mardi 24 mai 2016

D.I.M.I.L.Y., Tome 2, Did I mention I need you?, de Estelle Maskame

Sortie le 4 mai 2016

Résumé : Cela fait un an qu'Eden n'a pas vu son demi-frère Tyler... son amour secret. Leur histoire était impossible, mais Eden ne peut s'empêcher de se réjouir quand Tyler l'invite pour les vacances à New York.
De toute façon, Eden est heureuse avec Dean, son petit ami, et Tyler est sûrement passé à autre chose, lui aussi...
Pourtant, dans la chaleur étouffante de l'été new-yorkais, il devient vite évident qu'ils s'aiment encore...
Pourront-ils résister à la tentation ?

Mon avis : J'adore les couvertures de cette saga... J'ai adoré le tome 1... J'adore les personnages de Tyler et Eden... Est-ce que j'ai adoré le tome 2???  J'ai encore du mal à me décider si je l'ai simplement adoré ou si je l'ai juste beaucoup aimé? LOL 
Bon évidemment, il n'y a plus l'effet de découverte de l'histoire et des personnages mais l'addictivité est toujours aussi présente. Je l'ai dévoré, ça a été difficile de le poser pour faire autre chose, ce qui est toujours un signe ça, n'est-ce pas les filles?

Nous commençons l'histoire de ce tome deux ans après le début du 1, c'est à dire deux ans après la rencontre d'Eden avec la nouvelle famille de son père, avec sa nouvelle belle-mère, avec ses trois nouveaux demi-frères, et donc avec Tyler... 
Éden et Tyler ont lutté contre leurs sentiments, sachant qu'ils n'avaient pas le droit de s'aimer, étant maintenant demi-frère et soeur. Les sentiments ne se contrôlent pas, mais il est plus facile de faire comme si de rien n'était quand on habite à des milliers de kilomètres l'un de l'autre.
En effet, Tyler est parti vivre à New York pendant un an, après son diplôme. Pendant ce temps, Éden a fini le lycée, elle se prépare pour partir à l'université de Chicago en septembre. Avec le temps, elle s'est persuadée qu'elle n'a plus de sentiments pour lui et elle est maintenant heureuse en couple avec Dean, le meilleur ami de Tyler. Mais quand il lui propose de venir le rejoindre à NY pour plusieurs semaines pendant les vacances d'été, elle ne peut résister à la tentation!
Éden se demande comment elle va réagir en retrouvant Tyler. Est-ce qu'elle va enfin pouvoir se comporter comme une soeur avec lui ou est-ce que tous ses sentiments vont lui revenir comme s'ils ne s'étaient jamais quitté? Sauf qu'elle est avec Dean maintenant, le petit copain idéal, qu'elle ne supporterait pas de faire souffrir... Et puis de toute façon, depuis un an qu'il est à NY, Tyler est sûrement passé à autre chose, il a certainement eu des tas de superbes distractions new-yorkaises, ou peut-être même anglaise, comme cette Émilie, qui semble très proche de lui! En plus, Tyler semble avoir bien mûri pendant cette séparation, il est plus posé, plus calme, plus souriant... Il semble même avoir surmonté ses problèmes et ses addictions! Il ne boit plus, ne se drogue plus.
Forcément, l'attirance entre ces deux-là reste extrêmement difficile à gérer pour eux, mais tellement intense pour nous!

Je vous ai déjà dit que cette saga était un coup de coeur pour moi? Je sais que ça n'est pas le cas pour tout le monde, comme pour Lna par exemple qui n'a pas aimé le 1, mais perso, j'ai dévoré ce tome comme le précédent. J'ai adoré retrouver Tyler, en moins torturé par ses démons, en plus doux, plus attentionné, plus enjoué. Mais il n'est pas devenu un bon toutou pour autant, il sait toujours se faire comprendre avec les poings quand la situation le nécessite, sa nature revient au galop! Éden aussi a beaucoup évolué. Ce n'est plus l'ado de 16 ans que l'on a connue, elle est plus réfléchie. Elle essaie de l'être en tout cas! LOL
J'ai aimé retrouver les autres personnages comme Dean et Rachael, mais encore plus aimé découvrir les nouveaux: le coloc de Tyler, Snake, avec son côté loufoque et strange, ou même Emilie, la petite anglaise.
Par contre, ce que je n'ai pas aimé, c'est retrouver cette pouffiasse de Tiffany!!! Excusez-moi du terme, mais il n'y a que des mots bien pires qui puissent lui correspondre à celle-là! Comme personnage détestable, elle est vraiment réussie!

Je n'ai pas aimé non plus la frustration que nous inflige encore une fois cette jeune auteure avec ses fins insupportables!!!!! Grrrrr N'est-ce pas Nancy? :-P
Donc forcément, ça va être hyper long d'attendre jusqu'en novembre 2016 pour pouvoir lire le suite, Did I mention I miss you? L'idéal serait de lire les 3 tomes à la suite, car sincèrement, c'est toujours un supplice de devoir attendre... D'ailleurs, c'est ce que je devrais faire en novembre!!!

Mes extraits:
- Dis quelque chose.
- Quoi?
- En espagnol. Dis quelque chose en espagnol.
- Pourquoi?
- J'aime bien.
Il réfléchit un long moment. Il n'est peut-être pas bilingue, finalement.
- Me estoy muriendo por besarte, finit-il par murmurer d'une voix rauque.
Il se penche en avant, bras croisés sur la table, et me regarde intensément. Nous sommes soudain si proches que je peux sentir son souffle. J'ai du mal à respirer.
- Ça veut dire que la serveuse arrive, ajoute-t-il.
C'est le cas. Tyler se recule dans son siège. Dommage.
(...)
- Ça t'embête?
- Quoi?
- Dean. 
(...)
- Ça t'embête que je sois encore avec lui?
Il ne sourit plus.
- Eden, qu'est ce que tu me fais, là?
- Je me demande, c'est tout.
Je n'arrive même pas à le regarder. Une main sur mes yeux, je baisse la tête. (...)
- Tu me demandes si je suis toujours... enfin tu sais?
- J'essaye.
- On ne va pas parler de ça ici, dit-il soudain très fort.
Assez fort pour me faire relever la tête. Les muscles de sa mâchoire se contractent.
J'élève à mon tour la voix.
- Tu m'as oubliée?
- Eden.
- Tu as rencontré quelqu'un? Tu es célibataire?
Ma frustration et ma terreur alimentent une poussée d'adrénaline qui me donne le courage de le regarder.
- Quand est-ce que tu as tourné la page? J'ai besoin de savoir, s'il te plaît.
- Eden. Je t'en prie, tais-toi.
- Alors c'est tout?
Je secoue la tête, incrédule et de plus en plus énervée. Ça dure depuis trop longtemps. Je dois savoir si je perds mon temps ou non. Je dois savoir si, lui et moi, c'est une cause perdue.
- Tu ne vas pas me répondre? Tu comptes me laisser ressasser tout ça à en devenir dingue?
- Non, fait-il, le visage dur.
Il a vraiment mûri. Il y a deux ans, il se serait mis en colère en deux secondes, aurait marmonné et juré en me jetant des regards noirs. Aujourd'hui, c'est moi qui perds mon sang-froid.
- C'est juste que je ne vais pas te répondre ici.
- Alors où?
- Après le dîner.

Chronique du T1 ICI

Chronique de Nini Tessie-cop
Broché: 352 pages
Éditeur: Pocket Jeunesse

Photos du jour

En ce mardi, nous avons à la carte David Boréanaz (18%) et Ian Somerhalder qui avec 43% fait parti du top 15 !

Mais vous, vous votez pour qui ?
Pour le coup je prends Ian !!
De Coco Tessie-cops

lundi 23 mai 2016

MARKED MEN - Saison 3, Rome de Jay Crownover

Sorti le 12 mai 2016

Couverture de Marked Men, tome 3 : RomeRésumé : « Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis " bad boys " tatoueurs, d ans le salon Marked où elle officie comme perceuse. Derrière son apparente joie
se cache un coeur brisé et Cora est bien décidée à ne plus jamais se laisser embraser par une passion dévorante.
Elle attend maintenant l'homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s'engager. Et elle rencontre Rome Archer.
Sous ses airs rassurants d'ancien soldat, Rome est en fait têtu, autoritaire et rigide. Pas très " homme parfait " ! Et surtout il revient du front...
Si Rome avait l'habitude d'être le grand frère protecteur, le fils aimant, le b on soldat, aujourd'hui il n'est aucun de ces hommes-là. Traumatisé, il cherche un moyen de survivre et de reprendre le cours de sa vie, malgré les démons de la guerre qui le rongent. Pour cela, il pensait être seul, jusqu'à ce que Cora débarque dans sa vie et l'éclaire de mille couleurs.
Parfois les mauvais chois sont les meilleurs. »

Mon avis : Après avoir passé un très bon moment avec Jet et Ayden même s’ils n’avaient pas été à la hauteur de Rule Archer (en même temps, c’est super difficile de passer après lui) le Rome du dernier tome me laissait assez sceptique sur les raisons qui le mettaient tant en colère.

Et pourtant, que dire à part que ce tome est juste génial. Rome et Cora ont réussi à apporter ce qu’il m’avait manqué dans les premiers tomes, à savoir de la nouveauté. J’ai beaucoup entendu parler des troubles post traumatiques que vivaient les soldats revenus du front et pourtant, jamais je n’avais lu d’histoire traitant de ce sujet si complexe.
Alors oui, je n’y connais rien, donc, je ne saurais dire si l’auteur extrapole ou enjolive mais j’ai complètement plongé avec elle dans l’histoire de Rome, et celle-ci m’a semblait très crédible.

Rome est un homme sur lequel a toujours pesé la responsabilité de ceux qu’il aime et notamment ses frères. Voir Rule s’enfoncer, apprendre la mort de Remi alors qu’il était en Afghanistan, voir sa famille se déchirer et puis apprendre que son frère lui mentait a, en plus de la sécurité qu’il n’a pas pu apporter à ses hommes, complètement brisé cet homme si bon et si protecteur.
Rome a toujours pensé qu’il était là seulement pour protéger et veiller sur les autres mais l’échec le hante et il se sent tellement inutile qu’il sombre totalement.
Pourtant, sa rencontre avec deux personnes vont changer sa vie : Cora et Brite.

Nous connaissons bien Cora, la standardiste du Marked mais surtout le ciment de la troupe. Fraîche et pimpante, elle illumine le monde avec sa joie, son peps et ses fantaisies. Pourtant, Cora revient de loin. Anéantie après s’être rendue compte que son fiancé la trompait au vu et su de tous, elle a du abandonner son rêve de vivre avec l’amour qu’elle croyait être éternel. Elle a alors revu ses exigences à la hausse et attend désormais son monsieur Parfait. Mais Cora a un défaut : elle ne peut s’empêcher d’essayer de sauver les autres et Rome est un cas quasi tragique. Sauver Rome pourrait bien la faire chuter de nouveau.

Brite quant à lui est le gérant du « Bar ». Il est un ancien marine et veille comme un ermite sur l’endroit le plus sûr pour les anciens combattants. Sa rencontre avec Rome va permettre à ce dernier de mieux comprendre son statut et surtout d’essayer de voir la petite porte qui se cache au fond du tunnel. Brite représente la loyauté, le dévouement et la bonté. J’ai été totalement subjuguée par son personnage et sa présence auprès de Rome. Je ne sais pas si sans lui, Rome aurait pu réussir à devenir l’homme de la fin du tome.

A eux trois, ils sont le trio phare de ce tome. Alors oui, nous retrouvons les anciens personnages et notamment Rule et Shaw mais aussi Nash et Rowdi, mais le trio a réussi à me transporter.
J’ai adoré voir évoluer Rome, Monsieur Grincheux et Cora, le petit lutin aux milles couleurs. Les voir s’apprivoiser, essayer de se comprendre, de vivre ce que la vie leur a donné et surtout d’essayer de l’apprécier et de l’accepter telle qu’elle est.

Le personnage de Rome est le plus complexe et c’est celui qui m’a le plus alpaguée. Il est tout ce qu’une femme peut rêver. Il est magnifiquement beau, dévoué, loyal, protecteur mais aussi brisé. Il fait parti de ces mecs que l’on a envie de chérir, de câliner et d’être celle qui pourra porter ses fardeaux. Mais être avec Rome n’est pas si évident, il faut savoir se mettre en retrait et accepter qu’il puisse vouloir aussi réussir seul.
Tout ce qu’est Cora.
Cora fait parti des filles qu’on ne peut qu’adorer. Franche, pétillante, loyale, elle est de celles qui, une fois qu’elle est notre amie, est la personne sur laquelle on peut compter. Et Rome ne peut que tomber sous son charme.

J’avoue avoir totalement craqué pour les frères Archer et apprendre un peu plus de leur histoire m’a bouleversée. Eux aussi évoluent et c’est important dans une série de livres pour pouvoir en apprécier tous les tomes. Rome et Rule ont leur histoire et l’imagination de l’auteur a été parfaite sur ce coup là.

J’aurais tellement à dire sur ce tome, qui, vous l’aurez compris, a été un vrai coup de cœur mais je vais vous laisser le découvrir.
Même si j’ai vraiment hâte de retrouver Nash dans le prochain tome pour savoir la suite de cet épilogue, j’aimerais juste ajouter un petit point noir que sont les coquilles encore trop nombreuses, présentes dans le livre.

Mes extraits :
« J’ai plissé les yeux à l’instant où ceux de Rome se tournaient vers moi. Il pensait peut-être que je n’étais pas dangereuse car je lui arrivais à peine au coude. Il pensait peut-être que j’étais gentille parce que je portais un petit haut rose à dos nu et un short blanc, et que je n’avais pas l’air menaçante. Il pensait peut-être que j’étais docile parce que je ne m’étais pas permis de lui dire quoi que ce soit depuis qu’il avait débarqué et s’était mis à gâcher mon joli jour férié. J’ai haussé mon sourcil décoré d’un petit cristal rose et lui ai rendu son regard.
Quoi qu’il ait pu penser, je suis sûre que je lui ai donné tort quand je me suis levée très calmement, que je me suis penchée vers lui, et que j’ai renversé le reste de ma bière sur sa tête, avant d’écraser ma canette dans mon poing. La bière a coulé au ralenti sur son visage choqué et je me suis rapprochée jusqu’à ce que nos nez se touchent presque.
– Tu es vraiment un connard ! »
******
« – Vous dites tous que c’est un mec génial. Pourquoi tu ne voudrais pas que j’essaie de l’aider ?
– Parce que toutes les personnes du monde n’ont pas besoin de ton aide. Rome trouvera sa route, on y croit tous, et je parlais surtout des yeux dégoulinants que vous vous faisiez tous les deux. Je crois que c’est une chose avec laquelle vous n’avez pas besoin de jouer, ni l’un ni l’autre.
Je n’aimais pas que l’on essaie de me dire quoi faire, même si je savais que Nash ne me voulait que du bien.
– Ce n’est pas comme si j’étais le genre de Captain America, de toute façon. Ne t’inquiète pas.
J’ai poussé le bord du fauteuil avec mon pied, pour le faire tourner.
– En plus, tu sais très bien que j’attends monsieur Parfait et ce mec en est tellement loin que même le plus grand pont du monde ne pourrait pas l’y amener.
(…)
– Monsieur Parfait n’existe pas, Clochette. Tu l’as fait rire, même si je ne sais pas ce que cela veut dire. Je ne l’avais pas entendu rire une seule fois depuis qu’il est revenu. Fais juste attention à toi, car il ne peut jamais y avoir deux chefs et vous n’aimez pas lâcher les rênes, ni l’un ni l’autre »
***
« – Est-ce que ça devient plus facile, un jour ?
La vie et la mort, l’avant et l’après, hier et aujourd’hui, j’avais beaucoup de mal à trouver mes repères. J’avais l’impression que j’allais tomber d’une falaise et que je ne pourrais plus revenir en arrière, et que l’atterrissage inévitable marquerait ma fin. Il a soupiré et a tendu le bras par-dessus le bar pour me donner une tape sur l’épaule.
– Non, fils. Tu finis juste par apprendre comment faire pour que ça ne te tue pas.
Eh bien, c’était pourri. »

Chronique de Rule et Jet

Chronique de Sandy Twi-cops
Broché: 440 pages
Éditeur : Hugo Roman
Collection : New Romance

Photos du jour

Il est l'heure de commencer cette troisième semaine de proposition !!!
Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais le classement DNPB va déchirer !!! lol

Aujourd'hui vous vous proposez Alex O'Louglin (15%) et Shemar Moore (20%)

Oui, je sais, ils sont habillés ... mais se ne sont pas que des corps ;-) ils ont aussi de belles gueules !

De Coco Tessie-cops 

vendredi 20 mai 2016

LA SELECTION, Livre V - La Couronne de Kiera Cass

Sorti le 12 Mai 2016

Couverture de La Sélection, Tome 5 : La Couronne4ème de couverture : Il ne doit en rester qu'un.
Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.
Sa mère à l'article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l'amour et du pouvoir, détestée par une partie de l'opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants.
Devenir femme, épouse et reine en l'espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le coeur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l'écouter...

Mon avis : Il y a des personnages qu’on a du mal à quitter, et se dire qu’on ne le reverra plus, sauf au travers d’une relecture, nous laisse le cœur gros. C’est le cas pour Maxon, America, Aspen, Marlee, Kile et Eadlyn qui vont bien me manquer !
Donc oui quel plaisir de retrouver la plume de Kiera Cass, tout comme son univers et ses personnages. Je ne vais pas refaire l’éloge de ce que j’aime dans cette saga puisque c’est la même depuis 4 livres je dirais juste « Olen fani rouva Cass ».
Mais, et oui il y en a un … avec La Couronne on a un sentiment de trop peu. Déjà parce qu'il est trop petit ce qui fait sans doute que certains aspects du livre ne sont pas assez développés comme La Sélection et la compétition entre les prétendants. Tout comme certains évènements qui arrivent comme ça sans prévenir, voir même des décisions qui sont prises sans concertions avec ses conseillers. On a l'impression qu'il y avait encore beaucoup de chose à venir mais pas assez de page pour toutes les dire. J’aurai aussi aimé un épilogue qui nous donne un aperçu du changement opéré par les décisions d’Eadlyn. La fin arrive bien trop vite ...

Mais ceci ne m’a empêché de dévorer cet ultime livre car je voulais savoir qui allait choisir Eadlyn, si toutefois elle choisissait un prétendant … et autant dire que la princesse est pleine de surprise !

On reprend là où c’était arrêté le livre 4 **spoiler si comme moi vous aviez oublié**. America est dans le coma, Maxon est complètement détruit et le jumeau d'Eadlyn est parti se marier en France. Notre princesse n’a pas d’autre choix que d’assurer l’intérim malgré le peuple qui ne l’aime pas.

Entre La Sélection qui suit son cours et la régence du pays, Eadlyn ne sait plus où donner de la tête, sans parler du fait que l’absence de son jumeau lui pèse, enfin surtout les révélations qu’il lui a fait en partant. 


Mais notre jeune princesse n'a pas le temps de s'appesantir sur son sort, elle a un royaume à gérer et Eadlyn se doit d’être plus proche de son peuple, il faut qu’elle comprenne ce qu’ils attendent d’elle. C’est l’arrivée d’un exilé qui va l’y aider, il s’agit de Marid Illéa. Il est proche du peuple et surtout il l’apprécie. Il va être de bon conseil mais peut-on réellement lui faire confiance après toutes ces années ? Et puis il y a l’état de santé de sa mère qui va l’obliger à prendre des décisions qui vont changer l’ordre des choses.

Côté cœur, et bien Eadlyn n’est pas beaucoup plus avancée. Chaque prétendant possède une qualité qui la complète, même si certains ont tout de même plus de chance que d’autres. Mais ses nouvelles fonctions abrègent le temps qu’elle doit passer avec eux, l’empêchant ainsi de mieux les cerner. Et puis, il y a l’intervention d’une personne extérieure qui a la presse de son côté et qui va obliger Eadlyn à accélérer son choix surtout si elle souhaite le contrer.

Choix du cœur ou choix de raison ? L’amour n’a peut-être pas sa place dans sa Sélection !

Au niveau des personnages, on retrouve bien sûr avec grand plaisir, America qui on l'espère va s'en sortir, Maxon qui est anéantie par l'état de santé de sa femme et que nous dévoilera même des pans de son enfance, et Aspen, qui lui aussi ouvrira son coeur (en tout bien tout honneur) à Eadlyn

On retrouve bien évidemment quelques-uns des prétendants comme mon chouchou Kile qui est juste parfait, Henri toujours aussi attendrissant et accompagné de son interprète Erick, et Hale qui me donne le sourire à chaque apparition. Nous faisons aussi la connaissance de Lady Brice, l’une des conseillère du roi qui va également devenir une amie pour Eadlyn.

Justement parlons d'Eadlyn. Si dans L’Héritière je l’avais trouvée désagréable, imbus de sa personne et pourrie gâtée en fait il n'en est rien. Enfin presque rien, n'oublions pas qu'elle est la future reine et qu'elle a le pouvoir de vie ou de mort sur tous ses sujets et qu'elle en est consciente ! Mais dans ce livre, on découvre en fait une fille aimante et dévouée à ses parents au point de faire passer leur bien être avant le sien. Elle a à cœur de bien faire les choses, alors oui elle doit se faire aimer de son peuple mais pas à n'importe quel prix. Elle va beaucoup grandir dans ce livre, tout comme elle va apprendre à se connaitre et comprendre ce dont elle a besoin.  


En résumé, ce n'est peut-être pas le final que j'espérais mais ça reste un joli complément de lecture si comme moi, l'univers de Kiera Cass après America et Maxon vous manquait. Attention Eadlyn n'est pas ses parents mais il m'a été très agréable de faire un dernier bout de chemin en sa compagnie. 

**Merci à Cécile et à la Collection R pour cette belle lecture**

Mes extraits :
- Quand à votre père, je pense qu'il ne savait absolument pas ce qu'il cherchait. Votre mère non plus, à la vérité. Mais elle était faite pour lui. Les gens de la cour s'en sont rendu compte bien avant eux.
- Vraiment ? Ils ne savaient pas ce qu'ils cherchaient ?
Il grimaça.
- En toute honnêteté, c'est surtout votre mère qui n'en avait aucune idée, répondit-il en me lançant un regard entendu. Il faut croire que c'est de famille.
- Gavril, vous êtes l'une des rares personnes à qui je peux faire cet aveu : ce n'est pas que je ne sais pas ce que je cherche, c'est que je n'étais pas prête à ouvrir les yeux.
******
- Mais je dois savoir, avant qu'on fasse quoi que ce soit, si tu ressens la même chose pour moi. Ne serait-ce qu'une minuscule étincelle de quelque chose ? Parce que si ce n'est pas le cas, je devrai échafauder de nouveaux plans.
- Et si c'est le cas ?
Je levai les bras avant de les laisser retomber.
- Il faudra quand même que je planifie, mais pas de la même manière.
Il émit un long soupir.
- Il se trouve que tu as de l'importance à mes yeux.

Chronique Livre I, Livre II, Livre III et Livre IV

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 336 pages
Éditeur : R-jeunes adulte
Collection : R

Photos du jour

Et on termine cette deuxième semaine de BG avec Nick Bateman (35%) et Charlie Hunnam (15%) !!

C'est un beau vendredi non ??
De Coco Tessie-cops

jeudi 19 mai 2016

FEELING GOOD de Fleur Hana

Sorti le 12 Mai 2016

Couverture de Feeling Good, L'Intégrale4ème de couverture : Jeune femme moderne, libre et fière d'être indépendante, Sarah Jones, 28 ans, mène sa vie comme elle l'entend. Elle manifeste ouvertement ses revendications féministes et, forte de son nouveau mantra : " Je suis célibataire, je suis sexy et je peux me faire un coup d'un soir ", elle se laisse embarquer par ses amis dans un pari.
Un pari qui va la conduire tout droit dans les bras d'un inconnu taciturne au regard froid et distant. Malgré ses convictions et ses belles paroles, elle va rapidement perdre le contrôle de la situation et se retrouver face à un homme aussi passionné que mystérieux.

Mon avis : Feeling Good, j’en ai beaucoup entendu parler lors de sa sortie en 2013 (Chronique Lna) mais je ne l’avais pas lu pour autant, très peu séduite par les livres en épisode. Il m’aura fallu l’édition de l’intégral chez Hugo Roman pour lire ce roman dont tout le monde parle et ainsi découvrir la plume de Fleur Hana.
Et que dire, à part que j’ai passé un excellent moment. Faire la connaissance de Sarah Jones est un vrai bol d’air à condition de prendre cette lecture au second degré car cette jeune femme ne connait pas la langue de bois et elle parle sans filtre, ce qui peut pousser à trouver ça exagéré si on ne prend pas de recul avec cette comédie romantico-érotique.
A travers sa plume, Fleur Hana nous offre un moment d’évasion et de rire. Ce roman est moderne, vitaminé et addictif. Son héroïne vit et assume pleinement ses désirs sexuels, et on vit avec elle la construction de sa romance. 

J'ai aussi adoré ses conversations avec elle-même, c'est un pur bonheur ! Que demander de plus pour nous évader et nous faire rire ? Rien.

Sarah Jones, vingt-huit ans, est responsable dans la grande distribution. Si côté professionnel tout va bien, ce n’est pas le cas côté cœur. Elle se remet doucement de sa rupture qui remonte maintenant à six mois.
Alors qu’elle est de sortie avec deux couple d’amis, la discussion dérape sur un sujet délicat … les femmes sont-elle aussi capable que les hommes de draguer et de coucher sans sentiments ? Ayant déjà un peu trop bu, Sarah sait qu’elle ne devrait pas intervenir mais ne pouvant une nouvelle fois tenir sa langue, elle relève le pari de coucher avec un mec choisi par ses potes. Ok pas de problème d’autant plus que le mec choisi est à tomber. Cheveux longs, jeans et t-shrit noirs avec des bottes.
Par contre il a l’air assez taciturne le garçon ! Tant pis, elle en fait son affaire en l’invitant pour une danse des plus sensuelle et des plus hot. Il fait chaud, très chaud, même pour Sarah. Un fois qu’elle l’a bien allumé, elle s’en va sous les regards excités et ébahis des personnes se trouvant dans la boîte. Yes !

Alors que le lundi matin, elle pense encore à cette danse qui l’a émoustillé, voilà qu’on lui annonce l’arrivée de son nouvel assistant. Euh comment ça UN assistant ?? OMG ... Alessandro Novelli est son pari de la boîte ! La journée s’annonce chargée en tension sexuelle.
Comment bosser avec le mec qu’elle a allumé et qui est loin de laisser indifférent sa petite culotte ?! Elle se doit d’y arriver, elle ne peut pas coucher avec son assistant, elle risque de perdre son boulot mais comment résister à ce mec beau comme un dieu qui la provoque d’un seul regard ?!
Oh et puis merde à tous ses mantras et cette culpabilité, elle est jeune, elle a le droit de profiter de la vie et d’avoir un plan cul !

Aucune attache, aucune promesse … bref du cul pour du cul , si Sandro est d’accord, pourquoi s’en priver ! Mais quand elle surprend une bombe entrain de galocher SON ténébreux et taciturne assistant, rien ne va plus et la miss prend peur. Elle ne veut pas de ses sensations et de ses sentiments que ce plan cul provoque. Il est peut-être temps de faire machine arrière et de rompre. 

 
Comment gérer tout cela sans que ça dérape ?
Y’a-t-il une chance qu’elle sorte indemne de cette histoire ?
Que recherche vraiment Sandro ?

Au niveau des personnages, nous avons un panel de caractère. Entre les deux meilleures amies de Sarah, Mélodie et Isabelle, qui même si elles sont en couple vivent la relation de Sarah par procuration. L’une est plus sur la retenue alors que l’autre la pousse à profiter et prendre tout ce que Sandro voudra bien lui donner. On fait également la connaissance de quelques amis de Sandro et de son frère, Dante **chaleuuuuur*

* Sarah est une jeune femme indépendante, drôle, dynamique, exubérante et maladroite. Elle se met toujours dans des situations à mourir de rire. Quand on dit que le ridicule ne tue pas, elle en est la preuve ! Mais Sarah c'est plus que ça, c'est une femme qui a des peurs et qui ressort blessée d’une longue relation d’où son souhait de ne plus s’attacher et de vivre que pour le sexe. Mais malheureusement personne n’est maître de ses émotions et de ses sentiments. C’est ce que va apprendre Sarah mais va-t-elle prendre le risque de souffrir à nouveau ou va-t-elle choisir le sécurité pour son petit cœur ?

* Alessandro, Sandro, comme vous l’avez deviné est italien. Il est beau, mystérieux, taciturne, ténébreux et c’est un dieu du sexe mais pas que … c’est aussi un jeune homme doux, patient et à l’écoute. Quand il se donne c’est sans demi-mesure et il est surtout sans tabou et prêt à tout essayer. Il est provocant et se prête volontiers aux désirs de sa boss. Mais parviendra-t-il à tenir les distances qu’elle lui impose ou sera-t-il lui aussi emporter dans la folie de Sarah ?

En résumé, une lecture estivale qui vous met la banane tout le long. C'est jeune, frais, vivant et on se laisse emporter par l'exubérance de Sarah et le sex-appeal de Sandro.



**Merci à Mélusine, Olivia et les éditions Hugo Roman pour ce service presse**

Mes extraits :
- Est-ce que vous pensez vraiment que vous avez le monopole de la baise de complaisance ? Non, Messieurs ! Je l'affirme haut et fort (et je hausse la voix pour appuyer mes propos) : les femmes aussi aiment la baise pour la baise, la baise bestiale et sans votre numéro de téléphone à la fin, s'il vous plait !
Applaudissement de mes complices, mais aussi de la table d'à côté. Oups, peut-être que ça serait bien que quelqu'un me dise de la fermer maintenant, non ? Un volontaire ? Mes amis ? Personne ?
Damned, foutue solidarité unilatérale !

******
- Je voudrais ... J'aimerais ...
c'est bien, je progresse, mon balbutiement me fait gagner dix points en crédibilité patronale.
- Un peu de musique vous aiderait à savoir ce que vous voulez, peut-être ? Voyons voir ... "Felling Good" ?
Ha ha. Très drôle, cette référence à mon attitude de trainée de samedi soir. Si je me souviens bien, nous étions deux à ce petit jeu ...
- Alors, Sarah Jones ... Je pourrais peut-être vous offrir ... un orgasme ? 
- Quoi ? je m'étrangle, affolée.    

******
- Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée. Tu as vu que je ne suis pas doué pour faire semblant ...
- Tu as toute la semaine pour te faire à l'idée. Et puis, on va juste flirter, tu n'auras qu'à imaginer que j'ai tout ce faut entre les jambes, des poils sur les mollets et une pomme d'Adam.
- Tu es complètement dingue, tu sais ça ? me dit-il en riant.
- Il parait ... Alors, deal ?  

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 360 pages
Éditeur : Blanche
Collection : New Romance

Photos du jour

Bon, pour notre plus grand plaisir, nous n'avons pas encore fait le tour de tous les nominés !!
Ceux du jour sont Jay Ryan (5%) et Henry Cavill (32%)

Ah la la ...Henry quoi !!!
De Coco Tessie-cops

mercredi 18 mai 2016

ROYAL SAGA #1 - Commande-moi de Geneva Lee

Sorti le 04 Mai 2016

Couverture de Royal Saga, Saison 1 : Commande-moi4ème de couverture : Clara Bishop est une femme moderne. Brillante jeune diplômée, introvertie et échaudée par un passé amoureux catastrophique, elle est bien décidée à faire de sa carrière un succès. Elle accepte un jour de suivre sa colocataire à une réception huppée à laquelle participe tout le gotha et rencontre un bel et mystérieux inconnu au charme ravageur au détour d'un couloir.
Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle découvre quelques jours plus tard à la une de tous les journaux à scandale une mauvaise photo floue de leur furtif baiser. Elle a embrassé le Prince héritier Alexander de Cambridge et il veut la revoir... Prince d'accord mais surtout bad boy ! Pas prince charmant pour deux sous. Il contrôle, il exige. Il est dangereux. Et elle n'arrive pas à lui dire non...
Tous les deux ont des secrets qui pourraient les déchirer ou les conduire à se rapprocher, mais les paparazzi emmêlent tout. Elle doit décider jusqu'où elle est prête à aller... pour le roi et pour le pays.
Entre secrets et scandales, une relation explosive nait de leurs étreintes passionnées mais le sort et la presse s'acharnent et tous deux luttent autant contre leurs démons que leurs familles pour arriver à s'aimer.

Mon avis : Il y a des livres comme ça qui vous attire sans que vous sachiez vraiment pourquoi, il vous le faut et forcément vous en attendez beaucoup, et c’est le cas avec Royal Saga.
Alors résultat ? Et bien ne nous le cachons pas, il y a des similitudes avec FSOG. Et oui, on retrouve en Alexander et Clara certaines ressemblances avec notre très cher M. Grey et Ana ce qui m’a fait lever les yeux au ciel plus d’une fois. Mais j’ai décidé de leur laisser une chance et ça a marché, cette lecture est très addictive.
A travers une plume fluide et agréable, Geneva Lee nous entraîne dans un univers de prince et de princesse pas si féerique que ça où les machinations, les coups bas et l'hypocrisie sont de mises pour faire parti de la noblesse. Le thème change, il nous interpelle et nous fait tourner
 les pages pour savoir où cette romance entre un prince et une roturière allait me mener. Et oui, moi aussi j'ai rêvé petite de devenir une princesse. Mais après avoir lu ce tome 1, on se rend compte qu'on est loin du compte de fée et que le prince charmant c'est surfait.

Clara Bishop est une jeune américaine de 24 ans qui vit à Londres depuis son adolescence et qui est issue d’une famille qui a fait fortune en vendant leur start-up.
Alors qu’elle se trouve à la cérémonie des remises de diplômes et qu’elle cherche un peu de tranquillité, elle rencontre un jeune homme d’une beauté renversante et d’un sex-appeal bouleversant. Un regard et les voilà en train d’échanger un baiser passionné. Mais qu’elle n’est pas surprise quand quelques jours plus tard elle découvre une photo de ce baiser à la une des tabloïds … elle savait que cet homme ne lui était pas totalement inconnu mais de là à imaginer qu’il s’agit du Prince héritier du trône d’Angleterre, il y a un monde !

Comment a-t-elle pu embrasser LE prince ou plutôt pourquoi lui l’a-t-il embrassé ?
De toute façon ce baiser ne signifie rien puisqu’elle ne le reverra même plus. Mais oh surprise voilà que le prince Alexander envoie son garde du corps pour la conduire à lui.
Si la première raison de cette entrevue est qu’il souhaite lui présenter ses excuses pour l’avoir mise sous le feu des projecteurs, il y a en fait bien plus que ça. Il la veut et une chose est sûre c’est que ce que veut Alexander, Alexander l’obtient !

Clara ne résistera pas longtemps aux charmes ravageur d’Alexander. Poussée par sa meilleure amie, Belle, elle décide qu’une aventure d’un soir ne peut pas lui faire de mal. Et puis Alexander a été claire, cette "relation" n'est purement que sexuelle. Donc pas de souci, il n’y aura pas d’attache.
Mais Clara va découvrir un homme brisé par ses secrets et elle aura à cœur de l’aider alors qu’il ne lui demande rien, pourtant elle a l'impression qu'il s'ouvre avec elle. Et puis, elle va découvrir la famille royale, les bassesses de la noblesse et le visage froid, distant et glacial d'Alexander quand il est auprès des siens. 


Clara a-t-elle la carrure pour supporter tout ça ?
Est-elle prête à jouer le jeu avec Alexander ?

Ne risque-t-elle pas de se briser à ses côtés ?

Au niveau des personnages, nous avons Annabelle ou Belle pour les intimes. C’est la meilleure amie de Clara, elle a été élevé dans le but de devenir une épouse modèle mais ça ne l’empêche pas d’être moderne, drôle, à l’écoute et disponible. Elle n’hésite pas non plus à dire les choses à Clara, c’est un véritable soutien pour elle. Et puis il y a Edward, le frère d’Alexander, il subit la pression de sa famille mais lui aussi sera là pour Clara. Il y a également la « meute royale », les amis d’Alexander, qui n’attendent qu’une chose, prendre en chasse Clara car tous les coups sont permis pour se faire une place. On parle de Pepper ? La garce de service ou Perverse Pepper, celle qui pense être mieux que Clara et qui reste persuadée qu’il la choisira elle ? Naaan, je vous laisse la découvrir ;-)

Alors Clara, c’est une jeune femme douce, timide et fragile qui tente de se construire loin du mal que peut apporter certains hommes. Auprès d’Alexander elle se sent épanouie mais elle est aussi consciente qu’elle y est trop attachée et que c’est dangereux pour elle. Elle a aussi des secrets qui malheureusement pour elle feront la une des potins ! J’ai adoré les moments où elle laisse parler la femme de caractère qui sommeille en elle malheureusement ils ne sont pas assez nombreux pour que je m’attache à elle. Elle passe plus de temps à pleurer, à défaillir ou à chevaucher Alexander … j’espère sincèrement qu’elle va se ressaisir dans la saison 2 car elle a du potentiel !


Quand à Alexander, c’est un homme arrogant qui malgré les apparences est loin de faire ce qu'il veut ... sa famille a déjà planifié les moindre détails sa vie d'adulte. Mais c'est surtout un homme brisé que personne ne connait vraiment et que personne ne cherche à connaitre ... sauf Clara ! Alors même s'il crie haut et fort qu'il ne fait pas dans la romance (tient donc !) il sait cependant se montrer attentionné et tendre quand le besoin s’en fait ressentir. Par contre quand il est tendu, énervé ou stressé, la domination devient son exutoire ! On le découvre au compte goutte dans cette première saison et j'ai hâte de découvrir ce que même lui ignore, ça promet d'être explosif !


En résumé, un premier tome qui ne révolutionne pas le genre de la romance mais qui se lit avec délectation et addiction et qui nous offre un univers que nous ne connaissions pas puisque nous sommes plongées séante tenante dans les coulisses de la royauté. Les personnages ont encore beaucoup à offrir et la fin nous donne plus qu'envie de nous jeter sur la suite.
Par contre, j’attends beaucoup du tome 2 et j'espère découvrir une Clara plus combattante et moins pleurnicharde. 

Mes extraits :
Je le regarde, cherchant à deviner pourquoi il m'a embrassée, alors que mon corps crève d'envie d'y retourner, mais tout ce que je vois, c'est un regard où brûle une passion inassouvie. J'en ai le souffle coupé et il me faut quelques instants avant de pouvoir parler.
Une question m'échappe enfin, à mi-chemin entre l'étourderie et l'accusation : 
- Pourquoi ?
- Pour une raison à mille lieues de la courtoisie, confesse-t-il en laissant tomber ses mains.
Sentant le contact rompu, j'ai un frisson et je regrette déjà son absence en laissant tomber ses mains.
- Cette femme est une des erreurs les plus regrettables de mon existence.
- Vous m'avez embrassée pour éviter votre ex ?
******
A la place, je me tape la tête contre le mur plusieurs fois.
- Quoi que tu fasses, ne te suicide pas par traumatisme mural. La plupart des filles tueraient pour galocher Alexander, et elles ne se suicideraient certainement pas pour l'avoir fait.

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 360 pages
Éditeur : Hugo Roman
Collection : New Romance

Photos du jour

En ce mercredi, mes très chères twi-cops, je vous propose au menu Louis Prades (15%) et Hugh Jackman (12%).

La jeunesse contre la force de l'âge !!
De Coco Tessie-Cops