mardi 22 août 2017

Photo du jour

Une autre jolie plage qui change surtout. Il s'agit de Thunder Cove, Canada.
(La particularité de la plage Thunder Cove? Le taux élevé de fer y a coloré le sable en rouge. S'y promener, c'est un peu comme fouler un terrain de tennis.)
Source

De Coco Tessie-cops


lundi 21 août 2017

SWEET HOME, Tome 2 : Sweet Rome de Tillie Cole

Sorti le 07 Juillet 2017

Résumé : Toute ma vie, on m’a fait comprendre que je n’étais qu’un putain d’incapable sans la moindre valeur... À ses yeux, je vaux quelque chose. J’ai l’impression soudaine que le monde est à moi.
Ça me fait marrer quand j’entends les gars dire que c’est allé trop vite entre Molly et moi, qu’on n’aurait jamais pu forger un lien aussi fort en si peu de temps. Ils en savent quoi, ces abrutis ? On est ensemble, non ? Elle est devenue mon tout, ma vie. Et mes enfoirés de parents, vous doutez de leur cruauté aussi, peut-être ? C’est que vous ne m’avez pas connu toute ma putain de vie, chaque fois qu’ils m’ont battu jusqu’au sang en me rabâchant que je n’étais qu’une merde.
Roméo et Juliette, mon cul... Cette histoire, c’est la nôtre, raconté par moi seul. Pas de mièvrerie, rien que la pure vérité, crue, sauvage. Et comme je suis d’humeur généreuse, je vous en dirai même un peu plus.

Mon avis : J'avais apprécié ma lecture du tome 1 qui était uniquement du point de vue de Molly, il fallait donc que je découvre ce que pensait notre cher Roméo Prince ! Et bien c'est chose faite.

Alors oui je suis contente d'avoir eu ce point de vue, car chose agréable, Tillie Cole n'est pas (complètement) tombée dans le piège d'une simple réécriture, même si forcément on retrouve certains dialogue ou certaines situations à l'identique. Elle a su nous apporter de nouveaux éléments, de nouvelles scènes, tout comme elle a approfondie certaines situations. Et pourtant, je me dis que nous aurions pu avoir une double narration dans le tome 1. Car finalement, ce livre ne m'a pas autant emballée que le premier. Il n'y avait plus l'effet de surprise ... sauf avec les derniers chapitres qui vont beaucoup plus loin et qui nous offre une vision parfaite de leur futur.

Alors je ne vais pas revenir sur l'histoire car nous la connaissons déjà et vous pouvez retrouver mon avis sur le tome 1 ici. Je dirais juste que dans "Sweet Rome", nous découvrons comment Roméo a vécu son enfance, sa rencontre avec Molly et comment il envisage son avenir maintenant qu'il l'a dans sa vie.

Avant sa Jolly, Roméo se perdait dans le sexe et les bagarres. Il était tout simplement brisé mais ne savait pas comment se sortir de cet avenir que ces parents lui ont tracé. Avec elle à ses côtés, il s'apaise et voit enfin la lumière sur cet avenir qui lui paraissait hors de porté ! Après le tome 1, on n'en doutait pas, mais ici, on réalise à quel point Jolly est toute la vie de Roméo. Aimer est un mot trop faible pour exprimer ce qu'il éprouve pour Jolly. 

En résumé, un livre qui se lit avec plaisir car il nous permet de prendre pleinement conscience de ce qu'à vécu Roméo. Mais selon moi, il n'est pas totalement indispensable. Mais en le lisant vous aurez l'avantage de découvrir plus intensément et de comprendre Roméo. 
Maintenant j'attends le tome 3, qui sort fin août, et qui nous fera découvrir l'histoire de Lexi et Austin. 

**Merci à Milady pour cette lecture**

Chronique Tome 1

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 570 pages
Éditeur : MILADY
Collection : New Adult

Photo du jour

Allez il est l'heure de notre tour du monde des plus belles plages 😉

On commence avec la plage de Negril Beach, Jamaïque.
(Egalement considérée comme une des plus belles plages du monde et située, cette fois, en Jamaïque, la Negril Beach doit une partie de sa popularité mondiale au Rick's Café, troquet situé en hauteur de la plage et qui offre une vue imprenable sur la baie.)  
De Coco Tessie-cops

samedi 12 août 2017

VIVE LES VACANCES !!

Il est l'heure pour nous de plier bagages pour quelques jours et de mettre le Blog et la page Facebook en pause !!
Bonnes vacances à celles qui partent et bon courage aux autres ;-))

Les Tessie et les Twi-cops

vendredi 11 août 2017

CLOSE-UP, Tome 1 : Indomptable Sandre de Jane Devreaux

Sorti le 09 Février 2017

Résumé : POUR SE PROTÉGER, ELLE VA LE PROVOQUER.
POUR LA PROTÉGER, IL LUI CONFIERA SES SECRETS.
La rumeur dit que la rebelle a de lourds secrets familiaux. On la craint.
Tout le contraire du beau gosse dont la vie paraît simple, déjà tracée. Pourtant … Une seule provocation de Sandre va suffire à bouleverser leurs vies, pour une incroyable histoire.

Mon avis : Cette série ne nous est pas totalement inconnue puisque nous avions lu et chroniqué la version auto-éditée, en 2015. Et vous pouvez retrouver la chronique de Nini ici.

Alors il n'y a pas que le titre qui a changé, il y a aussi la couverture que j'aime beaucoup. Alors vous vous demandez sûrement quel est l’intérêt de relire un livre juste parce qu'il est édité ? Et bien, en plus de confirmer le fait que l'auteur a du talent, que cette trilogie va rejoindre ma bibliothèque, je redécouvre cet univers, parce qu'en deux ans j'avoue que j'ai quelque peu oublié les détails de cette histoire qui en plus a subi des modifications. 
Et bien même après deux ans, il est toujours difficile de lâcher ce livre une fois qu'on l'a ouvert. On se laisse entraîner par la plume de Jane Devreaux qui est fluide et pleine de peps. Tout comme on se laisse entraîner par Sandre et Josh qui découvre la première fois de la confiance pour l'un, et le sexe pour l'autre. Ils ont du caractère et un passé troublant. Pourtant ils ont tendance à tout garder pour eux. Ils ne se disent pas les choses et pour nous, pauvre lecteur, c'es frustrant ! 
Nous avons une double narration, avec les points de vue de Sandre et de Josh. Ce qui nous permet de voir comment chacun vit les différentes situations qu'ils traversent.


Sandre, dix-sept ans est une provocatrice qui fait tout pour tenir les autres à l'écart de sa vie, tant par sa tenue, que par son tempérament, et ça marche. Elle est coupée du monde, jusqu'au jour ou l'une de ses profs lui attribue Josh comme binôme. Petit à petit, il va se faire une place dans l’existence de Sandre.  

Josh, dix-huit ans, est le mec populaire du lycée. Il fait du rugby et sors avec Marcy depuis deux ans. Sauf que la belle a des idées bien arrêtées sur le sexe, elle se refuse à lui, et que lui a les hormones en ébullition. Bien sûr, Sandre ne va pas faciliter les choses. 


Sandre va offrir à Josh ce qu'il désire le plus en ce moment ... du sexe. Mais qu'on ne s'y trompe pas, ce n'est que ça. Pas d'attache, pas de sentiments et pas de révélations. De toute façon, Josh est fou amoureux de Marcy et ça ne risque pas de changer. Mais ils vont apprendre à leur dépend qu'on n'a pas toujours la main sur sa vie ! 



Mais il va arriver le moment ou Josh va devoir choisir entre son cœur et ses hormones ... Marcy ou Sandre ? 

Sandre a-t-elle eu raison de s'ouvrir à Josh ?
Quelles seront les conséquences de cette relation ?


Au niveau des personnages, Sandre n'a pas grand monde dans son entourage à part Prudence qui la colle comme son ombre et qui a la capacité de lire en elle. Du côté de Josh, nous avons bien sûr Marcy, sa petite amie sexy et pourtant intouchable. Mais elle n'est pas aussi douce et fragile qu'on le pense. Et puis, il y a Steve, le meilleur pote de Josh, surnommé l'obsédé ! Il n'a aucune retenue ne parle que de sexe. 



* Sandre a du caractère mais depuis qu'elle a été déçue c'est pire. Elle a beau tenir le monde à l'écart de sa vie pour garder son secret, elle ne peut s'empêcher d'étudier les autres au travers de son objectif. Et plus particulièrement Josh qui va faire tomber ses barrières une à une. Alors Sandre est forte et elle a du caractère, et pourtant, elle a quand même tendance à tout garder pour elle. Elle provoque sans pour autant dire les choses qui la dérangent vraiment. Et ça peut être usant à la longue.



* Josh est loin du sportif sans cervelle. Il fait tout son possible pour satisfaire sa mère et Marcy. Il est tendre et à l'écoute mais ses hormones en ébullition lui cause quelques problèmes ! Mais contre toute attente, il va s'ouvrir à Sandre, lui révéler ce qu'il n'a jamais dit à personne, même pas à Marcy. Il se sent bien et entier auprès d'elle. Mais a-t-il eu raison de lui faire confiance ? En tout cas, on le sent perdu dans ses sentiments, il a peur de les perdre toutes les deux ce qui parfois nous donne l'impression qu'il joue sur les deux tableaux.



En résumé un livre que j'ai pris plaisir à redécouvrir. Jane Devreaux nous offre les émotions et les sentiments liés à une première expérience. La confiance pour Sandre, et le sexe pour Josh !!

En tout cas, je suis bien contente d'avoir les deux autres tomes sous la main, car j'ai hâte de découvrir ce que nous réserve l'auteure !


**Merci à Hugo Roman pour cette lecture**

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 360 pages
Éditeur : Hugo Roman
Collection : NEW ROMANCE

Photo du jour

Et bien voilà on a fait le tour de ce casting 😏
Alors qui est votre chouchou ??

Pour moi ça sera Aaron Diaz 😍
Très belle journée à vous 😊
De Coco Tessie-cops

jeudi 10 août 2017

Photo du jour

Encore un petit nouveau dans cette saison, et j'avoue qu'il retient toute mon attention ...
En même temps on le connait déjà sur la bulle 😍
Il s'agit de ... AARÓN DÍAZ (35 ans, Puerto Vallarta, Mexique)  
De Coco Tessie-cops

mercredi 9 août 2017

TOUS LES DEUX, Nicholas Sparks

Sorti le 1 juin 2017

Résumé : À 32 ans, Russel Green a tout pour être heureux : une adorable fille de 6 ans, une carrière réussie dans la publicité, une sublime maison en Caroline du Nord, et au cœur de ce rêve éveillé sa fabuleuse femme Vivian.
Pourtant, en quelques mois, son monde s’écroule : il perd son emploi, son épouse le quitte, s’installe dans un autre État et lui laisse leur petite London à élever. Russel, désarmé, cherche réconfort et disponibilité auprès de ses parents, de sa sœur bien-aimée et de sa compagne. Mais il est temps pour lui de reprendre sa vie en main. Tour à tour papa et maman, chauffeur, cuisinier, animateur et confident, Russ découvre les difficultés et les bonheurs d’un père célibataire. Il se fixe des objectifs précis : créer une entreprise florissante, reconquérir sa femme et éviter à London la déchirure d’un divorce.
Quand Vivian demande la garde de leur fille, Russel se lance dans le combat de sa vie pour son enfant qui est devenue le pilier central de son existence. Y parviendra-t-il ?

Mon avis : Nicholas Sparks n’est plus un auteur à présenter. Auteur de best-seller très souvent retranscrit sur grand écran, il fait partie à l’heure actuelle des auteurs chouchous des lecteurs, bien que, je dois l’avouer, je n’avais jamais ouvert l’un de ses livres avant. Alors pourquoi me lancer aujourd’hui ? Je ne sais pas, peut-être l’attrait de la couverture, du résumé ou de mon envie de changer ? Peut-être un mélange des trois ? Quoiqu’il en soit, une chose est sûre, j’ai ouvert ce livre sans aucune appréhension, ni aprioris.

J’ai alors plongé dans l’histoire de cet homme, Russel, 32 ans, marié à Vivian, la femme de sa vie avec laquelle ils ont eu London, leur fille. Une vie somme toute banale et pourtant qui va être balayé en une fraction de secondes à cause d’un choix infime : Russ quitte son travail pour réaliser son rêve en montant sa propre boîte. Comme une série de dominos, on va voir le monde de Russel s’écrouler petit à petit, tout en apprenant à le connaître.

Russel fait partie des hommes que l’on peut penser trop bon. Romantique, attentionné, travailleur, bon papa, mais qui n’ose pas dire ce qu’il pense, ou s’imposer face à Vivian. Un homme castré par sa femme, en sommes. Dépeint comme ça, on pourrait croire qu’il est sans intérêt, et pourtant, Russ se révèle être un personnage auquel on s’attache. On aimerait le secouer, lui ouvrir les yeux mais on s’aperçoit vite qu’il n’a pas besoin de nous car il est entouré de toutes les personnes dont il a besoin.

En premier lieu, sa fille, London. Sa bouée de secours, son second souffle. A ses côtés, on découvre le papa merveilleux qu’il est. Et pourtant, je ne peux que compatir avec ce papa qui se retrouve au foyer sans avoir eu le choix.
Puis nous avons Marge et Liz. Marge, sa grande sœur, est le personnage que j’ai le plus apprécié. Pleine de vie, d’humour, c’est un personnage qui n’a pas sa langue dans sa poche. Quant à Liz, sa compagne, est plus douce et posée. A elles deux, elles apportent les bons questionnements et le soutien qu’il faut à Russ pour tenir le coup.
Emily sera elle-aussi, un personnage important dans la vie de Russ. Bien qu’elle soit son ex, le fait qu’elle ait vécu la même situation que lui, que son fils soit le meilleur ami de London, la rend bien plus capable que quiconque dans le soutien de Russ.
Puis enfin, nous avons Vivian. Un personnage que j’exècre. Elle est hautaine, lunatique, vénale et égoïste. Toutefois, je me demande quand même si mon avis n’est pas faussé par le fait que Russ soit l’unique narrateur. Après tout, nous n’avons pas le ressenti de Vivian pour bien comprendre ce qu’elle éprouve. Qui a dit que vivre en couple était facile ?

Voilà donc le premier point fort de ce roman : ses personnages. La plume de Nicholas Sparks est tellement belle, détaillée, appliquée que l’on a l’impression de fondre dans le décor avec eux. On les aime, on les déteste, on rit, on pleure avec eux, et c’est tout simplement génial.
Le second point fort de « Tous les deux » est sans conteste un point de vu totalement masculin au cœur d’une histoire que l’on connait en général que du côté des femmes. Le divorce, être au foyer pour garder l’enfant… J’ai vraiment apprécié être de l’autre côté du miroir, sans que l’on tombe pour autant dans le mélo. Et même si j’ai trouvé que certains passages étaient parfois longs, j’ai complètement été séduite par ce roman.

En bref, un gros coup de cœur pour ce livre qui m’aura fait passer par beaucoup d’émotions, le rire, la colère, la tendresse et les pleurs. Je ne regrette pas un instant de m’être proposée pour ce service presse et je remercie vivement Camille des éditions Michel Lafon pour m’avoir choisie. Si vous voulez une jolie lecture contemporaine qui aborde les problèmes de la vie de couple avec une magnifique plume, ce roman est pour vous !

Mes extraits :
« La métamorphose a été si subtile que je l’ai à peine remarquée. La première année de la vie de London, j’ai accepté les sautes d’humeur et l’irritation passagères de Vivian en me disant que c’était normal et prévisible, une phase qui bientôt s’estomperait. Je ne peux pas dire que ça me réjouissant, mais je l’y suis habitué, même quand ça frisait le mépris. Toutefois cette phase semblait ne jamais finir. Dans les années qui ont suivi, Vivian paraissait de plus en plus agacée, déçue, et même dédaigneuse envers moi. Elle s’emportait souvent pour des futilités, me lançait des insultes que je n’aurais mêmes pas osé chuchoter. Son agressivité était vie, sans équivoque, en général dans le but de m’obliger à lui présenter des excuses et à céder. Comme je déteste les conflits, j’en arrivais au point où je capitulais presque toujours sitôt qu’elle élevait la voix, quels que soient mes éventuels griefs à son encontre. »
*** ***
« T’as une gueule de déterré, m’a dit Marge.
On s’était retranchés sur la terrasse avec deux ou trois cupcakes, tandis que maman, Liz et London attaquaient une deuxième fournée. Mon père dégustait les gâteaux au salon et regardait les Braves d’Atlanta, sans doute en attendant que London le rejoigne.
- Tu sais trouver les mots pour remonter le moral, ai-je répliqué0.
- Je suis sincère. T’as une mine de papier mâché.
- Je suis fatigué.
- Ah… Au temps pour moi. C’est pas comme si je ne te connaissais pas, et je sais quand tu mens. T’es stressé.
- Un peu.
- Ton nouveau job ne marche pas bien ?
Je me suis agité sur mon fauteuil.
- J’ai cru que ce serait un peu plus facile de trouver des clients. Ou au moins un.
- Ils vont venir. T’as simplement besoin de laisser du temps au temps. Comment Vivian le vit-elle ? ajouta-t-elle devant mon absence de réaction.
- On en parle pas vraiment.
- Pourquoi ? C’est ta femme après tout.
- Je n’ai pas envie qu’elle se fasse du souci. J’imagine que je lui en parlerai quand j’aurai une bonne nouvelle à lui annonce.
- Tu vois ? C’est là ton erreur. Vivian devrait être la personne avec qui tu peux parler de tout.
- Je suppose. »

Chronique de Sandy Twi-cops
Broché: 540 pages
Editeur : Michel Lafon

Photo du jour

Mais on retrouve aussi ... JAKE MCLAUGHLIN (34 ans, Paradise, Californie, États-Unis)
 

De Coco Tessie-cops

mardi 8 août 2017

Photo du jour

On continue avec les nouvelles têtes de la série 😉
DAVID LIM 
De Coco Tessie-cops

lundi 7 août 2017

SEX GAME OR PASSION ? - Partie 1 de Totaime

Sorti le 14 Juin 2017 (lecture en version papier)

Résumé : Ben et Zoé se connaissent à peine et pourtant ils se détestent au point de ne pas pouvoir rester trop longtemps l'un près de l'autre au risque de s'étriper. Toutefois, par amitié pour Lola, leur meilleure amie commune, ils sont prêts à quelques concessions... Jusqu'au jour où ils sont contraints de vivre sous le même toit. La déclaration de guerre semble inévitable... A moins que chacun décide d'y voir un jeu ? Un jeu d'adultes qui pourrait s'avérer dangereux et remettre en cause leur relation.

Mon avis : Il y avait longtemps que je n’avais pas été autant frustrée à la fin d’une lecture … mais que c’est bon !!
Alors oui, j’ai mis du temps à lire ce livre parce que je ne suis pas fan des format ebook. J’aime le papier et oh chance, il est justement sorti en format papier 😊
Mais bon revenons-en au livre qui est un véritable ascenseur émotionnel. On ressent tout, la colère, la haine, le doute, la peur, la passion et les prémices de l'amour. Ce qui fait qu'une fois commencé, on a du mal à le lâcher.
La plume de l’auteur est fluide, entrainante et captivante. Il ni a pas de temps mort, tout s’enchaine à la perfection. On rit, on grince des dent, on a envie de taper mais surtout on en redemande !! Quant aux personnages, ils ont du caractère et du répondant. Ils nous font aussi partager toute la tension qui les anime, qu'elle soit physique ou sexuelle. Et qu’est-ce que c’est bon !!
Nous avons une double narration avec les points de vue de Ben et Zoé. Et si être dans leurs têtes nous permet de mieux comprendre certaines de leurs réactions, ça n’en demeure pas moins fatiguant … Parce qu’il faut les suivre !


Pour se rapprocher de Lola, sa meilleure amie, Zoé dit Zouille, quitte Paris pour LA. Et le temps de se trouver un job et un appartement, elle va vivre avec Lola et son colocataire, Ben qui se trouve être lui aussi le meilleur ami de Lola.
Petit détail qui a son importance, Zoé ne supporte absolument Ben, et le pire, c’est que c’est réciproque !

Combien même l’idée le rebute, Ben, dit Chouchou, ne peut rien refuser à sa Princesse, alors il accepte d’héberger Zoé. Il sait que la cohabitation va être difficile, mais il compte sur Lola pour faire tampon. Sauf que cette dernière les abandonne tous les deux pour partir avec son chéri ! Et pour couronner le tout, Jay, le patron de Ben, embauche Zoé pour palier à l’absence de Lola. La semaine va être terrible …

Si la semaine s’annonçait difficile, Ben et Zoé étaient loin de la vérité ! Ils ont beau s’éviter autant que possible à la maison, au bureau ils n’ont pas le choix. Et tout ceci donne une idée à Ben … Il est temps de jouer !
Les jours et les semaines passant, Ben et Zoé apprennent à se connaître et commencent même à s’apprécier. Ils ne sont pas si différents que ça finalement … mais les ombres de leur passé ne sont pas loin et tout peut voler en éclat rapidement.

Zoé arrivera-t-elle au bout de son projet ?
Quels sont les secrets de Ben ?
Quel avenir pour Ben et Zoé ?

Au niveau des personnages, on retrouve (pour ceux qui ont lu Sex Friends or Lovers) Lola et Jay. Lola est douce et sensible. Elle n’aime pas voir sa Zouille et son Chouchou se détester et se faire la guerre. Mais elle n’aimerait pas non plus les voir ensemble car elle ne veut pas que sa Zouille souffre. Jay est le patron de Ben, mais c’est surtout son frère de cœur. Ils se connaissent par cœur et pourtant Jay ne peut s’empêcher d’être jaloux de la relation qu’entretiennent Lola et Ben. Il aime aussi beaucoup appuyer là où ça fait mal …

Comme dirait Ben, Zoé est « attachiante » parce qu’on aime la détester. Elle peut être tout à la fois douce et connasse ! Elle a un passé douloureux qui fait que son amitié avec Lola lui est vitale. Zoé a aussi tendance à cacher ses peurs et ses faiblesses et quand ça devient trop intense ou que ça ne va pas dans le bon sens, elle fuit !!! Et j'avoue que ça peut être énervant !! Mais on peut compter sur Ben pour le lui dire … et pas forcément avec diplomatie.

Tout comme Zoé, Ben a deux facettes. Celle du connard arrogant quand il est avec Zoé, et celle du mec doux, sensible et à l’écoute quand il est avec Lola. Mais Ben est avant tout un sérial baiseur … ça lui évite toute attache et comme ça, il ne prend pas le risque de tomber amoureux. Mais Ben c’est plus que ça, derrière ses réparties et son caractère, il cache lui aussi des blessures qu’on découvre dans la deuxième partie du livre. Et malgré elle, Zoé, le pousse à s'ouvrir et à ressentir !

En résumé, une découverte captivante et explosive pleine de sensation et d’émotion. On ne sait jamais à quoi s’en tenir et avec le cliffangher, on a juste envie de se jeter directement sur la partie 2 qui ne sortira qu’en Octobre … Parce que oui, on imagine plusieurs scénarios et ils ne font pas tous rêver !!!

**Merci à Matéïa et BMR pour cette découverte**

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 480 pages
Éditeur : BMR

Photo du jour

Après la baignade et les locations de vacances, que diriez-vous de retrouver nos BG ??

Alors je vous propose de passer la semaine avec les acteurs d'une série qui a démarré il y a maintenant quelques semaines. il s'agit de ... QUANTICO saison 2.
 On commence avec un petit nouveau : RUSSELL TOVEY (35 ans, Billericay, Royaume-Uni)   
De Coco Tessie-cops

vendredi 4 août 2017

CHASING RED, Tome 1 de Isabelle Ronin

Sorti le 28 Juin 2017 (lecture version papier)

Résumé : Caleb est la star de l’université. Il est beau, riche et insouciant. Aucune fille ne lui résiste. Aucune, sauf Veronica Stratfford, alias Red, qui occupe toutes ses pensées depuis qu’il l’a vue danser, tellement irrésistible dans sa robe rouge.
Quand il découvre que « Red » s’est fait expulser de chez elle et n’a plus nulle part où dormir, Caleb lui propose de loger dans son immense appartement. Mais la jeune femme est difficile à apprivoiser. Elle n’attend jamais rien de personne. Ou plutôt si : elle s’attend toujours à ce qu’on l’abandonne.

Mon avis : Même si les trames n’ont souvent rien d’innovantes, il est toujours intéressant de s’ouvrir à de nouveaux auteurs, afin de découvre de nouveaux personnages, de nouvelles histoires et surtout de nouvelles plumes.
Et c’est encore mieux quand le résumé vous fait envie et qu’il vous promet une lecture sans prise de tête. Et bien pari réussi parce que je l’ai lu d’une traite, et pourtant ce n’est pas un coup de cœur !
Oui certaines choses m’ont dérangées, comme le manque d’approfondissement des personnages et de certains points de l’hidtoire, où la rapidité du développement des sentiments de Caleb, ça va trop vite pour être crédible, mais ça reste malgré tout un agréable moment de lecture.
L’écriture est fluide, parfois simple et légère, et les personnages sont attachants.
Nous avons une double narration qui alterne les points de vues de Red et de Caleb, avec les points de vues surprises de deux personnages.

La première rencontre de Caleb et de Veronica se fait en boîte.
Veronica, que Caleb surnomme Red à cause de sa robe rouge, vient le sortir des griffes d’une groupie. Et alors qu’il pense avoir une ouverture avec elle, elle se défile. Mais quand il la retrouve dehors, malade et limite à se faire agresser, c’est lui qui vient à son secours.
N’ayant pas le cœur d’abandonner Red dans cet état, Caleb la ramène chez lui et va même lui proposer de l’héberger quand elle va lui apprendre qu’elle a été mise à la rue !

Si au départ, Red est un challenge pour Caleb, car il faut bien le reconnaitre, aucune femme ne lui dit non, il va très vite s’attacher à elle, et en faire son univers. Mais la belle n’est pas facile à dompter. Il va devoir faire preuve de patience et de douceur.
Quand à Veronica, elle a tellement l’habitude de se débrouiller seule, qu’elle se méfie de toutes les attentions de Caleb, et puis elle ne perd pas de vue qu’il collectionne les femmes et qu’elle ne veut pas être une encoche de plus à sa tête de lit … Mais à force de patience et de gentillesse, Caleb va faire tomber ses défenses une à une.

Veronica parviendra-t-elle à faire confiance à Caleb ?
Caleb parviendra-t-il à dompter la belle Red ?

Au niveau des personnages, Red va se lier d’amitié avec sa patronne, Kara, qui se remet difficilement de sa rupture avec le meilleur ami de Caleb, Cameron. Il y a aussi Beth qu’elle va rencontrer lors d’une soirée. Toutes deux offrent à Red, l’amitié et le soutien qu’elle n’a jamais connu. Du côté de Caleb, nous avons donc Cameron, qu’il considère comme un frère. Ils sont très proches et pourtant ils se cachent des choses.

* Caleb a tout du mec arrogant. Il est basketteur, queutard et les femmes lui tombent dans les bras en un claquement de doigt. Tantôt gamin, tantôt autoritaire, il sait se montrer tendre, doux, patient et romantique … enfin avec Red ! Avec elle, il peut enfin aspirer à autre chose, et découvrir de nouveaux horizons.

* Veronica est une jeune femme qui manque de confiance en elle. Ce qui l’amène à douter de tout et de tout le monde, surtout des hommes … merci papa !! Au contact de Caleb, elle va commencer à baisser ses barrières et à s’affirmer. Et même s’il l’attire, la route est encore longue.

En résumé, un premier tome qui se lit et se laisse lire facilement même si il manque d’approfondissement et que tout va beaucoup trop vite.
Certaines questions restent en suspens, mais je découvre qu’il y a une suite, alors peut-être aurons-nous nos réponses dans le tome 2 …

**Merci à Mateia et à BMR pour cette lecture**

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 432 pages
Editeur : BMR

Photo du jour

Je suis sûre que cette location va plaire !! lol
En tout cas, j'en rêve ...
De Coco Tessie-cops

mercredi 2 août 2017

LA FILLE SOUS LA GLACE, Robert Bryndza

Sorti le 09 Août 2017

Résumé : La glace a immortalisé sa jeunesse, sa beauté… et son mystère : qui était vraiment Andrea ? Victime ou manipulatrice ?
Encore marquée par la mort en service de son mari, l’inspectrice Erika Foster découvre son nouveau poste dans un commissariat de Londres. Premier jour, première affaire et non des moindres : le corps d’Andrea Douglas-Brown, fille d’un riche industriel, a été retrouvé dans le lac gelé du Horniman Museum de Forest Hill. Que faisait la jeune femme mondaine dans ce quartier mal famé ? Effondrée par la disparition d’Andrea, sa famille semble pourtant redouter ce que l’enquête pourrait dévoiler d’eux. Hasard ? Vengeance ? Crime passionnel ? Pour faire éclater la vérité, Erika devra faire la lumière entre règne des apparences et sombres secrets.

Mon avis : Retour à mes premiers amours : le thriller avec ses enquêtes policières, son suspens, et l’envie de savoir le fin mot de l’histoire. C’est toujours un vrai plaisir de se lancer dans ce genre de lecture, surtout quand le livre est bien écrit, comme ici.
France Loisir me l’a vendu comme étant la lecture à ne pas manquer cet été et après l’avoir refermé, je ne peux que leur donner raison.
Je suis immédiatement tombée sous le charme de l’écriture de Robert Bryndza qui a su créer un roman sombre et addictif comme je les aime. Sa plume fluide et addictive a su me captiver dès le prologue.

Dès l’instant où Robert Bryndza narre le terrible meurtre d’Andrea Douglas-Brown, cette jeune femme de 23 ans sauvagement assassinée dans les bas-fonds de Londres, j’ai su que je ne garderais pas ce livre ouvert bien longtemps. Et j’avais raison car il ne m’a duré au final que quelques heures malgré ses 500 pages.
J’ai donc suivi pas à pas l’enquête sur le meurtre d’Andrea, au contact de la DCI Erika Foster, principale narratrice même si on la découvre à la troisième personne. Cette enquête aurait été banale si la victime n’avait pas été la fille d’un richissime Lord, mais Andrea était riche, connue et appréciée, « un rayon de soleil » selon sa famille.Alors qui a bien pu la tuer ? Pressé par les médias et mis sous pression par le patriarche Douglas-Brown, le Superintendent Marsh semble perdre pieds, mais Erika est, quant à elle, bien décidée à résoudre au plus vite ce crime.Discréditée, diffamée, freinée par les puissants de Londres, la DCI Foster refuse de se laisser intimider et compte bien aller jusqu’au bout de l’affaire et d’arrêter le salaud qui a fait ça. Elle le doit, pour Andrea et les autres victimes qui s’ajoutent au fil de l’histoire.

Comme je le disais donc, je n’ai pas pu lâcher cette histoire sans en avoir le fin mot ! J’ai tout aimé dans ce roman : l’histoire, les personnages, le suspens. L’auteur a vraiment réussi à tout bien combiner pour que l’on ne sache rien avant la fin du livre. On doute, on soupçonne, on pense avancer mais au final, c’est un cul de sac, pour au final se dire « ah ouais, je l’avais pas vu venir celle-là ». Tout cela, fait rien qu’avec des mots, des phrases qui forment un tout et vous entraîne comme un bon film que l’on verrait se dérouler sous nos yeux.
Pourtant, je ne suis pas une grande fan du récit à la troisième personne car beaucoup ne le maîtrise pas assez bien, mais pas ici. L’auteur dose parfaitement son usage, sait quand nous appâter en changeant de point de vu pour impliquer le tueur ou nous donner un autre angle de l’histoire. Cela aurait pu altérer mon implication dans le roman, en me détachant de l’héroïne et pourtant, je me suis sentie aussi proche d’elle que si je faisais partie de son équipe.

Erika Foster est quand même un drôle de numéro. Malgré la dure épreuve qu’elle a du traverser, c’est une nana qui en a dans le pantalon. Persuadée de n’avoir rien à perdre, elle se lance corps et âme dans cette enquête. On la découvre fragile, au bord du gouffre parfois tant elle semble perdue, mais dès qu’il s’agit du meurtre, c’est un roc. J’ai vraiment apprécié « bosser » avec elle mais aussi toute son équipe à laquelle on ne peut qu’aimer.
Il y a d’abord la DetectiveKate Moss, avec laquelle ça a collé d’entrée de jeu, puis le Detective Patterson. A eux deux, ils sont ce qui ressemblent le plus à des amis. Fidèle et soucieux, ils ne lâcheront pas leur boss même dans les moments les plus sombres de l’enquête., car évidemment, il y a toujours ce genre de moments quand l’argent et la politique sont mêlés à une histoire de meurtre.

En bref, un roman tout simplement excellent que je me suis éclatée à lire. Il m’a manqué quelques petits détails sur la DCI Foster à la fin pour être satisfaite à 100% mais qui sont vite devenus insignifiants quand j’ai su que ce livre était le premier d’une série sur Erika Foster. J’ai vraiment hâte de lire ses prochaines aventures et je ne peux que vous le recommander.

**Encore merci Alexandra de chez France Loisir pour m’avoir choisie pour cette avant-première**

Chronique de Sandy Twi-cops

Lien : http://bit.ly/aboLafillesouslaglaceOffert 

Photo du jour

Toujours en camping ... aujourd'hui je vous propose le Mobil'Home ?!
c'est mieux ??
De Coco Tessie-cops

mardi 1 août 2017

Photo du jour

Bon pas de toile de tente pour vous ?! Et la caravane ??
Bon je suis sympa, j'ai quand même pris la caravane haut de gamme !!
De Coco Tessie-cops