mercredi 22 novembre 2017

LES INSURGES - Tome 3 : Domination de Elle Kennedy

Sorti le 02 Novembre 2017

Résumé : Malgré sa très forte et très magnétique personnalité, Rylan ne semble pas pouvoir séduire Reese, la leader sans pitié de la ville des Insurgés. Il adore les challenges et celui-là est très excitant, mais l'indifférence de Reese n'est pas le seul obstacle à son opération de séduction. S'il veut Reese, il faut qu'il réussisse à passer outre Sloan qui monte la garde fidèlement auprès de la belle jeune femme.
Sloan a toujours aimé Reese, mais leur passé difficile et tumultueux a rendu impossible une histoire d'amour entre eux. Il voit bien que Rylan s'intéresse de près à elle, ce qui ne fait qu'intensifier la tension entre les deux hommes. Jusqu'à ce que Sloan se demande si cet homme sans foi ni loi ne va pas lui servir à se rapprocher de celle qu'il convoite.
La dernière fois que Reese s'est trompée sur un homme, elle n'a eu d'autre choix que celui de le tuer. Aujourd'hui, elle voudrait ne pas avoir à choisir, car elle sait bien que sa décision peut être fatale et qu'elle risque de perdre les deux hommes de sa vie...

Mon avis : Il est l’heure de dire au revoir à nos insurgés, et c’est avec Reese, Sloan et Rylan que nous allons tourner la dernière page de cette trilogie.
Si le tome 2 m’avait donné l’espoir d’être enfin plus plongée dans la dystopie et dans la rébellion, j’avoue qu’avec « Domination » je reste sur ma faim. Et si j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, j’avoue aussi que j’ai eu du mal à le lire et à aller au bout.
Déjà, je me suis pas attachée aux personnages, sauf peut-être Rylan parce que c'est le seul qu'on retrouve vraiment dans tous les tomes ! Ensuite, je 
ne m'attendais pas à un ménage à trois, bon passé la surprise, on se rend compte qu'ils sont complémentaire et qu'à eux trois ils forment un tout. Par contre, même si ce tome est très hot, le sexe est beaucoup trop présent et il prend le pas sur l’intrigue. Bon heureusement que quelques scènes de combat viennent nous rappeler qu’il s’agit bien d’une dystopie et pas seulement d’un livre érotique … quoi que !
On en apprend aussi un peu plus sur la vie dans la cité, grâce au passé et aux souvenirs de Reese mais c’est loin d’être suffisant pour répondre à toutes nos questions et à toutes nos attentes.
Nous retrouvons une narration à plusieurs voix, avec Resse, Sloan et Rylan en narrateur.


Rylan fait partie du clan de Connor, mais depuis qu’il est venu à Foxworth pour former les habitants au combat, il a du mal à en partir. En même temps ce n’est un secret pour personne que Rylan désire Reese depuis leur première rencontre. Mais pour une raison qui lui échappe, elle le repousse à chacune de ses tentatives pour la mettre dans son lit. Alors quand enfin elle va accepter, il ne va pas faire la fine bouche quant à sa condition … celle que Sloan soit présent en tant que spectateur !

Reese qui est la chef des insurgés de Foxworth doit mener ses gens à la liberté et le poids de cette bataille pèse lourd sur ses épaules. Elle aurait bien besoin de laisser parler ses pulsons, mais elle a peur de sombrer et de perdre la tête ; c’est pourquoi elle se refuse à Rylan, il lui rappelle trop son passé mais en même temps elle a besoin de sa force et de sa bestialité !! Ne se faisant pas confiance, elle doit demander à Sloan de l’assister …

Sloan est le bras droit de Reese, voir son ombre. Il est aussi fou amoureux d’elle et n’hésiterai pas à mourir pour elle, tout comme il est prêt à la regarder prendre du plaisir avec autre si ça peut l’apaiser. Mais à aucun moment il ne se donne le droit de la posséder, il a trop peur de la perdre et de se perdre. 


Pourtant avec la persévérance de Rylan, ils vont céder à leur pulsion et découvrir qu'ils peuvent éprouver des sentiments sans pour autant souffrir. Mais la menace des exacteurs est là et l'étau se resserre autour des insurgés ...

En résumé, un tome, des personnages et une saga qui n’auront pas réussi à m’emporter. L’équilibre entre sexe et dystopie n'est pas là, et il reste beaucoup trop de question en suspens !!

**Merci à Olivia et à Hugo Roman pour cette lecture**

Chronique Tome 1 et Tome 2

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 330 pages
Éditeur : Hugo Roman
Collection : New Romance

Photo du jour

Il est l'heure de notre séance n°3 avec Justin.
De Dimka et Coco

mardi 21 novembre 2017

DYNASTIES, T2, l’étincelle sous la glace, de Ilona Andrews

Sortie 25 octobre 2017

Résumé : Après une longue cavale, le tueur Jeff Caldwell a enfin été arrêté. Or les policiers l’interrogent en vain car l’une de ses victimes manque toujours à l’appel : Amy Madrid, une fillette de sept ans. Déterminée à lever le voile sur ce mystère, Nevada, détective professionnelle, décide de mener sa propre enquête. Car elle a le pouvoir de détecter les mensonges et d’obtenir la vérité, y compris quand on cherche à la lui cacher... Cependant, lorsqu’un client la sollicite, espérant lui confier une nouvelle mission, elle reconnaît qu’un peu d’aide serait bienvenue. Le puissant et séduisant Mad Rogan accepterait-il d’unir ses forces aux siennes ?

Mon avis : Après un premier tome méga coup de cœur de la mort qui tue, inutile de vous dire que je me suis jetée dessus dès sa sortie et bon sang que de frustrations pour moi qui, en vacances dans la famille, devait poser le livre très fréquemment, une horreur ! Mais bon d’un autre côté, cela m’a permis de le faire durer un peu plus longtemps sinon, il aurait fait quoi, 5h dans ma PAL ?

Dans l’épilogue « D’entre les flammes », nous avons pu découvrir avec horreur que même si Pierce avait été arrêté, les récents évènements n’étaient qu’un feu de paille avant que tout s’embrase. Dans ce tome-ci, nous retrouvons donc Nevada quelques mois plus tard, toujours à la tête de sa société de détectives avec sa famille complètement loufoque sur une enquête périlleuse. Avant de rentrer plus en détails, j’aimerais souligner que je ne comprends pas du tout le résumé présenté pour décrire l’histoire. Alors oui, l’enquête sur la disparition de la petite Amy a une incidence sur la vie de Nevada, toutefois, celle-ci n’est en rien le cœur de l’histoire. L’élément déclencheur interviendra plutôt du côté de Cornélius Harrison, que nous avons rencontré dans le tome précédent, et c’est effectivement lorsqu’il se tournera vers Nevada pour trouver le meurtrier de sa femme que l’enfer se déchaînera dans la vie de mon héroïne presque préférée.
Il faut dire que cette enquête n’a rien de banal. Rien n’est compréhensible. Pourquoi personne ne veut se pencher dessus alors que quatre avocats respectables ont été abattus froidement sans aucune raison apparente ? Touchée par la détresse de Cornélius, Nevada sait qu’elle ne pourra pas se retenir de découvrir la vérité, même si elle sait très bien qu’une fois qu’elle aura mis les pieds dans ce bourbier, elle aura du mal à s’en sortir sans en affronter les conséquences.

Pfiouuuuuuuuuu, quel tome encore une fois ! Que dire à part que je suis amoureuse de cet univers, de ces personnages (petit rappel, on ne sait jamais, Connor est encore et toujours à moi 😝), de l’écriture de ce couple, bref de tout !
Alors que le premier tome posait les bases, j’ai adoré découvrir dans ce second que les auteurs avaient décidé d’approfondir l’univers des dynasties, de leur politique, des enjeux mortels qui en découlent. Ilona Andrews rythme à merveille ce tome entre révélations, actions et sentiments sans tomber dans l’exagération. Tout était tellement fluide et bien écrit que j’avais l’impression d’être au cœur de cet univers avec Nevada.

D’ailleurs, du côté des personnages, là encore, les auteurs ne les ont pas cloisonnés, qu’ils soient principaux ou secondaires. Ils nous délivrent de nouvelles facettes d’eux, ce qui enrichit toujours un peu plus le récit.
Nous découvrons ainsi une Nevada un peu plus fragile et parfois perdue dans ses sentiments mais aussi plus forte et déterminée que jamais. Un Mad Rogan toujours aussi arrogant mais craintif de la perte que pourrait représenter Nevada pour lui. Entre ces deux-là rien n’est facile et pourtant rien ne pourra m’empêcher de penser qu’ils sont faits pour être ensemble malgré leurs différences.
J’ai adoré retrouver aussi la déjanté mamie de Nevada, Frida, qui ne recule devant rien pour que sa petite fille finisse avec Connor, ou encore sa mère, ses sœurs et ses cousins qui apportent du punch dans la vie de la jeune femme.
Toutefois, la grande surprise de ce tome revient à Augustin, le patron d’IIM mais aussi puissance politique dans les dynasties. Alors qu’on le découvrait calculateur et perfide dans le premier tome, il apparait ici comme un allié de poids dans le combat à venir. J’ai vraiment appris à le connaître et surtout à apprécier son personnage dans ce second volet.

Je pourrais encore vous parler pendant cent ans de ce tome que je ne m’en lasserais pas, mais comme toute bonne chose à une fin, je vous laisserais qu’avec ces quelques mots : lisez cette saga ! Pendant ce temps, je vais faire encore une fois mon deuil et attendre que le dernier tome sorte en français.

Mes extraits :
« Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent. Douzième étage. Rogan appuya sur le bouton pour forcer les portes à se refermer puis dévisagea Cornelius.
— C’est mon remplaçant ?
Quoi ?!
— Je ne vous ai pas remplacé !
— Évidemment. Je suis irremplaçable.
Cornelius prit la parole dans un filet de voix.
— Rogan ? Le Boucher de Merida ? Mad Rogan ?
— Oui, répondis-je à l’unisson de Rogan lui-même.
— C’est lui, le R sur la robe ? demanda Cornelius, les yeux écarquillés.
Pense à des jolis nuages, à de mignons lapins, ne pense pas à la photo de robe de mariée…
Rogan prétendait ne pas être télépathe mais il était capable de projeter des images mentales, ce qui signifiait qu’il pouvait sans doute capter des impressions si je me concentrais trop sur certaines choses.
— Une robe ? Quelle robe ? demanda Rogan avec l’acuité d’un requin ayant reniflé du sang dans l’eau.
— Laissez tomber, lui dis-je. Cornelius, un mot de plus et je me tire. »
*** ***
« — Des dragons.
Rogan claqua des doigts.
Oh merde.
— Je me demandais pourquoi je n’arrêtais pas de capter des dragons auprès de vous.
Il se pencha en avant et ses yeux s’illuminèrent, retrouvant leur couleur de ciel bleu.
— Vous pensez que je suis un dragon, dit-il.
— Ne soyez pas ridicule.
Mon visage était brûlant. Je devais être en train de rougir. Bon sang…
D’amusé, son sourire se fit sensuel, si lourd de promesses que « charnel » était le seul moyen de le décrire. Je faillis bondir hors de mon siège pour m’enfuir.
— Un grand dragon aussi puissant qu’effrayant, souffla-t-il.
— Vous avez la folie des grandeurs.
— Est-ce que j’ai un repaire ? Une grotte où je vous ai emmenée après vous avoir enlevée dans votre château ?
Je plantai mon regard dans le sien et m’exprimai sur le ton le plus glacial possible.
— Vous avez d’étranges fantasmes, Rogan. Vous auriez peut-être besoin de l’aide d’un professionnel.
— Vous êtes volontaire ?
— Non. D’ailleurs, les dragons kidnappent des vierges, donc je suis hors jeu.
Qu’est-ce qui me prenait de lui dire que je n’étais plus vierge ? Pourquoi aborder un tel sujet ?
— Peu importe que je sois le premier. La seule chose qui compte, c’est que je sois le dernier.
— Vous ne serez ni le premier, ni le dernier, ni quoi que ce soit entre les deux. Jamais de la vie.
Il se mit à rire.
— Rogan, repris-je d’une voix tranchante, je suis en plein travail. Mon client est dans la pièce d’à côté à pleurer sa femme. Arrêtez de flirter avec moi.
— Arrêter ? Je n’ai même pas commencé. »


Chronique Tome 1

Chronique de Sandy Twi-cops
Poche: 503 pages
Éditeur : J'ai lu
Collection : J'ai lu Crépuscule

Photo du jour

C'est bon pas de bléssées ??
On peut passer à la séance n°2 ?
De Dimka et Coco

lundi 20 novembre 2017

WRONG #2 - Right de Jana Aston

Sorti le 17 Novembre 2017

Résumé : Leçon d'amour propre n°1 : « Je parie que les femmes s'appuient là-dessus pour te tendre leur croupe. Je me penche et pose mes mains sur son bureau en me cambrant dans une posture provocante. Je parie même qu'elles te disent : Oh, elle est tellement grosse, ça ne passera jamais ! J'ai un flash info pour toi : elles mentent, ça passe toujours. »
Everly est amoureuse du meilleur ami de son frère depuis toujours. Elle est convaincue que Finn Camden est l'homme qu'il lui faut. Malheureusement, sa grande gueule et son comportement un peu fantaisiste ne lui rendent pas service : Finn la trouve très jolie, mais ce n'est pas son genre de femme. Alors qu'elle met au point un plan machiavélique pour le convaincre qu'ils sont faits l'un pour l'autre, Everly rencontre par hasard un homme qui l'aime telle qu'elle est. Non seulement il n'a rien contre son grain de folie, mais il ne l'en aime que davantage. Ce que les autres trouvent un peu excessif en elle, il le trouve parfaitement à son goût. À tel point que la jeune femme se demande si elle doit vraiment mettre son plan à exécution... 


Mon avis : Même si le tome 1 ne m'avait pas emballé, j'avoue que j'avais envie de faire la connaissance d'Everly!! Et J'ai bien eu raison parce que ce tome est top et que j'ai adoré ma lecture.
On ne voit pas le temps passé, on a du mal à poser le livre, et on est même déçu de tourner la dernière page tellement on est pris par les histoires et les plans d'Everly. Les personnages m'ont donné le smile mais pas que, ils arrivent aussi à nous toucher et à nous donner des papillons dans le ventre. On apprécie de les voir construire leur histoire, de se trouver tout en les regardant évoluer et changer.
"Right" c'est simple, frais, drôle et hot ! Mais pour un Romantica je l'ai trouvé plutôt "sage" et c'est tant mieux car ça nous permet de profiter et apprécier pleinement les personnages. Je rassure tout de même les fans du genre, les scènes de sexe sont hot et intense.

Everly est étudiante en dernière année de communication et même si à quelques mois de passer son diplôme, elle ne sait toujours pas ce qu'elle va faire professionnellement, elle est sûre d'une chose ... Elle épousera Finn, le meilleur ami de son frère, et l'amour de sa vie depuis qu'elle a six ans !

Mais voilà, malgré ses plans, tous aussi tordus les uns que les autres, Everly n'arrive pas à le faire succomber. Pas grave elle ne lâchera rien et en plus elle est patiente. Jusqu'au jour où un homme va lui montrer ce que c'est que d'être courtisée !

Sawyer va s'infiltrer dans la vie d'Everly par des moyens digne de la miss !! Et au fil des attaques de Sawyer, Everly va revoir son plan de vie.  Mais comme va lui apprendre Sawyer rien n'est prévisible, rien n'est acquis et surtout rien n'est simple !! De prédateur, elle va passer à proie ...

La différence d'âge entre Everly et Sawyer peut-elle être un frein à leur liaison ? 
Sawyer a beau aimer le côté loufoque d'Everly, va-t-il réellement le supporter au quotidien ?
Et Finn, que pense-t-il des agissements d'Everly ?

Au niveau des personnages, on va faire la connaissance de Chloé, colocataire et BFF d'Everly depuis toujours.  Elle est l'exact opposé d'Everly et a déjà été la victime de ses plans et de ses projet farfelus. On va également faire la connaissance de Sandra, l'assistante de Sawyer, qui va elle aussi passer entre les mains d'entremetteuse d'Everly. Et bien sûr on va apercevoir Sophie et Luke puisqu'elles travaillent ensemble!

* Everly, vingt-deux ans, est une jeune femme pleine de fougue, de vie et de détermination. Elle est cash et dit tout ce qui lui passe par la tête. C'est un ouragan qui balaie tout sur son passage, ce qui fait qu'on l'aime ... ou pas. Et ben moi j'aime ! Et puis la voir se retrouver dans le rôle de la proie est juste un vraie bonheur !

* Sawyer, trente-quatre ans, est un homme de caractère, déterminé et droit. Mais il est également à l'écoute, tendre et gentil. Everly va mettre un peu de piment dans sa vie, et si on dit qu'elle l'a dompté, je pense que la réciproque est vraie. Mais une chose est sûre, on ne peut que succomber face à Sawyer ...

En résumé, une suite addictive qui tient toutes ses promesses tant au niveau des personnages que des émotions. Cette lecture vous met le smile tout du long mais sait aussi vous mettre les papillons dans le ventre.

**Merci à Milady pour cette lecture**

Mes extraits :
- C'est ta petite soeur Eric ?
Le garçon me sourit.
- Oui, c'est Berver...
- Everly, dis-je, lui coupant la parole. Je m'appelle Everly.
- Ce n'est pas comme ça que papa et maman t'ont appelée.
J'arrête de regarder le garçon pour faire les gros yeux à Eric. Le garçon rit.
- Pourquoi je ne t'appelerais pas Charlotte aux Fraises ? demande-t-il en tendant la main comme si j'étais un adulte et non une petite fille. Je m'appelle Finn.
Je luis serre la main, et c'est décidé dans mon coeur de petite fille : un jour, j'épouserai Finn.
Puis il se penche et m'ébourriffe les cheveux.
J'ai du pain sur la planche.
*** ***
- Je parie qu'elles disent toutes : "Oh, Sawyer, elle est tellement grosse. Je ne suis pas sûre qu'elle rentre." Flash info : elles mentent. Ça rentre toujours.
Il garde le silence en observant ma petite comédie. Puis lentement, un sourire étire ses lèvres, l'amusement danse dans ses yeux.
- Tu me plais vraiment.
Quoi ?Je viens d'insulter son pénis et il me complimente. Je le dévisage, méfiante.

Chronique Tome 1

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 350 pages
Éditeur : MILADY
Collection : Romantica

Photo du jour

Cette semaine, Dimka a décidé de vous mettre au yoga !!! 
Prêtes ? 
Séance n°1
Vous avez la journée pour vous entraîner 😉
De Dimka & Coco

vendredi 17 novembre 2017

EXTREME RISK #2 - Enflammé de Tracy Wolff

Sorti le 17 Novembre 2017

Résumé : L'amour peut-il sauver une âme torturée ?
Snowboarder professionnel, Ash Lewis a versé sang et larmes pour se hisser au sommet de sa discipline. Puis tout bascule quand son père et sa mère meurent dans un tragique accident. Incapable de retourner sur les pistes, Ash est persuadé qu'il doit tout arrêter. C'est alors qu'il rencontre Tansy Hampton, une jeune femme audacieuse et impulsive qui est en rémission après dix ans de lutte contre le cancer. Entre eux, c'est le coup de foudre. Mais Ash a du mal à oublier ses fantômes... Après avoir surmonté l'insurmontable, Tracy est résolue à l'aider à se reconstruire.

Mon avis : Me voilà avec le deuxième snowboarder de la bande, et il s’agit de Ash !
Alors si j’avais apprécié Z et Ophélia, j’avoue que Ash et Tansy sont aussi assez intense, voire bouleversant, et ce, même si Ash peut-être fatiguant avec sa culpabilité.
Avec ce tome, Tracy Wolff m’a émue. Bon je vous l’accorde la trame est la même que le tome 1, avec des personnages qui ont vécu des drames et où ils tentent de se reconstruire, mais il n’empêche que ça m’a touché.
La douleur de la perte, la culpabilité de survivre, le bonheur de vivre, les prémices de l'amour, toutes ces émotions sont vraies, ce qui nous donne l'impression de faire parti de leur cercle d'amis, qui ne les abandonnent pas. Il pousse Ash a avancer, à se retrouver et à accepter l'amour, tout ça s'en trop le brusquer.
Nous avons une double narration avec les voix de Ash et de Tansy.

Nous retrouvons Ash sept mois après l'accident tragique qui a coûté la vie à ses parents. 

Ash a tout abandonné après l'accident, ses rêves, ses espoirs et sa passion. Aujourd'hui sa principale priorité c'est son petit frère de quatorze, Logan. Mais à trop vouloir bien faire, il ne se rend même pas compte qu'il l'étouffe et qu'ils en souffrent tous les deux.

Après avoir passé dix ans de sa vie dans les hôpitaux, Tansy peut enfin vivre pleinement. Mais pour quoi faire ? En attendant de se trouver, elle travaille pour la fondation Make A Wish et elle doit convaincre Ash de réaliser le rêve de Timmy.

Tansy n'était pas préparée à craquer sur lui dès le premier regard. Mais elle ne perd pas de vue sa mission, et pour Timmy elle ira jusqu'au bout même si ça veut dire accepter toutes les idées farfelues de Ash ... Après tout, elle est bien décidée à profiter de chaque moment de la vie !
D'ailleurs Ash a lui aussi craqué sur ce petit brin de femme, mais il n'a pas le temps pour une histoire ... des plans cul oui, mais de relation sérieuse. Sa priorité et sa vie c'est Logan !! Et puis en plus, elle veut qu'il remonte dur un snow pour un gosse, et ça il en est hors de question. Alors il va tenter de la faire fuir et quoi de mieux que de se comporter en connard !!

Tansy parviendra-t-elle à convaincre Ash de remonter sur un snow ?
Ash acceptera-t-il d'écouter Logan pour comprendre ce qui les éloigne ?
Tansy et Ash céderont-ils à leur attirance ?

Au niveau des personnages, on retrouve avec plaisir Z, Ophélia, Luc et Cam. On voit évoluer le couple de Z et Ophéllia et on profite de ces petits moments de tendresse, de passion et de partage. Par contre entre Luc et Cam la tension monte. Mais une chose demeure est le lien qui les unit tous. Ils ne s'abandonnent et se soutiennent quoi qu'il arrive. 
On va également faire la connaissance d'Anna, la soeur de Tansy, elle est plus jeune, mais elle m'a bien fait rire avec ses conseils !! Et puis il y a Timmy, qui nous fait relativiser ce que l'on vit au quotidien et qui nous émeu au moment de le quitter ...

* Tansy est une jeune femme qui revient de loin mais qui vivra toujours avec le doute. Elle rêve qu'on la regarde pour ce qu'elle est et non comme une malade. Peut-être parce qu'elle le comprend mieux que quiconque, elle pousse Ash dans ses retranchements. Et malgré sa force de caractère, elle reste fragile, mais ça lui va bien !

* Ash est un jeune qui voit sa vie bouleversée. Il a perdu sa joie de vivre et sa bonne humeur. Il culpabilise à chaque minute qui passe mais continue d'avancer pour son frère. C'est seulement auprès de Tansy qu'il va prendre conscience de ce qu'il fait mal. Pour avancer, être heureux et rendre heureux son frère, il va devoir accepter son quotidien et ne plus culpabiliser.

En résumé, un tome où les personnages sont en pleine reconstruction de leur vie. Alors que l'un décide de profiter de la vie, l'autre survit.
"Enflammé" est un tome plein d'émotion, de tendresse, et de passion.  
Dans le prochain tome, nous découvrirons Luke et Cam, et ça promet d'être mouvementé !

**Merci à Milady pour cette lecture**

Mes extraits : 
Le snowboard appartient à mon passé. Quant à mon avenir ... J'ai bien peur de ne pas en avoir.
*** ***
 - Qu'est-ce qu'on est en train de faire, là ?
Ash s'avance vers moi et place ses mains sur ma taille.
- Tu as dit que tu voulais parler.
Il incline la tête, comme s'il allait m'embrasser et je sais - je sais - que si ses lèvres entrent en contact avec les miennes, je vais oublier mon nom et la raison de ma présence ici. Les mains contre son torse, je le repousse fermement.
- Parler, oui. Parler. Pas baiser.
Son visage est tout près du mien, et je vois très nettement la gêne se peindre sur ses traits.
- Euh ... Tu es sûre ?

Chronique Tome 1

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 408 pages
Éditeur : MILADY
Collection : New Adult

Photo du jour

On termine cette semaine "au cœur de nos terres" avec Mr Févier !
De Coco Tessie-cops

jeudi 16 novembre 2017

HEARTLESS, de Marissa Meyer

Sortie 5 octobre 2017

Résumé : Catherine est peut-être une des filles les plus désirées de Wonderland, et une favorite du Roi de Cœurs encore non-marié, mais son intérêt se trouve ailleurs. Talentueuse cuisinière, tout ce qu'elle veut c'est ouvrir une boutique avec sa meilleure amie et fournir le Royaume de Cœurs avec des pâtisseries et des confections délectables. Mais d'après sa mère, un tel but est impensable pour une jeune femme qui pourrait être la prochaine Reine.
A un bal royal où Cath est attendue pour recevoir la proposition de mariage du Roi, elle rencontre Badin, le charmant et mystérieux bouffon de la cour. Pour la première fois, elle sent une vraie attraction. Au risque d'offenser le Roi et d'exaspérer ses parents, elle et Badin entrent dans une intense, secrète séduction.
Cath est déterminée à définir sa propre destiné et tomber amoureuse selon ses termes. Mais dans un pays grandissant avec magie, folie, et monstres, le destin a d'autres plans.

Mon avis : Qui n’a jamais été envoûté par le grandiose univers d’Alice au Pays de Merveille avec ses animaux parlant, ses légumes magiques, son chapelier fou et sa reine de Cœur psychopathe ? Certainement pas moi ! Et même si je dois avouer n’avoir jamais cherché à comprendre pourquoi la reine était si cruelle, je suis finalement contente que Marissa Meyer se soit penchée sur la question, surtout après son excellente série de livres sur le conte revisité de Cendrillon, Cinder. J’espérais donc sincèrement que l’auteur pourrait à nouveau me surprendre.

Alors pour être surprise, je l’ai été, mais pas forcément positivement, car Marissa Meyer se « contente » juste de nous révéler l’histoire de la reine de Cœur avant sa rencontre avec Alice, donc avec aucune possibilité de changements sur la suite des événements, et ça, ça m’a tout simplement fendu le cœur. J’aurais tellement aimé que les choses se passent autrement mais bon, fort heureusement, j’ai passé un excellent moment avec ce livre où j’ai retrouvé toute la magie de Lewis Caroll. Même si l’auteur avoue s’être octroyé quelques libertés, elle a fait un fabuleux travail avec une histoire crédible où l’amour est toujours le point de départ de bien des guerres…

Nous retrouvons donc Catherine, fille d’un marquis, à l’âge où tous les rêves sont permis, et des rêves, Cat n’en manque pas. Toutefois, un seul occupe ses pensées : ouvrir la meilleure pâtisserie de tout le royaume de Cœur. Persuadée de pouvoir y arriver, elle rencontre pourtant quelques obstacles majeurs : une fille de marquis ne peut pas ouvrir une boutique sans subir les foudres de la bonne société, surtout quand elle est courtisée par le roi lui-même ! Alors qu’elle cherche désespérément les moyens d’ouvrir sa boutique et de repousser les avances d’un roi, Catherine va devoir faire face à son premier émoi amoureux, qui s’avère être le nouveau bouffon du roi. Peut-on viser l’impossible sans se brûler les ailes ? Seule Catherine est désormais maîtresse de son destin… à condition qu’elle prenne les bonnes décisions.

Ah les choix ! La vie est faite de choix qui nous mettent parfois au pied du mur. Et sincèrement, je n’envie pas Cat pour les choix qu’elle devra faire.
Beaucoup la trouveront sûrement indécise, égoïste parfois. Personnellement, je pense qu’il faut remettre les choses dans leur contexte, à savoir que l’histoire se déroule quand même à une époque où les mœurs et la société dirigent tout. Peut-on reprocher à une jeune femme à peine majeure de poser le pour et le contre entre la raison et le cœur ? Moi non. Au contraire, j’ai trouvé courageux son audace et son entêtement à vouloir réaliser son rêve. Par contre, si je devais faire un reproche à Cat, ce serait de ne pas assumer les conséquences de ses choix, de ses actes et de ses fautes, mais là encore, on ne peut pas en attendre plus d’une personne qui a toujours eu ce qu’elle désirait.

Concernant les autres personnages, j’ai adoré Badin, ce bouffon mystérieux et magique. Il n’a peut-être pas le charisme d’un grand héros mais j’ai aimé son dévouement que ce soit envers Cat mais aussi ses amis.
Je ne peux pas terminer cette chronique sans évoquer Chestchire, ce chat totalement délirant dont je suis raide dingue, mais aussi le Chapelier qui n’est pas encore fou, le Lapin Blanc qui n’est pas en retard et tous ces petits personnages qui nous ont ravis dans le Wonderland.

En bref, un excellent prequel où l’auteur a fait un travail fantastique qui m’a permis d’avoir de l’empathie pour un personnage que je n’aurais jamais pensé pouvoir aimer, au point où je suis frustrée de ne pas avoir eu une fin différente.

Mes extraits :
— As-tu entendu l’autre rumeur ? continua Cheshire.
— Je n’en suis pas sûre. Quelle rumeur ?
Cheshire roula sur le ventre et prit sa petite tête entre ses deux pattes velues.
— Sa Débonnaire Royauté s’est choisi une fiancée.
Elle écarquilla les yeux.
— Non ! Qui est-ce ?
Elle jeta un regard circulaire à travers la salle. Certainement pas Margaret. Peut-être lady Adela de Traîne-Pieds, ou lady Saule de Soc-Colline, ou bien… Elle retint son souffle. La chair de poule lui hérissa les bras. L’enthousiasme de sa mère… Le premier quadrille… Le sourire nerveux du Roi… Elle pivota face à Cheshire. Son sourire immense lui parut plus railleur que jamais.
— Tu ne peux pas être sérieux.
— Ah non ? (Il leva les yeux vers les lustres.) Je me serais cru au moins capable de ça, pourtant.
— Cheshire, ce n’est pas drôle. Le Roi ne ferait jamais… il ne voudrait jamais…
Une trompette retentit, résonnant contre les murs de quartz rose. Catherine se sentit prise de vertige.
— Oh non !
— Oh si !
— Cheshire, pourquoi ne m’as-tu pas prévenue plus tôt ?
— Mesdames et messieurs, cria le Lapin Blanc de sa voix aiguë. Ce soir, Sa Majesté Royale a une annonce à vous faire.
— Dois-je te féliciter tout de suite ? demanda Cheshire. Ou bien penses-tu que des vœux de bonheur prématurés puissent porter malheur ? Je ne me rappelle jamais ce qu’il faut faire ou non dans ces situations.
Une sensation de chaleur envahit Catherine de la tête aux pieds. Elle aurait juré qu’on venait de resserrer encore les lacets de son corset ; en tout cas, elle avait de plus en plus de mal à respirer.
— Je ne peux pas. Oh ! Cheshire, je ne peux pas !
— Tu devrais peut-être t’entraîner à répondre autre chose avant qu’on ne t’appelle devant tout le monde.
La foule applaudit. Le Roi s’avança sur la scène. Catherine jeta des regards affolés autour d’elle, à la recherche de ses parents, et quand elle vit sa mère radieuse en train d’essuyer une larme au coin de son œil, elle se rendit à l’évidence. Le Roi était sur le point de la demander en mariage. Sauf que… sauf que c’était impossible.
*****
— Seriez-vous médecin ? lui demanda-t-elle.
Il leva les yeux vers elle et lui adressa un sourire désarmant.
— Je suis un bouffon, ma dame, ce qui est encore mieux.
— En quoi est-ce mieux qu’un médecin ?
— N’avez-vous jamais entendu dire que le rire est la meilleure médecine ? Elle secoua la tête.
— Dans ce cas, ne devriez-vous pas vous efforcer de me faire rire ? — Comme il vous plaira. Savez-vous pourquoi j’ai tellement à cœur de vous réchauffer les mains ?
Elle ferma un œil, soupesa la question mais renonça rapidement à trouver la réponse.
— Non, je l’ignore. Pourquoi ?
— Vous l’avez dit tout à l’heure. Parce que j’ai le cœur sur la main.
Son rire jaillit malgré elle, ponctué de ce petit reniflement porcin dont Mary Ann aimait bien se moquer. Elle récupéra vivement sa main pour se couvrir le nez, mortifiée. Le visage du Joker s’illumina.
— Impossible ! Une vraie dame avec un rire pareil ! Je vous prenais pour une créature mythologique. Refaites-le, s’il vous plaît. 

Chronique de Sandy Twi-cop
Broché: 608 pages
Editeur : Pocket Jeunesse

Photo du jour

Je ne savais pas qu'en France, il pouvait faire aussi chaud en février !!!
Nos agriculteurs sont plein de surprises 😉
De Coco Tessie-cops

mercredi 15 novembre 2017

LA MAGIE DE PARIS, T1, le Cœur et le Sabre, d’Olivier Gay

Sortie 18 octobre 2017

Résumé : Du haut de son mètre quatre-vingt-trois, Chloé est capable de vaincre n'importe qui à l'escrime.
Mais lorsqu'elle aide Thomas, un garçon de sa classe, attaqué par une étrange créature, sa vie bascule. Gravement blessée, elle perd connaissance.
A son réveil, son corps ne conserve aucune trace de ce combat et elle se sent... différente et plus puissante. L'heure des révélations a sonné : Thomas possède des pouvoirs magiques et, pour la sauver, il a utilisé un rituel interdit qui l'a liée à lui.
Devenue sa protectrice contre son gré, Chloé va découvrir le monde des Mages. Un monde fait de duels à l'épée, de courses sur les toits, de puissants sortilèges et d'ennemis implacables.
Un monde dans lequel elle n'a pas sa place.

Mon avis : Une jolie couverture, un résumé intriguant, n'en jetez plus, il est pour moi ! Aussitôt eu, aussitôt lu et je dois dire que je suis plus que ravie de ce choix de lecture. 

Olivier Gay a su me captiver avec un style d'écriture très agréable, bourré d'humour mais surtout vivant ! Il a su donner vie à Chloé et faire en sorte qu'elle m'apparaisse réelle et non plus comme un simple personnage. 
En temps normal, lorsque je lis un livre à la première personne, j'ai tendance à vouloir m'identifier à elle et pourtant ici, je n'en ai pas ressenti le besoin. Bon, il faut dire aussi que c'est délicat pour la trentenaire que je suis de se mettre dans à la place d'une jeune fille de 16 ans, mais là encore, je pense que c'est surtout parce qu'elle m'est apparue comme une personne à part entière, un peu comme si je vivais son histoire à ses côtés. 

En ce qui concerne l'histoire, nous rencontrons donc Chloé, une jeune lycéenne, banale, loin d'être populaire à cause de son physique hors norme, passionnée d'escrime. C'est d'ailleurs lors d'un de ses entraînements tardifs que la jeune fille va voir sa vie basculer en voulant sauver le nouveau de l'école d'un homme qui désire lui faire la peau. Près de perdre la vie à son tour, Chloé comprend très vite à son réveil que son destin est désormais scellé et lié à Thomas qui l'a faite Chevalier... Une sorte de protecteur qui doit veiller sur la vie d'un mage. Un nouveau monde s'offre désormais à elle où Mages et Chevaliers luttent contre les Goules qui désirent venir sur Terre à travers les failles pour semer le chaos. Est-elle assez forte pour combiner cette nouvelle vie et l'ancienne ? 

Pourtant lorsque l'on apprend à connaître Chloé, on ne doute pas de sa force. Elle possède un caractère affirmé et ne mâche pas ses mots. J'ai adoré ses échanges avec chacun des personnages. Et alors qu'on s'attend à une éventuelle romance, je me suis rendu compte que ce n'est pas ce que j'attendais le plus dans cette lecture, et heureusement d'ailleurs, sinon j'aurais été frustrée. 
Ne vous attendez donc pas à une énième romance fantastique avec ce premier tome car même si je pense que l'auteur compte la développer dans le ou les prochains tomes, il est clair que ce n'est pas sa priorité dans "Le cœur et le sabre". 
Mais du coup, avec qui cette romance se développera-t-elle ? Thomas, ce jeune mage espiègle et intriguant ? Ou David, le Chevalier de Cassandre, ténébreux, mystérieux et imbuvable ? J'avoue avoir ma préférence pour ce dernier mais cela voudra dire que Chloé n'aura pas la vie facile ! 

En bref, je ne sais pas si j'ai réussi à bien résumer mon coup de cœur pour ce livre mais après l'avoir lu, je ne peux trouver d'autres mots que : génial pour le résumé. Il faut dire que ce monde fantastique est plutôt étonnant. Olivier Gay a su créer tout un univers nouveau tout en y ajoutant ce petit truc qui vous fait tourner les pages pour en savoir toujours un peu plus. Et cette fin ! Quel retournement de situation, je ne m'y attendais vraiment pas. Il me reste désormais plus qu'à attendre la St Valentin pour découvrir la suite des aventures de Chloé.


Mes extraits :

L’adrénaline vint à mon secours et je me relevai en oubliant la douleur. Les sabres s’entrechoquaient dans un rythme familier que j’avais entendu tant de fois à l’entraînement. Ce soir, le cliquetis avait une connotation sinistre. L’homme bondit, récolta une estafilade qui ne parut pas l’émouvoir et manqua de percer la gorge de Thomas.
— Arrêtez tout de suite ! Je vais appeler la police ! criai-je, parce que ça semblait la chose à dire.
J’aurais aimé que ma voix fût plus assurée au lieu de se briser à mi- phrase. Sans quitter Thomas des yeux, l’homme pivota pour me garder dans son champ de vision.
— Tu ne sais pas dans quoi tu as mis les pieds.
— Je ne plaisante pas ! J’appelle le 15 ! sifflai-je.
Je me forçai à ne pas fuir en hurlant et reculai pas à pas jusqu’à mon sac de sport. Mon portable se trouvait toujours dans la poche extérieure et je ressentis un soulagement indicible en sentant la coque de plastique sous mes doigts. Enfin quelque chose de normal.
— Le 15, c’est le SAMU, crut bon de corriger Thomas. Je n’eus pas le temps de me demander s’il avait raison – l’homme se jetait sur moi, sabre au clair.

*****

— Si tu veux, je peux passer ce soir, après mes cours ?
— Je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée, protestai-je avant d’avoir réfléchi.
— OK, très bien, si tu en es certaine…
Il laissa planer un silence puis, lorsqu’il sentit que je ne changerais pas d’avis, reprit :
— Dans tous les cas, je vais devoir te laisser. Tu n’imagines pas quel genre de prof peut être Mickael. Si je suis en retard, il va me défoncer. Les bonnes méthodes pédagogiques à l’ancienne… On se verra demain de toute façon ! Et… (Sa voix devint un murmure.) tu n’as parlé à personne de ce qui s’est passé au lycée, pas vrai ?
— À qui tu voudrais que j’en aie parlé ? râlai-je.
— À ta mère, à tes copines, à ton chien. Dans tous les cas, ce n’est pas une bonne idée. Un secret partagé, c’est un secret éventé.
— Et bien mal acquis ne profite jamais.
— Hein ? fit-il, surpris.
— Je sais pas, tu me sors un proverbe pourri, je te sors un proverbe pourri, c’était pas ça le jeu ?
Il éclata de rire au téléphone, un rire plein de bonne humeur, et je ne pus m’empêcher de sourire malgré moi. Difficile de rester en colère contre quelqu’un qui vous trouve très drôle. Il me souhaita bonne chance pour la journée, puis raccrocha avant que j’aie pu faire de même.

Chronique de Sandy Twi-cop
Broché: 320 pages
Editeur : Castelmore (18 octobre 2017)
Collection : IMAGINAIRE

Photo du jour

On est loin de l'amour est dans le pré !!!
Voici Mr Décembre ...
De Coco Tessie-cops

mardi 14 novembre 2017

L'HONNEUR DE PRESTON de Mia Sheridan

Sorti le 9 Novembre 2017

Résumé : Ils étaient deux frères –des jumeaux– je les aimais tous les deux, mais mon âme n'appartenait qu'à l'un d'entre eux.
Toute sa vie durant, Annalia Del Valle a aimé Preston Sawyer. Elle a grandi dans une cabane dans Central Valley en Californie, mais a découvert la liberté, dans la ferme Sawyer vosine et auprès des garçons qui étaient ses seuls amis.
Preston est amoureux de Annalia depuis son enfance. Il a réussi à le lui cacher jusqu' à ce que leurs mondes – comme leurs corps– sont entrés en collision par une chaude nuit d'été. Une nuit qui va bouleverser leur vie pour toujours.
Après avoir disparu corps et âme pendant six mois Annalia est de retour en ville. Si Preston a échappé à son désespoir amoureux, son sens de l'honneur et sa fierté parviendront-t-ils à le retenir à nouveau, lorsque, l'objet de son désir de toujours, est de retour.
Comment fait-on pour dépasser les blessures du passé ? Réparer L'irréparable ?

Mon avis : Mia Sheridan fait partie de ses auteurs dont j'attends chaque sortie avec impatience. J'ai donc laissé ma lecture en cours pour me jeter sur ce nouveau roman et quel plaisir ! 
Avec "L'honneur de Preston" préparez-vous à être frustrés, voir même très frustrés, car c'est une histoire de non-dits et de malentendus. Mais pas que !
Les émotions aussi sont là et elles nous prennent au ventre, comme l'amitié,  la jalousie, la passion, les silences, la colère et la tristesse. On ressent tout, mais c'est avec les personnages qu'on va découvrir les maux de la société d'aujourd'hui, comme la pauvreté, la différence sociale, les préjugés et le deuil. Et une fois encore, Mia Sheridan aborde ses thèmes avec justesse et délicatesse. Rien n'est surjoué même si par moment on a envie de secouer Preston et Lia pour qu'ils se parlent !!! 

Avec une double narration qui nous offre les voix de Preston et Annalia, on va les voir apprendre de leurs erreurs et grandir, et ils vont en faire du chemin ! Car si le prologue commence aujourd'hui avec le retour d'Annalia, on va également les découvrir lors des périodes clés de leurs enfances et leurs adolescences.

Cole et Preston sont jumeaux, et ils connaissent Annalia ou Lia, depuis qu'ils sont enfants Ça remonte quand la maman de Lia travaillait pour l'exploitation agricole des parents des jumeaux. Une véritable amitié est né entre eux, d'ailleurs les jumeaux étaient les seuls à ne pas avoir peur de traîner avec Lia.  

Après six mois d'absence et de silence, Annalia revient dans la petite ville de Linmoor et réapparaît ainsi dans la vie de Preston. Bien sûr, elle ne s'attendait pas à ce qu'il lui saute dans les bras mais elle espérait au moins une réaction. Mais non, il est froid et distant, et à aucun moment il ne lui demande pourquoi elle est partie ...

Au moment ou Preston commençait enfin à se faire à l'idée qu'il ne reverrait plus Annalia, la voilà de retour, et c'est une myriade d'émotion qui l’étreint. Alors quand elle lui demande si elle peut passer chez lui, tout se mélange, colère, rancœur, passion, peur et doute.  

Ce retour n'est pas facile pour Lia car elle va devoir faire face aux potins, et aux reproches, et dans ces conditions pas facile de retrouver une place. En plus, elle ne doit pas se faire d'illusion quand à renouer avec Preston. Mais par amour pour lui, elle est prête à le laisser vivre sa vie ... loin d'elle.
Comme à chaque fois qu'il est contrarié, Preston se noie dans le travail, ça l'empêche de trop réfléchir, mais il ne peut s'empêcher de se demander ce qu'il a mal fait et pourquoi ses sentiments sont-ils toujours aussi fort ?  

Annalia parviendra-t-elle à se faire pardonner ?
L'amour que Preston éprouve pour Lia, sera-t-il suffisant pour qu'il lui pardonne sa fuite ?
Parviendront-ils à se reconstruire ?  

Au niveau des personnages, on va faire la connaissance de la maman d'Annalia. C'est une femme qui ne s'exprime pas beaucoup mais quand elle le fait c'est pour blesser sa fille, volontairement ou pas, c'est la question. On va aussi faire la connaissance de Rosa, la patronne d'Annalia, elle sera sa confidente et la mère qu'elle n'a pas eu. Du côté de Preston, il y a aussi sa maman, une femme très hautaine qui ne se mélange pas avec le bas peuple et encore moins quand ils sont mexicains ! Et bien sûre, il y a la garce de service, Alicia, l'ex de Preston. 

* Annalia est une jeune femme forte et courageuse qui fait passer les autres avant elle. Et elle a du mérite surtout quand on sait qu'elle a toujours veillé sur sa mère qui la compare au diable, et qu'elle a vécu avec la discrimination toute sa vie, puisqu'elle est d'origine mexicaine. Elle a aussi appris à tout garder pour elle, à ne jamais se livrer. Et malgré le regard des autres, elle rêve d'une vie simple, dans une maison avec un chien et des enfants.

* Preston est l'opposé de son jumeau Cole. Quand l'un est réservé et réfléchi, l'autre a toujours le sourire et est ouvert au monde. Et quand l'un est un homme de la terre, l'autre rêve de nouveau horizon. Mais Preston a été élevé dans l'honneur et le dévouement, ce qu'il fait à la perfection au risque de s'oublier en route. Il est aussi très protecteur, notamment avec Lia. Mais a un moment de sa vie, il va se perdre et éloigner malgré lui Lia. 

En résumé, Mia Sheridan nous offre une nouvelle fois un roman qu'on prend plaisir à lire et qui allie à merveille romance et problème de société. C'est frustrant, touchant et émouvant. Mais c'est beau !!

**Merci à Marie et à Hugo Roman pour cette très belle lecture**

Mes extraits :
- Je suis passée à la maison. Ta mère m'a dit que je te trouverais ici.
Si tant est que ce fût possible, il m'a paru encore plus calme. Son regard fixé s'est un peu attardé sur moi avant qu'il lance un petit "Je ne pense pas qu'elle ait été ravie de te voir".
Son expression de dédain m'a glacée. J'ai croisé mes bras comme pour me réchauffer. Non, sa mère ne m'avait jamais aimée. J'ai piétiné, d'un pied sur l'autre. À cause de cette allusion au passé, aux sentiments que Camille Sawyer éprouvait à mon égard, à tout ce que nous avions perdu, un chagrin que je pensais avoir dépassé m'a envahie.  Tout ce qui est arrivé, tout ce qui nous avait amenés jusqu'à ce moment terrible... mais je ne devais pas me laisser aller à la tristesse. Je pouvais réussir à gérer cette crampe au ventre qui se déclenchait à la simple vue de Preston. J'avais vécu ainsi la plus grande partie de ma vie. Mais pas de chagrin.  S'il vous plaît, pas ça.
*** ***
Par certains côtés, il était devenu un étranger, alors que par d'autres il m'était si familier.
Il avait été mon ami, un de mes seuls amis. Je n'avais pas réalisé jusqu'à présent que je vivais avec une blessure au cœur.  Un trou, qui avait la taille de Preston.

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 385 pages
Éditeur : Hugo Roman
Collection : NEW ROMANCE

Photo du jour

Et ben ... je vais regarder la campagne d'un autre oeil maintenant !!
Voici Mr Mai ...
De Coco Tessie-cops

lundi 13 novembre 2017

LA MEUTE DU PHÉNIX, Tome 6, Tao Lukas, de Suzanne Wright

Sortie le 20 octobre 2017

Résumé : La métamorphe corbeau Riley Porter a tu son passé lorsqu’elle a été accueillie par la meute du Phénix. Acceptée en dépit de ses secrets, la culpabilité la ronge à présent. Seul Tao Lukas, premier lieutenant de la meute, se méfie encore de l’énigmatique jeune femme... jusqu’à ce que sa suspicion se mue peu à peu en fascination et en une attirance irrésistible. Mais lorsque le passé de Riley refait surface et menace non seulement sa vie mais la meute toute entière, Tao devra déployer tous ses moyens pour la persuader de rester parmi eux – et de devenir sa compagne.

Mon avis : Malgré un tome précédent en demi-teinte, certaines excentricités de cette saga font que je ne peux m'empêcher de continuer et d'apprécier l'excellente plume de Suzanne Wright qui nous offre une nouvelle fois un tome où l'alternance des points de vue des héros nous permet de mieux comprendre les sentiments qu'ils éprouvent l'un envers l'autre.
Nous retrouvons ainsi l'énigmatique corbeau Riley le lendemain de la grosse beuverie en l'honneur de l'anniversaire du lieutenant Tao Lukas, qu'elle retrouve... dans son lit. Horrifiée, elle décide que cette perte de contrôle ne doit pas se reproduire, d'autant plus que le lieutenant est loin d'apprécier la présence de Riley. Pourtant, contre toute attente, Tao refuse que Riley ne soit qu'un coup d'un soir et décide contre vents et marées de faire en sorte que le corbeau devienne une présence importance dans sa vie. Aussi quand l'ancienne meute de Riley la contacte pour venir fêter l'anniversaire surprise de ses oncles le temps d'un weekend, Tao réussit à imposer sa présence afin d'assurer sa protection. A raison, car dès son arrivée, de nombreux incidents à l'encontre de Riley ou des personnes qu'elle aime, viennent troubler la meute des Corbeaux et tout laisse à penser qu'elle est la cible de ces attaques, les obligeant à rester malgré eux plus longtemps sur un territoire qui semble de plus en plus hostile à leur présence.

Voilà donc un sixième tome rythmé par la vengeance, la passion, le doute, l'envie et la colère, tant d'émotions qui m'ont fait vibrer tout le long de ma lecture.
Alors bien évidemment, tout n'est pas parfait, car même si j'ai trouvé l'histoire très belle, il n'empêche que je me serai passée de certaines scènes de sexe parfois trop nombreuses à mon goût. Concernant l'histoire, là encore aucune surprise, l'auteur se calque sur ses précédentes histoires, toutefois, le rythme qu'elle instaure m'a permis d'intégrer totalement à l'histoire.

Du côté des personnages, le fait qu'ils soient présents dans les tomes précédents tout en gardant leur part d'ombre est un atout. J'ai pu apprécier le personnage de Riley sans jugements.

Riley est un personnage fort et indépendant. Elle n'a pas son pareil pour remettre en place qui doit l'être et j'adore ça. Pourtant, elle reste fragile à cause de son passé pas du tout évident. J'ai adoré le fait qu'on explore directement ce dernier sur le territoire des corbeaux, car c'est vraiment là qu'on la découvre, qu'elle se met à nu.

Tao quant à lui est le mâle par excellence. J'avoue que même si j'ai apprécié son personnage, j'aurais aimé qu'il ne soit pas relégué à l'image d'un homme de Cro-Magnon, surtout qu'il y avait de quoi explorer son passé, mais bon, leur histoire est belle quand même, c'est le principal.

On retrouve également la meute, bien que trop peu présente à mon goût, et bien évidemment Greta remporte la palme dans mon cœur ! Chaque échange avec elle est à mourir de rire, comme d'habitude, j'ai adoré la détester.

En bref, encore un tome avec lequel j'ai passé un excellent moment. L'auteur continue sur sa lancée même si on a l'impression que les tomes se suivent et se ressemblent. J'espère pouvoir continuer cette saga sans me lasser mais tant que mes chouchous Taryn, Trey et Greta sont présents, ça me va !

** Merci Milady pour ce livre **

Mes extraits :

Patrick lança à Tao un regard noir.
— Tu le savais… et tu ne nous as rien dit ?
Nouveau haussement d’épaules.
— C’était à Riley de prendre cette décision.
Dominic haussa un sourcil.
— Et ça t’a pas posé de problème de garder pour toi un truc qu’on ignorait ?
— J’ai fait des recherches sur Riley parce que je voulais m’assurer que son passé ne mettait pas en danger les membres de la meute, elle y compris. Je n’avais aucune envie de faire de son histoire la dernière rumeur à la mode. Elle mérite mieux que ça. (Il se tourna vers Riley.) Quelqu’un doit t’accompagner, et je veux que ce soit moi. Si vraiment ça te dérange, je ne viendrai pas.
— Vraiment ?
— Non. Je me suis juste dit que la formule avait de la gueule.
Elle fit de son mieux pour réprimer un sourire, mais elle n’en sentit pas moins ses lèvres tressaillir.
— Bon, le sujet est clos de mon point de vue. (Elle pourrait en débattre avec lui toute la journée, le loup, têtu comme une mule, ne changerait pas d’avis.) 
*****

Savannah serra contre elle le loup en peluche.
— Tu vas partir ?
— Pour le week-end, c’est tout. Ce ne sera pas très long.
— Pourquoi ? demanda Dexter d’une voix fragile et inquiète.
— Je vais rendre visite à mes oncles, leur expliqua Riley. Des amis organisent une fête pour leur faire plaisir, et j’aimerais y participer.
— J’aime bien les fêtes, moi, déclara Savannah. Je peux venir ?
Riley lui adressa un sourire désolé.
— Pas cette fois, ma puce.
Savannah fit la moue.
— T’y vas pas toute seule, pas vrai ? Taryn dit qu’il faut pas qu’on aille à des endroits tout seuls.
— Tao vient avec moi.
Une grimace froissa l’adorable visage de Savannah.
— Mais il est méchant avec toi.
— Et moi avec lui.
Savannah gloussa.
— Moi aussi.
— Tu vas revenir ? demanda Dexter en jouant avec sa voiture.
Riley lui adressa un hochement de tête assuré.
— Oui.
Le petit guépard soutint son regard.
— Tu promets ?
Riley sentit son cœur se serrer à son ton suppliant.
— Oui, c’est promis, jura-t-elle. 

Chronique de Sandy Twi-cops
Poche: 480 pages
Editeur : MILADY (20 octobre 2017)
Collection : Bit-Lit