le voile a été levé sur les étranges rêves de Cornélia, mais elle est plus que jamais en danger. Pourtant, la seule prudence n'est pas ce qui la pousse à rester auprès d'Henri. Progressivement, leurs liens se renforcent, bien que l'ombre du passé plane sur leur relation... Pire encore, pour assurer leur protection contre Avoriel, ils doivent retourner à Reddening House, où Cornélia a été témoin des horreurs que peuvent commettre ses habitants. Déjà angoissée, la jeune femme se noie de plus en plus dans de bien surprenantes visions...

Mon avis :
Je pense pouvoir dire sans risquer de froisser qui que ce soit, que ce tome 2 s'est fait désirer ! Cependant, Georgia est toute pardonnée car ce 2nd opus est aussi bon que le 1er :-)

Nous retrouvons Cornélia, cette héroïne d'apparence si fragile et pourtant si forte et déterminée. D'ailleurs, dans ce tome j'ai trouvé que son caractère s'affirmait davantage. Parfois même au point de m’agacer ! Mais bon vu ce qu'elle subit, je dirais qu'elle a des circonstances atténuantes ;-) Je ne vais pas vous détailler l'évolution de ses pouvoirs ou encore de sa relation avec Henri, il est préférable que vous découvriez tout ça par vous même. Cependant attendez-vous à de sacrées surprises ! Entre ce que nous découvrons du passé de l'énigmatique vampire et ce que nous apprenons sur la nature de Cornélia, on ne s’ennuie pas ! Pourtant ce livre est encore généreux ;-)

J'ai adoré retrouver la palette de personnages de Georgia et en rencontrer de nouveaux. Sa plume est toujours aussi précise et agréable. On se retrouve embarqué dans son univers avec une facilité déconcertante !

Je reconnais que ma chronique est courte (très courte même) mais d'une part j'ai peur de vous spoiler en faisant plus long et d'autre part de toute façon ce livre est à lire !!! lol

Extrait

- Et il n'y a plus, maintenant, que toi et moi, ajouta-t-il en s'asseyant à son tour.
Il souleva une mèche des cheveux de sa compagne pour embrasser sa nuque.
Son haleine était si fraîche qu'elle ne put se retenir de frissonner. Mais c'était également tellement grisant...
Elle lui abandonna d'abord son cou, puis, totalement éperdue sous ses caresses, s'étendit à nouveau, l'invitant à reprendre sa place au-dessus d'elle.
- ça ressemble à un rêve, souffla-t-elle, autant troublée par ce décor au réalisme perturbant qu'enivrée par le parfum qui émanait de la peau du vampire tandis qu'elle repoussait sa chemise.
- Alors ce doit être mon rêve, chuchota-t-il à son oreille.

De Chloé Tessie-cops

Broché : 768 pages
Éditeur : J'ai lu
Collection : Darklight



mercredi 13 août 2014

SEX FRIENDS, Tomes 1, 2, 3, 4, 5 et 6, de Eva M. Bennett

Sorties entre le 12 mars et le 21 mai 2014


Couverture de Sex friends - volume 1 Couverture de Sex friends - volume 2  Couverture de Sex friends - volume 4 Couverture de Sex friends - volume 5 Couverture de Sex friends - volume 6


Résumé: Alistair Monroe a beau être un jeune multimilliardaire absolument charmant et beau à tomber, Chloé Haughton n’envisage pas une seule seconde d’entamer une histoire sérieuse avec lui. La jeune femme est terrorisée à l'idée d'avoir une relation de plus d'une nuit avec un homme. Et cela implique de respecter la charte qu'elle s'est fixée, dont la règle numéro 2 est : Passer une nuit avec un homme : ok ; deux nuits : alerte rouge, trois nuits : danger ! ou la plus importante, la numéro 4 : Ne pas tomber amoureuse. Sauf qu’Alistair n’a pas l’habitude qu'on lui impose des règles et entend bien séduire la belle Chloé.

Mon avis: Oui ok on en a un peu marre de ces livres avec un super beau et sexy businessman qui séduit une jeune fille "normale", qui tente de résister aux charmes ravageurs et au fric du millionnaire. Mais en même temps, avouez que nous avons toutes en nous une part en nous de cette jeune fille normale qui aimerait se faire séduire par le super sexy mec riche! Mais si, mais si… ha ha ha 
Bon après moi ça faisait un moment que je n'avais pas lu ce genre de livre, j'en avais ma claque, mais après cette période d'abstinence (LOL) et bah ça fait du bien, c'est rafraîchissant comme lecture estivale ;-)
Oui ok on sait comment ça va finir, oui ok, y'a beaucoup de clichés comme une scène dans l'ascenseur, par exemple, ou un jet privé, mais ça reste une lecture très agréable, pour ma part...

Alors parlons un peu de cette histoire composée de 6 mini-tomes de 60à 80 pages chacun, disponibles en ebook uniquement, comme c'est la mode en ce moment, et dont le 1er est gratuit sur Amazon (voir widget en bas de la page)

Chloé est mi-anglaise mi-française. Elle a 23 ans, est indépendante et veut le rester. Elle tient à son indépendance et ne tient pas du tout à ce qu'une histoire d'amour vienne la freiner dans ses ambitions professionnelles. À savoir qu'elle veut ouvrir une galerie d'art en ligne sur internet et pour cela elle poursuit en simultané des études de webmaster et d'histoire de l'art.
Sa mère vit à Londres et elle à Paris. Elle fait donc souvent le trajet entre les 2 villes en Eurostar. Sauf que cette fois, le trajet s'avère différent et bien plus intéressant qu'habituellement… puisqu'un charmant jeune homme sexy et séduisant s'asseoit à côté d'elle dans le train. Puis Chloé s'assoupit et se réveille… la tête posée sur l'épaule de son voisin…

Ce voisin, c'est Alistair Monroe, qui profite de cette situation pour lier connaissance avec la jeune femme et lui offrir de boire un verre. Chloé découvre peu à peu que le jeune homme de 30 ans est célibataire et qu'il s'intéresse de très très près à elle. Mais surtout elle découvre aussi qu'il lui plait énormément, mais elle n'est pas prête à abaisser ses barrières et elle tient à respecter les règles qu'elle a écrite dans son Manifeste des années auparavant: pas plus d'une nuit avec le même homme, et surtout surtout, ne pas tomber amoureuse!!!
Après leur première nuit ensemble, Alistair comprend très vite que Chloé a un problème avec l'engagement et les relations suivies, qu'elle le fuit dès qu'il tente de faire partie un tout petit peu de sa vie. Il lui propose donc de passer une seule nuit avec elle… mais plusieurs fois! d'être son sex-friend, sans attache. Ça parait si simple! Sauf que Chloé se rend compte qu'il commence à lui manquer quand elle ne le voit pas, et qu'il n'est pas si facile de ne pas s'attacher…

Extraits:
Au bout de quelques minutes, je me sens partir dans les bras de Morphée. Je ne sais pas combien de temps. Trois minutes? Une heure? En tous cas, quand j'ouvre les yeux, j'ai la tête confortablement posée sur l'épaule de mon voisin. Je sursaute. Et rougis.

Non, mais la honte! Je lui faisais un câlin… Ok, ça fait partie de mon "top five" des moments les plus gênants de ma vie.

Je me tourne, mortifiée, vers l'inconnu, et là mon regard plein de gêne se transforme en regard incrédule. Cet homme est merveilleusement beau. Des yeux très noirs, des cheveux un peu en bataille, une barbe de trois jours, et une bouche, un peu pulpeuse, qui ferait fondre la banquise en quelques secondes. Il porte un costume gris impeccablement coupé, une chemise blanche, une cravate noire et fine et une très belle montre. Je ne sais pas pendant combien de temps je le regarde. Trois minutes? Une heure? Toute rouge, je murmure un "pardon" et me plonge dans mon magazine, les joues rosies par l'émotion. Je suis troublée et donc relis trois fois la même phrase, du même article.
"Vous êtes très jolie quand vous dormez. Même si vous ronflez légèrement."
Une vois grave et douce. La sienne.

C'est à moi qu'il parle, là?

*****

- Oui, elle connaît très bien la mode, et moi pas du tout, mais ça vous l'aurez peut-être remarqué en me voyant!
Je joue la carte de la franchise et de l'autodérision. Je ne vais pas lui faire croire que je suis quelqu'un d'autre, ce serait ridicule.
- Moi je vous trouve très élégante, Chloé. Vous savez l'élégance, ce n'est pas porter des vêtements de créateurs, c'est une attitude, une posture du corps, une façon de bouger ou de sourire, un ton dans la voix, de jolies taches de rousseur… Il y a des femmes qui portent des vêtements de luxe et qui sont vulgaires. Et vous, vous portez un jean mais vous êtes très chic. Une vraie Parisienne!

*****

Alors que nous attendons l'ascenseur, nous restons tous deux silencieux, un peu gênés. L'ascenseur arrive enfin, il me laisse passer devant, toujours aussi galant, et alors que la porte se referme, il se rapproche de moi. Je plonge mon regard dans le sien. Ses bras s'approchent de mes épaules, il me tient avec force et douceur à la fois. Je sens mon souffle devenir de plus en plus rapide, alors que son visage est près du mien. Mon coeur bat à cent à l'heure. Il pose d'abord doucement ses lèvres sur les miennes. Surprise, j'ouvre grand les yeux. Puis je m'abandonne, ferme les yeux, et me sens fondre, sous ce baiser de plus en plus sensuel. Il me serre plus fort dans ses bras, il sent tellement bon. Un parfum musqué, ambré. Viril et délicat à la fois, comme son baiser. J'oublie où je suis, c'est étrange, j'ai l'impression d'être sur une autre planète. Puis j'ouvre les yeux: nous sommes arrivés au rez-de-chaussée, la porte d'ascenseur est ouverte, et des clients nous regardent. Depuis combien de temps? Je n'en ai aucune idée! Je deviens toute rouge et m'écarte doucement d'Alistair. Il me regarde surpris, puis se retourne et réalise à son tour que nous avons du public.
Il rit et lance:
"Mesdames et messieurs le spectacle est terminé. Vous venez d'assister à une avant-première."
Et il se tourne vers moi et me souffle:
"Et j'espère bien qu'il y aura d'autres représentations."


Volume 1:
Format : Format Kindle 
Taille du fichier : 1924 KB 
Nombre de pages de l'édition imprimée : 76 pages 
Editeur : Editions Addictives (12 mars 2014) 

Chronique de Nini Tessie-cop

lundi 11 août 2014

BALLERINE de Sophie Flack

On laisse la parole à Julie (night's readinngs) !!

******
Sortie le 16 Octobre 2013


Résumé : Hannah Ward, 19 ans, est danseuse dans la prestigieuse école de danse de Manhattan. Elle s’épuise entre les répétitions, les spectacles et ses relations en coulisses relativement compliquées. Mais tout change lorsque Hannah rencontre Jacob. Jusque-là, elle avait toujours respecté la devise de l’école, « ne pense pas, danse », mais Jacob lui ouvre les yeux sur le monde extérieur. Hannah doit alors choisir entre continuer la compétition avec les autres ballerines dans l’espoir de devenir première danseuse, ou changer radicalement d’existence pour enfin vivre.


Mon avis : Après avoir lu Virtuosity de Jessica Martinez et être charmée par l’univers du classique, j’ai décidé d’aborder celui de la danse classique. Ici aussi, j’ai adoré ! Le scénario est toujours le même : choisir entre sa carrière et une vie privée épanouie.

Hannah est danseuse dans le corps de ballet de New-York et son objectif est de devenir ballerine, c’est-à-dire, d’obtenir des rôles où elle sera toujours soliste et ne se fondra pas au milieu des autres danseuses, car oui, elle fait partie de la prestigieuse école de danse de Manhattan mais ce n’est pas une ballerine pour autant, juste une danseuse de ballet. Elle n’a que 19 ans, mais elle se consacre à ce rêve depuis qu’elle a 7 ans et ne se laisse aucun répit pour être la première. Mais un soir, elle rencontre un jeune étudiant, Jacob, qui remet toutes ses certitudes en question. Et en même temps, elle doit faire face à la compétition et aux exigences de plus en plus dures à satisfaire de ses profs. Cette confrontation de ces deux univers distincts l’amène à se poser des questions sur elle-même et sur son avenir : de quoi a-t-elle vraiment envie ? Être une ballerine et ne jamais se consacrer à autre que cela ? Ou abandonner sa passion pour connaître un peu la vie de tout autre jeune personne de son âge ?

L’autobiographie se fait sentir et, par ce biais, la sincérité de l’auteure ce qui donne lieu à un renforcement de l’impression de réalité dans le roman. De plus, l’histoire d’amour n’est pas ce qui prédomine le plus et le quotidien d’Hannah est loin d’être ennuyant tant il est atypique. On ne s’ennuie donc pas un seul instant car on veut savoir si elle obtient la promotion tant attendue ou si elle abandonne la danse. Le suspens est maintenu jusqu’au bout de l’histoire. La fin, bien que peu satisfaisante pour moi, est tout de même fidèle au livre et à Anna ; sans compter que la référence à Proust prête à sourire. S’il y a une suite (ce dont je doute), je la lierai avec plaisir tout comme tout autre roman écrit par Flack. 

Extrait
« Je soupire. Non, Mattie n'est pas une danseuse-née. Mais elle se donne à fond et elle aime vraiment ce qu'elle fait. Pourquoi n'est-ce pas suffisant ?
J'assiste à presque tout le reste du programme, alors que mon estomac proteste bruyamment parce-que je n'ai pas dîné. Mattie apparaît dans deux autres danses. Apparemment, c'est une des vedettes de la Delancey Dance Academy.
Hélas, elle pourrait bondir jusqu'à atteindre le plafond, ça ne changerait pas le fait qu'elle est petite et boulotte. Personne ne la verrait en danseuse de balais. Jamais elle ne serait acceptée à la Manhattan Ballet Academy .
Mais admettons qu'elle finisse par y entre. Elle passerait chaque instant à se comparer avec les autres filles, celles qui ont ce corps svelte de ballerine, et elle détesterait ses bras trop courts et son torse trop épais. Les professeurs lui conseilleraient de perdre du poids au niveau du ventre et de prier pour que ses membres s'allongent.
Cette enfant joyeuse, lumineuse se sentirait misérable.
Ces pensées m'emplissent d'un sentiment protecteurs envers Mattie, et d'une tristesse diffuse pour la fille que j'ai été. »

Chronique de Julie Twi-cops

Broché: 480 pages
Editeur : Panini Comics
Collection : Scarlett

vendredi 8 août 2014

LOVE U T4-T5-T6 de Kate B. Jacobson

Sortie entre Mars et Mai 2014 : (ebook uniquement)


Attention, quelques scènes de sexe.


 4ème de couverture : Attention, spoliers

Le répit a été de courte durée pour Zoé. Dans l'avion qui les ramène à Los Angeles, l'ambiance entre la jolie Parisienne et le célèbre milliardaire est glacée. Zoé est allée trop loin, les fantômes du passé ressurgissent dans la vie de Terrence. L'avenir pour les deux amants semble incertain, et pourtant, dans le cœur de Zoé, une lueur d'espoir est toujours allumée. Fidèle à ses sentiments, elle veut continuer à se battre pour lui… L'amour qu'elle lui porte saura-t-il triompher ?



De retour à Los Angeles, Terrence et Zoé font face à une tempête médiatique. De révélation en rencontre, les brumes du passé s'estompent tandis que la jolie scénariste et l'acteur milliardaire peuvent enfin vivre leur amour au grand jour. Devant la force de leurs sentiments, les obstacles s'effacent et laissent triompher la passion et la sensualité qui les unissent… Mais le passé est-il vraiment derrière eux ? La notoriété se révélera-t-elle une alliée ou la plus féroce des ennemies ?


  
Terrence a jeté sa belle amoureuse dans la fosse aux lions en annonçant leurs fiançailles à la presse ! Encore sous le choc, Zoé a du mal à réaliser : elle va devenir Zoé Grant, elle va épouser le plus beau, le plus talentueux des acteurs de Hollywood ! Sa vie est sur le point de prendre un autre tournant, encore faudrait-il que Terrence règle une bonne fois pour toutes ses histoires de famille. Comment va se passer sa rencontre avec Victor, ce frère inconnu, ce fils caché, longtemps ignoré ? Avant de convoler, il ne reste plus qu'un obstacle sur sa route… et le rêve deviendra enfin réalité ! 



Mon avis : 
La relation entre Zoé et Terrence n'a pas été simple au commencement mais leur amour à l'air sincère et tout semble aller pour le mieux. Mais le fait qu'il ait découvert que Zoé lui avait caché la "relation" qu'elle avait avec sa prétendu mère a apparemment semé un froid. Une fois de retour à L.A, Terrence demande à voir sa grand-mère afin qu'elle lui dise si Zoé a eu raison de croire cette femme qui prétend être sa mère. Sous le choc de toutes ces révélations, le bogoss disparait pendant quelques jours. Besoin d'un retour aux sources après avoir appris que sa vie avait été construite sur des mensonges. C'est aussi l'occasion pour lui de déclarer à Zoé qu'il l'aime...et à Zoé d'en faire de même. Mais un nouveau coup d'éclat va venir assombrir leur bonheur naissant...

Pendant ce temps, la miss a réussi a finir son livre qu'elle a envoyé à plusieurs maisons d'éditions et à avancer dans son projet de série télé pour laquelle son bogoss l'a aidé. Elle réussi donc sur tous les plans !

Lors d'une conférence de press, Terrence décide, sans prévenir Zoé, d'officialiser leur relation...et on va dire que notre amie ne le vit pas bien ! 
Le tome 6 étant le dernier de cette petite saga, je ne vous en dirais pas plus. 
Je dois reconnaître que les 3 premiers tomes étaient plutôt sympathiques mais ces 3 derniers petits volumes, même s'ils restent agréables, sont beaucoup trop lisses. Tout est pour ainsi dire idyllique... Le conte de fée dans toute sa splendeur ! 

Alors désolée mais j'aime qu'il y ait de la matière, du rebondissement dans une histoire et, hélas, dans ces derniers chapitres on en est loin. Du coup, cette aventure devient trop fleur bleu ! Ajoutez à cela des évènements qui méritaient d'être développés mais qui passent à la trappe, des personnages secondaires intéressants mais qui sont si peu présent, des scènes intimes si rapides qu'on se dit que Monsieur est un éjaculateur précosse et la boucle et bouclée. 
J'en rajoute une couche en disant que ce n'est pas les couvertures qui m'ont attiré...le monsieur de la jacket n'est pas du tout à mon goût et ne ressemble en rien au personnage O_O
Néanmoins, je ne regrette pas d'être aller au bout de cette aventure car la fin est comme je les aime ;-)

Extrait :

- Si Zoé, me coupe Terrence. Je suis heureux comme je ne l'ai jamais été, et pas seulement parce que j'ai trouvé ma mère. Parce que tu es entrée dans ma vie, parce que tu lui as donné un sens.
Je reste un moment silencieuse, émue par cette déclaration.
- Zoé ? dit Terrence, tu es toujours là ?
- Oui, je suis là, c'est juste que...
Terrence, moi aussi, je t'aime tellement. J'ai l'impression de n'avoir pas vécu avant de te rencontrer. C'est bête, mais quand je pense à notre rencontre, alors que je débarquais à peine...
(...)
- Si l'avion n'avait pas été en retard, je ne t'aurais peut-être jamais rencontré ! Plus jamais je ne me plaindrai des retards aériens, dis-je en éclatant de rire. 




Chronique T1 (ICI)
Chronique T2 (ICI)
Chronique T3 (ICI )


Chronique de Lna Tessie-cops

mercredi 6 août 2014

BLUSH de Lauren Jameson

Sortie le 25-06-2014 :

Attention des scène de sexe très explicites !

4ème de couvertureMadeline Stone est déterminée à se libérer d'un passé tragique et à se reconstruire... et a vraiment besoin de ne pas être détournée de son objectif. Mais sa rencontre avec un homme mystérieux et captivant - un verre de vin vin outrageusement cher aidant... -, va faire basculer son univers ! Malgré ses tentatives pour garder ses distances avec cet homme d'affaires fortuné, elle ne peut résister ni a son attirance ni aux signaux qu'il lui adresse. Mais Alex ne "sort" pas avec les femmes... Du moins pas au sens traditionnel du terme. Certes, il désire Madeline, et sa sensualité comble la jeune femme au-delà de ses espérances et lui permet des moments d'évasion bienvenus. Alex et Madeline entament alors une relation érotique tumultueuse, qui les mènera à des sommets de désir et d'obsession. Une intensité dissimulant des secrets qui pourraient les détruire tous les deux.


Mon avis : Madeline Stone s'est fixée des buts à atteindre...en fait c'est sa psy qui lui a fait faire cette liste de tâche à accomplir pour pouvoir, enfin, aller de l'avant. C'est pour cette raison qu'elle se retrouve dans ce bar du casino El Diablo. Elle a décidé d'aller jouer au Blackjack mais avant de franchir cette étape, elle a besoin d'un verre. Elle est nerveuse, habillée avec mauvais goût... et pourtant elle est observée par ce bel homme. 

Bogoss qui ne va pas tarder à venir lui faire la causette et l'obliger à boire un verre de vin de la bouteille hors de prix qu'il a commandé.
Maddy devient rapidement anxieuse, depuis la tragédie qu'elle a vécu, mais elle se rend compte qu'avec lui ce sentiment s'estompe. 
Elle va vite apprendre que ce bel inconnu n'est autre qu'Alex Fraser, le propriétaire du casino.

Et les surprises ne font que commencer ! Une semaine s'est écoulée depuis la soirée du casino que la miss se retrouve à devoir servir Alex dans le boui-boui de Paradise dans lequel elle travaille. Apparemment Monsieur a la possibilité d'avoir toutes les infos qu'il veut... ou presque ;-). 
Il est venue solliciter l'aide de la jeune femme car il est en affaire avec un homme pour l'acquisition d'un nouveau casino et il aimerait un avis extérieur... Ils vont devoir se faire passer pour des jeunes mariés... Un jeu qui va les exciter tous les deux !! 

Nos deux amis se sentent rapidement attirés l'un vers l'autre mais le monde dans lequel ils évoluent est bien trop différent et leur secret bien trop lourd pour que leur histoire puisse marcher.
De toute façon, pour Alex, une chose est sûre : il ne veut pas d'une histoire d'amour... juste du sexe comme il aime : fort, dur, bestial. Sauf que ce n'est certainement pas du goût de cette femme qui lui a chamboulé  le cerveau... mais en bon Dominateur qu'il est, il sait voir la belle soumise qui sommeille en Maddy ;-)

Alex veut que cette jeune femme comprenne ce qu'il attend d'une "relation"; il va donc l'emmener dans le club BDSM qu'il a ouvert avec ses 2 meilleurs amis, Luca et Elijah.
Cette femme est-elle prête à ce genre d'activité pour lui ?
Lui, est-il prêt à quelques concessions ?
Quels sont ces secrets qui les meurtrissent autant ?
Sont-ils prêt à se faire confiance ?
Y'a t-il une possibilité pour une véritable histoire d'amour ?

Honnêtement, j'ai été dérangée par la trop grande ressemblance avec Christian et Gideon. Je pense que les auteurs qui veulent absolument écrire sur le BDSM font preuve de peu d'originalité, ou alors c'est moi qui suis devenue difficile ! Ok, on est plus dans le milieu des affaires mais, là encore, Monsieur est  très riche et Mademoiselle pas très fortunée. Monsieur est un Dominateur et Mademoiselle follement éprise de Monsieur au point d'être prête à beaucoup pour lui être agréable. 
Des personnages ou événements qui sont intéressants mais mal exploités, une histoire d'amitié entre Alex et ses 2 amis qui aurait mérité d'avoir une place plus importante. Par contre, je ne sais pas quel est le trip de l'auteure avec les opticiens ??! mais rien que ce détail je l'ai trouvé sans AUCUN intérêt dans ce livre.
Une autre chose : le trip d'Alex c'est lorsque Maddy rougie... il en devient tout excité le garçon ! Idem... j'adhère pas :-(  
Et pour finir : Le fait qu'ils se vouvoient... après tout ce qu'ils ont vécu d'intime ?? NO WAY ! 

Je ne connaissais pas Lauren Jameson mais cette première lecture me laisse très perplexe. Un goût de déjà lu, de pas assez approfondi et donc légèrement insipide. Je n'ai pas pu m'attacher aux personnages : Alex est bien trop sûr de lui,  exigent et pas si possessif que ça au final. Madeline, elle, est faible et sans véritable caractère. 

J'ai hâte d'avoir l'avis de celles qui l'auraient lu. Savoir si vous avez ressenti la même chose que moi pour ce livre ou si j'étais tout simplement dans de mauvaises dispositions pour apprécier ce livre à sa juste valeur :-(  

Extrait : 
Il fallait qu'il arrête tout, malgré son attirance. C'était ce que ferait quelqu'un de bien.
- Pourquoi ?
Maddy avait posé la question très vite et son regard disait qu'elle savait exactement à quel jeu il jouait. Il ne s'embarrassa pas à le cacher.
- J'ai des secrets qui vous feraient peur et d'autres que je compte bien garder. Tous ces secrets font que cela ne marchera jamais.
Maddy écarquillait les yeux à mesure qu'il parlait, si bien qu'il détourna les siens.
- Je ne veux pas de relation fixe, Maddy. Pas de liaison stable dans ma vie.
Il avait résumé cela d'une voix ferme. Il ne répondrait pas à ses demandes d'explication.
Il essayait de se persuader qu'il l'oublierait vite. Il la connaissait à peine, après tout. Mais ce fut en vain.
- Adieu, Miss Stone.
La voyant se mordre la lèvre jusqu'au sang, il faillit changer d'avis.
Non. Ce n'était pas possible. Et tant pis si pendant tout le temps qu'il avait passé à ses côtés ce jour-là, il ne s'était jamais senti seul.

Broché : 288 pages
Edition : Marabout
Collection : Red Velvet 

Chronique de Lna Tessie-cops