vendredi 23 juin 2017

FOLLOW ME - Tome 3, Dernière Chance de Fleur Hana

Sorti le 15 Juin 2017

Résumé : " Peut-être même que je vais te demander de m'épouser. Tu m'épouserais ? "
Le souci de Sofiane, c'est que personne ne le prend jamais au sérieux.
Le souci d'Audrey, c'est qu'elle prend toujours tout trop au sérieux.
Ou peut-être qu'en réalité, c'est juste une image. C'est parfois plus simple d'ignorer ce que la vie place sur votre chemin... Jusqu'à vous retrouver face à une dernière chance.
Leur dernière chance.

Mon avis : Avant toute chose, un immense merci à Fleur Hana pour ce book tour qui a permis à toutes celles qui l’ont suivi, de découvrir les dessous de « Follow me » à travers ses anecdotes.
L’un des plaisirs avec la lecture de cette trilogie, c’est que chaque couple est différent. A aucun moment, on a le sentiment de revivre un événement ou une situation déjà vécu dans les tomes précédents.
Avec « Dernière chance » Fleur Hana nous offre une nouvelle romance contemporaine qui mêle avec justesse doute, patience, colère, amitié, amour et passion. Alors si on pensait connaître Sofiane et Audrey, et bien on se trompait car ils sont bien plus complexes qu'ils ne le laissent paraître. Avec eux, l'expression "ne pas se fier aux apparences"  n'a jamais été aussi vrai et c’est ce qu’on va découvrir avec ce livre.
Mais le plus important, c’est qu’une fois de plus, Fleur Hana réussit à nous transporter dans l’univers et la famille qu’elle a su créer au fil de ses romans avec Ange, Lise, Anthony, Margaux, Emma et T-Rex !!
Le narrateur principal est Sofiane mais Audrey vient par moment nous livrer ce qu’elle ressent à des moments clés. Ce qui nous permet de mieux comprendre ce qu’elle traverse, même si on n’excuse pas forcément ses décisions.

Sofiane et Audrey se connaissent et cohabitent ensemble depuis maintenant cinq ans. S’il est tombé amoureux dès le premier regard, Sofiane a aussi demandé à Audrey de l’épouser dès cet instant !
Difficile après ça de le prendre au sérieux, d’autant plus qu’il a l’image du mec insouciant, blagueur et geek qui lui colle à la peau.

Voilà maintenant cinq ans que Sofiane et Audrey sont amis. Il sait des choses sur elle que personne ne soupçonne. Ils sont très proches et très fusionnels et un soir alors qu’ils jouent au jeu vidéo, Sofiane va proposer à Audrey une nuit de sexe !! Alors si cette proposition va dans un premier temps décontenancer Audrey, elle va vite rebondir et lui faire une toute autre proposition qui va prendre Sofiane au dépourvu.

Après toutes ces propositions, Audrey va prendre conscience que ce qu’elle ressent pour Sofiane est plutôt ambigu. Ils vont devoir prendre des décisions et les assumer au risque de perdre le lien qui les unit depuis toutes ces années. Et bien sûr, ils vont devoir aussi faire avec l’intrusion de leurs amis dans cette nouvelle dynamique.

Les cinq années de patience de Sofiane vont enfin être récompensées. Mais la vie à deux n’est pas toujours rose et simple. Ils vont devoir apprendre à faire des concessions, à écouter et à pardonner.
Mais sauront-ils faire face aux vérités qui les attendent ?
Pourront-ils se pardonner ?

Au niveau des personnages, bien évidemment on retrouve toute la bande qui ne perd rien de son entrain, de son indiscrétion et de sa dynamique. C’est toujours un plaisir de tous les retrouver. On va également faire la connaissance d’Anaïs, la petite sœur de Sofiane. Elle est grande gueule, spontanée et elle est très protectrice avec son frère.

* Sofiane sous ses airs de gamin, cache un homme mature et responsable qui sait ce qu’il veut. Il a des rêves et des attentes qui sont à l’opposés de ce qu’il fait aujourd’hui, mais avec le soutien d’Anaïs et d’Audrey, il va se lancer et réaliser ses rêves. La dérision, l’humour et le sarcasme lui permettent de faire diversion quand ça devient trop personnel où trop intense. En plus d’être drôle, c’est un homme qui a du cœur, qui sait faire preuve de sensibilité quand la situation l’exige. Il m’a fait sourire tout comme il m’a touché. Pour moi, il détrône Ange.

* Audrey est douce, posée, réservée et a un rythme de vie très sain. mais derrière sa perfection se cache des blessures profondes et une peur de vivre qui la ronge. Ça en fait une personne perfectionniste et distante, du coup, on peut avoir du mal à s’attacher. Et pourtant, au fil des pages, on apprend à la connaitre mais surtout à la comprendre, même si on ne cautionne pas toutes ses décisions car c’est auprès de Sofiane qu’elle va apprendre à se lâcher et à profiter, jusqu’à ce que ses plus grandes appréhensions la rattrapent.

En résumé, un tome encore différent mais qui nous offre une nouvelle fois des personnages attachants, surprenants et captivants.
« Dernière chance » est un livre qui nous plonge dans la maladie,  les décisions, l’accompagnement, l’acceptation, le pardon et l’amour. 

Si vous ne connaissez pas encore Follow me, mettez cette trilogie dans votre valise pour vos vacances !!

***Merci à Fleur Hana, Olivia et aux éditions Hugo Roman pour cette lecture***

Mes extraits :
- Tu as proposé à Audrey d’être ta … sex fiend ?
- Il est quelle heure ?
- Dix heure du matin.
- Et tu es au courant parce qu’elle t’en a parlé ?
Ça m’étonne, elle est plutôt du style à essayer d’étouffer ce type d’information qu’à le colporter.
- Non, Anthony m’a envoyé un SMS.
- Bien sûr. Tu veux savoir quoi ?
- Tout !
Je m’assois à côté d’elle et la pousse pour me caler contre la tête de lit.
- J’ai dit « si on couchait ensemble ? », elle m’a dit « non », j’ai dit « OK ». Voilà, tu sais tout.
- Tu n’es pas fun.
- Je sais, j’irai me flageller avec un fil de scoubidou pour expier.

*** ***
- Elle a pleuré.
- Elle pleure beaucoup, en ce moment. Ça doit être ses hormones qui lui disent « vite, on veut un bébé ! »
- Depuis quand tu es un si gros connard ?
- Depuis que c’est plus facile pour gérer le rejet.

 
Chronique Tome 1 et Tome 2

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 379 pages
Éditeur : Hugo Roman
Collection : New Romance

Photo du jour

Et bien cette fois, je ne vous dirais pas à Lundi car nous en avons vraiment fini avec ces 10 canons !!


Et on se quitte avec Tobias Sorensen (@thesorensen) 

Source

De Coco Tessie-cops

jeudi 22 juin 2017

WILD GIRL, de Audren

Sortie le 2 septembre 2015

Résumé: Montana, États-Unis, printemps 1867 : Milly Burnett, 19 ans, débarque de son Massachussetts natal en plein Far West américain pour y occuper un poste d institutrice dans la petite ville de Tolstoy. Émancipée et éprise de liberté, Milly Burnett est là pour construire son bonheur tout en éduquant les enfants. La vie est âpre mais les liens se tissent vite dans cette contrée encore sauvage. Mais lorsque notre jeune institutrice accepte d accueillir un élève atypique, Joshua, 17 ans, marginalisé injustement par la petite communauté, les ennuis commencent... Milly parviendra-t-elle à faire fi des conventions et à vivre une vie aussi libre qu'elle l'espérait ?

Mon avis: C'est en emmenant mes enfants à la bibliothèque municipale que je suis tombée sous le charme de cette jolie couverture mise en avant sur le présentoir et qui m'a interpelée avec ces bottes de cow girl, hi ahhhh!!! 
Ensuite, le résumé m'a aussi intéressée car l'histoire nous transporte dans une époque que l'on a rarement l'occasion de lire! J'avais l'impression que Milly allait croiser le Dr Quinn ou Charles Ingalls à chaque croisement de rue poussiéreuse, LOL, (j'adorais regarder ces série, il y a quelques années, pas vous?)

Milly, c'est l'héroïne de ce livre. Une jeune femme de 19 ans, institutrice tout juste diplômée du Board of National Popular Education. Elle va tout quitter, sa ville du Massachusetts, sa famille, son confort, pour partir vers l'ouest américain, dans le Montana. Le voyage est long et périlleux, mais la jeune aventurière tient bon et arrive entière dans la petite ville de Tolstoy pour prendre son nouveau poste. 
Elle s'installe dans son logement au sein de la petite école et commence à donner des cours à ses premiers élèves qui l'adoptent aussitôt. Elle va faire beaucoup de nouvelles rencontres, notamment Belvadara, la femme de l'épicier, qui a fait venir la nouvelle institutrice, qui est une femme qui se mêle principalement de tout ce qui ne la regarde pas, mais Milly avec sa langue pendue saura la remettre à sa place quelques fois. (Je ne vous cache pas que pour moi, cette Belvadara est le portrait craché de la méchante Madame Olson, LOL!)
Elle va aussi rencontrer sa voisine, Marceline, une célibataire au fort caractère elle aussi avec qui elle va bien s'entendre, mais elle va aussi faire la connaissance de quelques hommes célibataires qui vont lui tourner autour. Comme Elwood, le commerçant fortuné, ou Finn, le très séduisant maréchal-ferrant. Mais elle sera aussi troublée par Josh, un de ses élèves de 17 ans, bien plus âgé que ses autres élèves et presque un adulte, il a une très mauvaise réputation. Est-ce réellement le bandit sans foi ni loi décrit par Belvadara la peste? Ou bien est-ce un orphelin qui a dû grandir trop vite et s'en sortir comme il a pu auprès d'un frère bandit, et qui veut apprendre tardivement à lire et écrire auprès de la nouvelle maîtresse séduisante?
Milly va faire des choix, tout en suivant son instinct d'aventurière et d'institutrice dévouée à sa passion de l'enseignement. Elle est venue dans l'ouest pour trouver une liberté qu'elle était frustrée de ne pas trouver dans le Massachusetts, prisonnière du carcan familial et de la routine familière.
Elle ne va pas être déçue du voyage... car l'ouest est plus libre en effet, mais plus sauvage et plus dangereux aussi. Milly va vivre autant de malheurs que de bonheurs!

Wild girl est un tome unique, d'une jeune auteure de nombreux livres. Celui-ci est destiné à un public plutôt jeune, je n'ai pas vraiment été la bonne cible mais il me paraissait prometteur! Pourtant j'ai été déçue...  Je n'ai pas franchement été convaincue par le style d'écriture, trop jeune pour moi, avec des moments de narration ou de descriptions inutiles et interminables, qui servent au début à planter le décor, mais avec parfois des successions de détails sur le quotidien de Milly...

Milly a un côté pionnière et aventurière, qui avait tout pour me plaire, mais finalement pas aussi sauvage que le titre me l'a laissé croire... 
Ensuite, les aventures amoureuses de Milly auraient pu elles aussi relever la platitude de l'écriture mais je n'ai pas du tout été transportée... sans doute là encore trop jeunesse pour moi, mais qui satisfera peut-être un public plus jeune. Mais les sentiments amoureux de Milly paraissent assez fades, les situations souvent survolées par l'auteure.
J'ai toutefois bien aimé la période choisie, cette conquête de l'ouest poussiéreuse et dangereuse, qui m'a parue plutôt bien documentée et bien décrite. Mais là encore, je suis déçue que l'auteure n'ait pas plus exploité le filon des indiens! On sait qu'ils sont là, que Josh est très proche d'eux, une sorte de jeune Sully (le chéri du Dr Quinn mdr!), mais au final Milly n'en rencontre jamais un seul et du coup, bah là aussi, l'auteure a survolé la période historique en ne l'inscrivant pas complètement dans son récit... Dommage....

Mais j'avoue avoir aussi été très déçue par la fin, qui m'a laissée sur ma faim!!! On s'attend à ce qu'enfin, quelque chose se passe, qu'il y des révélations, des l'intensité... Mais non... La fin semble très ouverte, peut-être avec la possibilité d'une suite? Suite qui serait alors peut-être justement le début d'une vie plus trépidante de "wild girl", ouverte aussi sur sa relation amoureuse, qui se termine de façon très frustrante également.

En bref, une lecture qui s'avérait prometteuse mais qui s'est révélée décevante pour moi, me laissant un goût d'inachevé...

Mes extraits:
Josh revint à l'école.
Milly sursauta lorsque la silhouette se découpa devant la porte restée ouverte. Il arriva de nouveau à l'heure de la lecture. Cette fois, il sourit en entrant mais il ne regarda pas Milly dans les yeux.
- Il est revenu! Ma mère ne va pas être contente! s'exclama Liam.
Milly se demanda si elle devait prier Josh de sortir et de ne plus venir déranger sa classe. Le garçon l'intimidait en fait. Elle ne savait pas comment lui parler. Ce n'était pas un élève, ce n'était pas un parent d'élève, ce n'était pas un adulte, ni un enfant. Elle n'avait que deux ans de plus que lui mais elle se sentait pourtant largement en position d'aînée. Sa place derrière son bureau d'institutrice la rendait plus âgée et respectable, malgré elle.
*** ***
- Allez, venez! J'ai pris ma jument Yasmine juste pour vous. Elle est douce, joyeuse et bien élevée, comme vous.
- Oh, mais vous savez, je suis un peu sauvage quand même...
Finn éclata de rire et s'excusa en baissant les yeux. 
- Ça se voit que vous n'avez jamais rencontré de jument sauvage.
- Je rêve ou vous me comparez à une jument depuis tout à l'heure? Ce n'est pas très élégant, tout de même, se révolta Milly en souriant malgré tout.
- Je vous compare à ce que j'aime. Les chevaux, c'est ma vie.
- Et moi, je vous dis que je ne suis pas une fille comme les autres. Sauvage et libre, c'est ainsi que je suis. Je n'aurais pas fait le voyage jusqu'ici toute seule si j'avais été une fille douce et bien élevée.
- Oh là! Mince donc! Je sens que je vous ai fâchée! Je sais pas trop ce que j'ai mal dit, mais je sens bien que vous êtes en colère. Moi, je vous trouve pas comme les autres. Les filles douces, joyeuses et bien élevées, j'en connais pas d'autres que vous.
Milly inspira longuement pour se donner du courage et enfila sa veste:
- On y va? lança-t-elle. À mon avis, vous allez être surpris. Je suis téméraire, vous savez.
- Et douce... et joyeuse... et bien élevée... dit Finn, qui avait pris soudain un peu plus d'assurance devant Milly.

Chronique de Nini Tessie-cop



Broché: 304 pages
Editeur : ALBIN MICHEL

Photo du jour

On s'approche tout doucement de la fin ...
Pour aujourd'hui, je vous propose Adam Gallagher (@iamgalla)
Source

De Coco Tessie-cops

mercredi 21 juin 2017

CELLE QUI MURMURAIT A L'OREILLE DU MEC EN COSTARD de Laetitia Constant

Sorti le 21 Juin 2017

Résumé : À vingt-sept ans, Fauve est une jeune femme dynamique. Gérante d’un haras atypique niché dans la forêt landaise de Gascogne, elle y exerce avec passion le métier de chuchoteuse. Elle soigne des chevaux traumatisés, tout en donnant des cours d’équitation responsable aux enfants.
C’est alors qu’une lettre de la mairie vient tout menacer : son terrain vient d’être acheté par une société immobilière qui veut l’expulser.
Non, elle n’a pas tant donné pour tout perdre aussi bêtement !
Elle se rend directement au siège de cette société traîtresse… pour découvrir que l’homme à la tête du projet n’est autre qu’un odieux personnage, arrogant et coureur, qu’elle a déjà eu le malheur de rencontrer. Le voici, semble-t-il, décidé à détruire sa vie. Pour qui se prend-il ?
Fauve ne se laissera pas faire ! 



Mon avis« Celle qui murmurait à l’oreille du mec en costard » a tout du roman estival. C'est une comédie romantique fraîche, légère, drôle et entraînante. C'est simple mais ça fonctionne et surtout ça fait du bien !
Laetitia Constant nous offre une romance avec des personnages auxquels on s’identifie avec facilité. Ils nous font rire et nous émeuvent. On a juste l'impression d'être avec eux et de vivre ce qu'ils vivent. les bons, comme les mauvais moments.
Et puis Fauve et Jonathan sont au top !! Car si Fauve murmure à l'oreille des chevaux autant dire que Jonathan n'aura pas ce privilège ... le murmure peut très vite se transformer en hurlement dès qu'il approche de trop près ... et il aime ça 😂 
Cependant, il m'a manqué un épilogue. Une vraie fin. J'avais envie de plus de Jonathan ...

Depuis sa plus tendre enfance, Fauve est passionnée par les chevaux avec qui elle partage un lien particulier. Mais c’est après son accident qu’elle a découvert qu’elle était une chuchoteuse. Elle va donc suivre des études spécialisées qui vont lui permettre d’ouvrir son haras et ainsi mettre à profit son don. Elle y consacre tout son temps et c’est d’ailleurs pour ça que sa meilleure amie, Célia, l’envoie au Maroc pour qu’elle se détende et profite de la vie … et des hommes ! D’ailleurs elle aura pu vivre une belle histoire, s’il ne c’était pas avéré que le mec rencontré était un véritable connard !!

Retour en France, la vie reprend son cours jusqu’au jour ou Fauve reçoit un courrier d’expulsion !! Comment ? Pourquoi ?
Plus que remontée, elle décide d’aller voir la société immobilière en charge du dossier et là, surprise … le patron n’est autre que SON connard sexy et arrogant du Maroc !

Le monde est parfois trop petit et puisque Jonathan ne veut rien entendre … la guerre est déclarée !
Fauve parviendra-t-elle à garder son haras ?
Pourquoi Jonathan s’acharne-t-il autant sur Fauve ?

Au niveau des personnages, il y a Celia. Avec Fauve, elles se connaissent depuis l’enfance et travaillent même ensemble. Si Fauve est travailleuse et casanière, Célia est une grande gueule, fêtarde qui collectionne les hommes et profite de ce que la vie lui donne. Si elle pousse Fauve a profiter, elle sait aussi ses griffes pour la protéger ! Il y a aussi Enzo qui partage avec Fauve la passion de chevaux. Du côté de Jonathan, on va faire la connaissance de Julie qui en plus d’être son avocate, se trouve être son plan cul. Je précise que c’est aussi une garce ?

* Fauve est une jeune femme passionnée qui s’investit énormément dans son haras, au point qu’elle en oublie de vivre pour elle. Mais à chaque fois qu'elle se lâche ou qu'elle tente quelque chose, ça se finit toujours mal ! La preuve : elle a craqué sur Jonathan, mais elle sait qu'il ne se passera rien, car c'est un connard qui veut la foutre dehors, et ses chevaux passent bien avant son plaisir. Pourtant cet homme est plein de surprise ... des bonnes comme des moins bonnes !

* Jonathan est un jeune homme sexy et arrogant qui a l’habitude d’avoir tout ce qu’il veut. Et là, ce qu’il désire c’est Fauve, mais notre chuchoteuse n’est pas facile à atteindre, et c’est aussi une vraie chieuse ! Et si on devine qu’il prend beaucoup de plaisir à l’agacer, finalement on ne sait pas grand-chose sur lui à part ce que laisse filtrer son assistante. Il ne se livre pas, il est juste l'épine dans le pied de Fauve !

En bref, une comédie romantique fraîche, drôle et entraînante, avec des personnages dynamiques et parfois totalement déjantés.
Et même si j'aurais aimé une fin plus développée, cette romance est faite pour vous accompagner durant vos vacances 😃

**Merci aux éditions Pygmalion pour cette lecture**

Mon extrait :
- Arrête plusieurs j'ai été à deux doigts de me plaindre à la direction pour son tapage nocturne. SI tu veux mon avis, c'est dans une ferme de reproduction qu'il aurait dû aller. Un matin, je l'ai attrapé et je lui ai gentiment demandé de me laisser dormir. Tu sais ce qu'il m'a rétorqué ?
- Non, pouffa-t-elle.
- Je suis navré de troubler ton sommeil, et je serai ravi de t'aider à le retrouver cette nuit, dans ma chambre, citai-je en imitant le ton salace que ce sale type avait utilisé.
Celia riait aux larmes.
- Sans déconner ? dit-elle entre deux spasmes hilares. Tu lui as répondu oui, j'espère !
- T'es malade ?
*** ***
- Dehors ! tonna-t-il. Je vais être très clair. Le chantier débutera comme prévu, et si ce n'est pas pour te glisser dans mon lit, je ne veux plus te vior.
[...]
- Tu n'as pas fini d'entendre parler de moi. Je te garantis que je ne laisserai pas tomber, l'avertis-je.
- Alors que la partie commence.

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché : 295 pages
Éditeur : Pygmalion
Collection : ROMANS

Photo du jour

Cette semaine vous plait ??
A moi, oui !!!

Allez si vous aimez les poils, cette journée est pour vous 😉 Voici Andre Hamann, model allemand de 29 ans (@andrehamann)
Source

De Coco Tessie-cops

mardi 20 juin 2017

HADES HANGMEN, Tome 2, Sans foi ni loi de Tillie Cole

Sorti le 25 mai 2017

Résumé : La beauté peut être une malédiction ; la foi une prison.
Seul l'amour peut vous délivrer.
Chaque jour, Kyler Willis savoure la liberté des grands espaces sur sa moto, boit sans limite, et s'envoie en l'air avec les femmes les plus sexy. Désormais vice-président d'un gang de bikers, il ne se prive de rien... jusqu'à ce qu'une blonde torride entre dans sa vie. Celle que son club et lui ont récemment tirée d'une secte sordide. Contraint de s'occuper d'elle, il s'aperçoit qu'outre un corps de rêve, elle serait peut-être la seule à pouvoir lui offrir l'impossible : un amour inconditionnel. Mais le nouveau prophète qui guide la secte est bien décidé à ne pas abandonner la jeune femme aussi vite.

Mon avis : Toujours avec une trame de fond sur les sectes, l’auteur a choisi cette fois de nous opposer la vertueuse mais Maudite, Lila, et l’hédoniste Vice-Président des Hadès Hangmen, Kyler. Entre ces deux-là, ce n’est pas un gouffre qui les sépare mais une planète. Pourtant, l’attraction qui les pousse l’un vers l’autre n’a cure de cette distance, et les obstacles risquent d’être plus ardus.
Ce qui nous donne un second tome des plus intéressants, car alors que dans « Hors-la-loi », Mae souhaitait être sauvée, Lila, elle, est tellement endoctrinée qu’elle croit que le sauvetage des Hadès Hangmen est en fait un enlèvement et que Mae s’est compromise avec Styx, ce qui apportera le malheur sur leur communauté. Même si elle est convaincue d’avoir bien agit, Mae ne peut s’empêcher d’être blessée par le comportement de sa sœur, ce qui rend furieux le Président des Hadès Hangmen. Ce dernier ordonne alors à son Vice-Président de faire découvrir la vraie vie à la Maudite, en imposant, toutefois, une interdiction. Il ne doit pas toucher Lila.
Résistera-t-il à la tentation de cette blonde qui l’a totalement envoûté dès le premier jour ? Et Lila réussira-t-elle à s’échapper de cet enfer sans se compromettre ?

Je vous laisse le découvrir par vous-même avec la « douce » plume de Tillie Cole. Enfin, douce dans le sens où elle est plaisante et addictive, car autrement, Tillie Cole emploie toujours des mots très crus et très durs, ce qui peut rebuter certains lecteurs, mais qui vous met totalement en situation comme si vous y étiez, car n’oublions pas que les Hades Hangmen sont des motards hors la loi et donc loin d’être des Bisounours.

De mon côté, j’ai de nouveau succombé à l’histoire. Elle est dure, cruelle, mais démontre assez justement l’univers impitoyable des sectes. Alors que dans le premier tome, Mae voulait s’échapper, Lila, elle a été totalement endoctrinée par l’Ordre, ce qui nous laisse donc un personnage totalement soumis et surtout hors norme.

Je dois avouer que j’ai parfois eu du mal avec Lila. Je ne comprenais tout simplement pas comment une jeune femme pouvait à tel point être aveugle. Puis j’ai compris au fils des pages, à travers ses yeux et ceux de Ky, que l’histoire de Delila était bien plus complexe. Lila est tout simplement née dans la communauté, enchaînée à ces règles absurdes et cruelles, mais pour elle, c’est cela la normalité. Comment lui faire comprendre qu’elle se trompe alors que tous les signes annonciateurs se réalisent petit à petit ? Après tout, n’a-t-elle pas envoûtée Ky ? Ce ne sont que des mots, me direz-vous, mais quand on vous rabâche ça depuis vos 6 ans, comment ne pas le croire ? Savoir que de vraies personnes ont vécu ces histoires rend l’histoire de Delila plus intense et plus empathique.

Heureusement, il y a Ky. Bon ok, au début, il aggrave plus les choses qu’il ne les facilite, mais il évolue au contact de Lila et on le découvre petit à petit. Lui aussi persuadé par son père qu’il ne doit pas donner son cœur à une femme, il fait des erreurs et vit à 200% sans donner le change et la considération que la gent féminine mérite. Tout comme avec Delila, j’ai eu du mal avec Ky au début. Si on lui faisait payer 1€ à chaque gros mot qui sort de sa bouche, les filles, on serait milliardaire ! Sans rire, un peu ça va mais faut pas abuser non plus ! Fort heureusement, ça se calme chapitre après chapitre, et cela nous permet de découvrir le vrai Ky. Le Ky taquin, charmeur, protecteur ou encore, amoureux tout simplement.

J’ai vraiment aimé que Tillie Cole prenne son temps pour les faire évoluer mais surtout qu’elle n’oublie pas que son histoire ne parle pas seulement d’amour. Elle a vraiment su capter mon attention sur les victimes des sectes et surtout rendre sa romance très réaliste.

En bref, un second tome très réussi. L’auteur a su une nouvelle fois m’embarquer dans son univers sombre, violent et cruel mais aussi où l’amour peut parfois apporter cette lumière que l’on a tous besoin. Même si j’ai une préférence pour Styx et Mae, je pense toutefois que l’histoire particulière de Lila est bien plus prenante et touchante. Désormais, j’attends avec impatience le troisième tome sur Flamme qui risque d’être encore plus violent que les deux premiers, mais il faudra s’armer de patience car la suite n’est pas prévue avant fin septembre.

Mes extraits :
« C’était un carnage.
Une scène tout droit sortie de l’Apocalypse.
— Lila ! hurla encore Mae.
Elle posa la main contre ma joue pour attirer mon attention. Elle avait l’air inquiète pour moi, mais déterminée, et elle tenta encore de m’entraîner à sa suite.
— Je… Je ne veux pas partir…, murmurai-je en jetant un regard à Maddie.
Visiblement abrutie par les événements, celle-ci suivait Mae docilement… comme un mouton qui se dirigeait volontairement vers l’abattoir.
— Je sais que tu ne veux pas partir, ma sœur. Mais cet endroit n’est plus sûr. Il faut y aller. Il faut quitter l’enceinte.
— Aller dehors ? !
Ma voix partit dans des notes aiguës, mes yeux s’agrandirent et je me mis à trembler.
— Non ! Non ! Je ne peux pas quitter la communauté ! Le monde extérieur est maléfique. Je dois rester ici. Pour être sauvée, je dois rester ici ! Tu le sais. Je t’en prie, ne me refuse pas un espoir d’être sauvée !
Je retirai ma main de la poigne de Mae et commençai à reculer.
— Mae, tiens un peu ta frangine, il faut qu’on se casse ! cria, derrière Mae, l’homme aux longs cheveux blonds et aux yeux bleus intenses qui avait tué le frère Noah, mon rédempteur.
Dès l’instant où j’avais quitté ma cellule, il m’avait dévorée des yeux, et il n’avait pas cessé depuis. »
*** ***
« Les paroles clairvoyantes du prophète David tournoyaient dans ma tête et me tourmentaient, broyant mon âme.
« Prenez garde aux Maudites. Un regard dans leurs yeux sans âme et vous serez piégés par la luxure. Une caresse de leur bouche sur votre chair, et vous aurez faim de leur corps, un besoin charnel impérieux, insatiable et impie. Leurs manœuvres de séductrices vous ensorcelleront, vous soumettant à leur volonté damnée jusqu’à vous entraîner vers l’abîme de soufre où vous brûlerez pour l’éternité.
» Nul homme ne peut aimer une fille maudite d’Ève pour elle-même. Nulle fille d’Ève ne pourra connaître l’amour d’une âme pure. »
Je cillai pour chasser mes larmes et détournai mon regard de cette femme, cette fille d’Ève sur laquelle prêchait le prophète David, et l’illumination me saisit. Il en sera toujours ainsi.
*** ***
« Il fit tourner la clé du véhicule et la machine rugit en dessous de nous. Je laissai échapper un cri de stupeur et tentai de trouver quelque chose où me tenir.
— Que se passe-t-il ? m’exclamai-je en attrapant une poignée sur la porte.
Ky eut de nouveau l’air amusé.
— Déjà, calme-toi. C’est juste le camion qui démarre. Ensuite, ouais, on quitte la propriété. Je n’vais pas te faire la popote, et j’ai dans l’idée que tu n’veux pas non plus être nourrie par une de mes chaudasses.
— Je ne souhaite pas quitter la sécurité de ces murs, répondis-je en faisant de mon mieux pour calmer mon cœur fébrile et ignorer son commentaire sur ses « chaudasses ».
Ky m’ignora, poussa un levier sur le côté du volant et le véhicule avança alors que les grilles commençaient à s’ouvrir.
Il se pencha, me tapota le genou et déclara :
— Je sais que c’est dur, p’tit cul. Mais leçon numéro deux, il y a autre chose dans la vie que de rester enfermée dans une bulle protectrice. C’était comme ça dans ta secte, et maintenant que tu es ici, tu essaies de le reproduire. Mais au bout d’un moment, il faut choper la vie par les couilles et les presser avec le doigté d’une pute expérimentée.
Mon genou frémissait là où sa main s’était posée sur ma peau. Je n’avais pas l’habitude de ces réactions et je me mis à prier. Seigneur, donnez-moi la force d’affronter cette journée. Donnez-moi la force de résister à cet homme impie. »

Chronique Tome 1

Chronique de Sandy Twi-cops
Poche: 480 pages
Éditeur : MILADY
Collection : Suspense

Photo du jour

Voyons ce que ce mardi nous réserve !!
Vous connaissez Don Benjamin - Artiste musical (@itsdonbenjamin) ??
Source

De Coco Tessie-cops

lundi 19 juin 2017

ROYAL SAGA #5 : Convoite-moi de Geneva Lee

Sorti le 8 Juin 2017

RésuméPour brouiller les pistes des chacals qui veulent la peau du bel avocat Smith Price, il vire la jolie Belle Stuart, avec qui il vit une passion torride, de son cabinet, mais pas de sa vie. Belle en profite pour démarrer son grand projet entrepreunarial : Bless, une start-up de location de vêtements siglés.
Il faut toute l'amitié de Clara et Edward, l'énergie communicative de tante Jane et de Lola pour aider Belle à surmonter les montagnes russes de sa relation avec Smith tout en démarrant sa boîte, sans compter les ennuis que sa mère ne cesse de lui mettre dans les pattes.
Belle a-t-elle les reins assez solides pour supporter une histoire érotique ensorcelante avec un homme qui ne lui dit pas toute la vérité sur son passé ? Quel prix est-elle capable de payer pour se sentir libre et vivante ?

Mon avis : Après la bonne surprise de la saison 4 ou nous faisions plus ample connaissance avec Belle, j’avais hâte de lire cette suite et ainsi en apprendre plus sur le mystérieux Smith.
Et bien ce livre et ces personnages sont plein de surprises. Avec « Cherche-moi » nous avions compris que cette trilogie serai sombre et dangereuse mais pas à ce point. Parce que là, le danger les suit pas à pas et on se rend compte que cette histoire a démarré depuis plus longtemps que l'on ne le croit.
Par contre ce qui est dommage, c'est que la première partie du livre est plus basée sur le sexe et le manque qu’ils ont l’un de l’autre. Ils ont tendance à tout mettre de côté et à oublier le principal quand ils sont ensemble. Et puis il y a ce voyage à New york qui va tout changer. L'histoire prend une autre dimension en rentrant dans le monde de conspiration de Smith, et cette fois, le danger est bien réel et l’étau se resserre.


On retrouve une double narration, avec le point de vue de Belle et de Smith. Ce qui nous permet de plonger plus en profondeur dans les secrets et la noirceur qui habite Smith.

Pour la sécurité de Belle, Smith l'a licenciée. Ils doivent prendre leur distance, mais le manque est trop fort, alors ils se retrouvent en toute discrétion et profite pleinement de ces quelques heures volées ... jusqu'à ce que le danger devienne trop présent.

Pour oublier cette séparation, Belle se concentre sur « Bless », sa start-up, qu'elle est en train de monter avec l'appui de Lola, la petite sœur de Clara.
A elle deux, elles arrivent à décrocher un entretien avec un grand magazine de mode new yorkais, et c'est Belle qui va se rendre à ce rendez-vous. Mais tout ne va pas se passer comme prévu ...

Belle pourra-t-elle pardonner à Smith ses agissements ?
Quel danger doivent-ils éviter ?
Réussiront-ils à sortir indemne de ce complot ?

Au niveau des personnages, Belle pourra compter sur le soutien de Lola, qui va se démener pour sa patronne. J'avoue que j'ai été agréablement surprise par Lola car je n'en avais pas un bon souvenir. Il y aussi sa tante Jane qui servira de rempart entre Belle et sa mère, non mais quelle garce cette femme ! On n'oublie pas Edward qui lui aussi a quelques secrets ... On aperçoit également Clara et Alexander mais pour eux, c'est un peu plus tendu ... les joies de la monarchie ! 

* Belle est une jeune femme fidèle et déterminée qui évolue beaucoup dans ce tome. Grâce à Bless, elle reprend doucement confiance en elle, même si elle n'arrête pas de se poser des questions et de tout remettre en question. Notamment sur sa relation avec Smith, qui lui fait découvrir . En plus du danger que représente Smith, elle va aussi devoir gérer sa mère qui ne lui fera aucun cadeau ...

* Smith s'ouvre "un peu" plus, même s'il choisit encore quoi révéler, mais toujours dans l'intérêt de sa Belle. Pour elle, il est prêt à tout. Il va aussi l'emmener plus loin sur le plan sexuel. Sans pour autant que ça soit vulgaire ou cru, parce que Smith est un homme qui aime dominer.

En résumé, une série qui monte en puissance. Geneva Lee arrive à nous tenir en haleine avec cette romance érotique qui mélange sexe, passion, complot, secret, meurtre et intrigue à la perfection.
Et vu comment se termine cette saison 5, on a juste envie d'être en juillet pour avoir la suite !!!

**Merci à Stéphanie et à Hugo Roman pour cette lecture**

Mon extrait :
- Je n'ai jamais voulu te faire de mal. J'ai essayé de garder mes distances.
- Et tu es quand même revenu à la charge. Peut-être ne suis-je qu'une ligne à rayer dans une liste ? C'est plus facile de me transporter de l'autre côté de l'Atlantique pour faire ça ?
[...]
- Je ne sais pas ce que tu fais ici, admet-il. Ou ce que j'y fous aussi. Quand j'ai découvert que tu venais ...
- Comment l'as-tu appris ?
[...]
- J'ai mes sources.
Son calme me donne envie de lui balancer une lampe en pleine gueule.
- Des sources ? Tu veux dire des secrets.
- Oui.

Chronique Saison1Saison 2, Saison 3 et Saison 4

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 325 pages
Éditeur : Hugo Roman
Collection : NEW ROMANCE

Photo du jour

C'est lundi et il est temps de retrouver la suite du classement des 10 canons à suivre sur instagram 😍
Et on commence avec un BG que l'on connait bien sur la Bulle puisqu'il s'agit de ... Nick Bateman - Mannequin Canadien de 30 ans (@nick__bateman)
 
Source

De Coco Tessie-cops

vendredi 16 juin 2017

LES SENTINELLES, Tome 3, Fièvre de sang, d’Alexandra Ivy

Sorti le 16 juin 2017

Résumé : Sentinelle, paria et assassin, Bas vit en marge de la société et ne craint aucun danger... mais l'enlèvement de sa fille, Molly, fait basculer son existence, surtout lorsque la mère de celle-ci fait à nouveau irruption dans sa vie. Bas n'a jamais pu oublier la magnifique Myst, ni lui pardonner de l'avoir abandonné. Mais pour sauver leur fille, ils devront surmonter leurs différends et s'allier contre les ennemis qui traquent Myst depuis toujours, persuadés qu'elle les conduira à une arme nouvelle et dévastatrice. Mais sous la méfiance, le désir qui les a réunis autrefois demeure…

Mon avis : Avant toutes choses, un grand merci aux éditions Milady pour l’envoi de ce livre que j’attendais avec impatience. Retrouver la plume d’Alexandra Ivy est toujours un plaisir, principalement avec cette saga qui a son univers propre et des personnages très intéressants.

Nous retrouvons donc dans ce troisième tome, Bas, une sentinelle assassin qui vit hors de Valhalla et est recherché par la Mave pour ses activités illégales, mais aussi pour avoir kidnappé Serena dans le tome précédent afin de sauver sa fille, Molly, âgé de 4 ans qui avait été kidnappée.
Bas a toujours été un homme indépendant qui ne répondait à aucun ordre et voulait, après une enfance difficile, être maître de son empire, sans qu’aucun sentiment n’empiète sur sa vie. Puis un jour, Myst a fait irruption dans son bureau pour lui demander du travail et bien que ses dons ne l’intéressassent pas, Bas avait fini par succomber à la délicate jeune femme aux cheveux argentés, pour se voir éconduit dès le lendemain matin. Puis un jour, elle reparut pour lui laisser un petit bout pour disparaître à nouveau sans aucune explication. Bien qu’il l’ait recherchée, Myst lui a toujours échappé et n’a jamais semblé se soucier de leur fillette. Alors lorsqu’elle revient à nouveau pour s’assurer que Molly va bien après son kidnapping, on ne peut pas dire qu’il saute de joie et son premier souhait est qu’elle sorte de leur vie pour de bon. Toutefois, après avoir découvert le secret de Myst, il est fermement décidé à la garder près de Molly et lui, et s’il doit pour cela détruire la menace lui-même, il ne se gênera pas.

Bien que le tome précédent soit sorti il y a quelques mois maintenant, je n’ai eu aucun mal à me replonger dans l’univers des Evolués d’Alexandra Ivy, ni à apprécier cette nouvelle histoire. Tout est à nouveau réuni pour que l’on passe un bon moment : un style d’écriture excellent, des personnages attachants, de l’action, de l’émotion, de la passion. Un savoureux mélange qui nous donne envie de tourner les pages sans s’arrêter.

Du côté des personnages, nous avons évidemment Myst. Cette jeune femme mystérieuse maudite depuis qu’elle a eu cette vision. Myst est une femme fragile, très peu sûre d’elle, pourtant, elle est courageuse et n’hésite pas à braver le danger pour ceux qu’elle aime. Elle est aussi très empathique et bienveillante.
De son côté, Bas est un peu le contraire. Impitoyable, il est aussi très intimidant et autoritaire. Mais dès qu’une fillette ou une femme aux cheveux argentés est près de lui, il devient un farouche protecteur plein d’amour.

Ce que j’ai aimé dans ce tome, c’est que bien que Bas et Myst soit au cœur de cette histoire, tout ne tourne pas qu’autour d’eux, je dirais même qu’ils ne sont qu’une partie de la trame. En utilisant la troisième personne du singulier, Alexandra Ivy a fait le bon choix pour nous permettre de découvrir d’autres éléments forts indispensables au récit.
Lana, la Mave, cette femme impitoyable et incroyablement puissante ; son Tagos, Wolfe, le chef des sentinelles qui fera tout pour protéger Lana. La relation qu’ils développent tous les deux depuis le début de la saga est intense. J’ai adoré retrouver leurs échanges, la tension qui les anime dès qu’ils sont dans la même pièce.

En bref, encore un tome parfaitement mené avec lequel je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Alexandra Ivy a ce petit truc qui nous transporte avec elle dans son univers et fait qu’on s’attache à ses personnages. Désormais, il faudra s’armer de patience pour la suite, car le prochain tome n’est pas encore sorti en VO.

***Merci Milady, pour ce livre***

Mes extraits :
« - Non, dit-il de but en blanc.
- Non quoi ? s’enquit-elle avec perplexité.
- Non, tu ne peux pas rester, l’informa-t-il, lui opposant un sang-froid glacial. Ce n’est pas juste pour Molly.
L’expression affligée, elle eut le souffle coupé.
- Une visite de sa mère n’est pas juste ?
- Tu ne peux pas simplement apparaître et disparaître de sa vie à ta guise. (Il haussa les épaules.) C’est trop déstabilisant.
- Je ne demande que quelques jours.
- Non.
- Bas… (elle tendit une main fine) s’il te plaît.
Son expression douce et implorante le laissait de marbre, se persuada-t-il farouchement.
Il se retournait pour sortir de la pièce parce qu’il devait s’assurer que Molly allait bien, pas parce qu’il tentait d’échapper au désespoir flagrant sur son beau visage.
Et l’étrange émotion qui lui nouait le ventre n’était pas de la culpabilité.
Ni le regret.
Pas moyen.
- Verrouille la porte en partant, ordonna-t-il, refusant de la regarder.
- Je reviendrais demain matin, dit-elle d’une voix basse mais déterminée.
Il ne ralentit jamais.
- Tu perds ton temps.
- C’est à moi d’en décider, marmonna-t-elle. Je reviendrai. »
*** ***
« - Bon… Dieu ! souffla Kaede, manifestement abasourdi alors qu’il posait les yeux pour la première fois sur Myst en chair et en os. Maintenant je sais pourquoi elle fait des bébés aussi magnifiques.
Bas se tendit avant d’esquisser un sourire ironique.
Il ne pouvait pas blâmer son ami. Il n’existait pas un homme qui ne serait pas ébloui par cette femme.
- Tu n’as pas un truc à faire ?
Kaede continua à dévisager la femme qui s’était arrêtée d’un air hésitant, une boîte de pâtisseries dans les mains.
- Tu ne me présentes pas ? demanda l’exécuteur.
- Non.
Kaede se tourna pour croiser le regard menaçant de Bas, et ses lèvres tremblèrent alors qu’il était pris d’une hilarité inexplicable.
- Elle ressemble à un ange.
- Ce qui ne la rend que plus dangereuse.
- Exact. »

Chronique de Sandy Twi-cops

Photo du jour

Il est l'heure de refermer cette première semaine de canons, mais rassurez-vous, il en reste pour la semaine prochaine !

Alors en ce vendredi, je vous présente Aaron Clay (@aaronclay9)
Source

De Coco Tessie-cops

jeudi 15 juin 2017

BOOK TOUR 3 : Follow Me, Dernière Chance de Fleur Hana

Rien à rajouter à part ... Bonne lecture à toutes 😃

Page Fleur Hana & Facebook
Page Hugo Roman & Facebook

Amazon - Place des libraires - Fnac

PS : I LIKE YOU de Kasie West

Sorti le 08 Juin 2017

Résumé : Un jour d'ennui en cours de chimie, Lily griffonne les paroles de sa chanson préférée sur son bureau. Lorsqu'elle s'assoit à la même place le lendemain, elle découvre que quelqu'un a écrit la suite...
Très vite, Lily et son mystérieux interlocuteur se lancent dans une correspondance enfiévrée. La jeune fille n'a jamais autant eu envie d'aller en cours – mais surtout pour y savourer sa lettre du jour ! Derniers groupes de musique indé à découvrir, secrets de lycée ou confidences plus intimes... tout semble les rapprocher.
Peu à peu, Lily réalise que son coeur s'emballe pour celui qui se cache derrière cette plume. Mais alors que l'identité de son amour épistolaire se dévoile peu à peu, Lily va découvrir que certains cris du coeur devraient peut-être rester silencieux...

Mon avis : Même s’il s’agit d’une lecture Young Adult, j’ai tout de suite été attirée par le résumé de ce livre. Et c’est donc tout naturellement que je me suis laissée entraîner par la plume douce de cette auteure que je ne connaissais pas, pour au final trouver un roman léger, sans réel surprise, mais très bien pour les vacances.
Même si par moment les réactions de Lily vis-à-vis de son/sa correspondant (e) anonyme sont agaçantes, on prend tout de même du plaisir à la suivre dans la création de ses compostions, et tout comme elle, on attend les lettres avec une grande impatience.
Bien sûr, on devine bien avant elle qui est son/sa correspondant(e), mais ça ne nous empêche pas d’attendre qu’ils se découvrent. Car même s’ils sont totalement différents, ils s’équilibrent dans ses mêmes différences.

Lily fait partie d’une famille nombreuse, qui ne laisse pas beaucoup de place à l’intimité. Heureusement elle  s’est créée une bulle grâce à la musique. Alors pendant le cours de chimie, elle sort son carnet, et elle dessine, écrit ses pensées et compose ses chansons. Mais un jour le prof la surprend et pour l’obliger à suivre son cours, il lui demande de lui faire un résumé à chaque fin de cours. Totalement perdue, elle écrit des paroles sur le bureau … et qu’elle n’est pas sa surprise quand le lendemain, elle découvre que quelqu’un à compléter ses paroles.

Va alors s’instaurer un rituel ente son mystérieux correspondant et elle. Des mots laissés sur le bureau, et puis des lettres. Chacun attendant le cours de physique avec impatience.
C’est aussi pour eux l’occasion de tomber le masque et de se confier. Lily parlant de ses rêves et de sa famille trop imposante et trop bruyante, et son mystérieux correspondant parlant d’un père absent, d’un beau-père exigeant et du manque de cohésion familiale. Tout ça, sans jamais révéler leur identité.

Mais un jour, Lily va entrer dans la classe de chimie et découvrir qui occupe son bureau après elle … et là c’est le choc. La confusion. Elle n’était pas prête à découvrir que cette personne était celle à qui elle se confiait depuis plusieurs semaines.

Au niveau des personnages, il y a la famille de Lily. De vrais électrons libre sans filtre et sans aucun respect pour l’intimité des occupants de la maison. Il y aussi la meilleure amie de Lily, Isabelle, qui tente par tous les moyens de la caser tout en la poussant à réaliser son rêve.

* Lily est une jeune fille très renfermée et très solitaire. La musique est toute sa vie, tout comme les mots qui sont très important pour elle. C’est au travers de ses lettres qu’on va apprendre à la connaitre vraiment. Et puis il y a son quotidien, ses réactions face à son coup de cœur qu’elle n’ose pas aborder. Ses ressentiments face à Cade, l’ex de sa meilleure amie. Ils ne se supportent et se cherche continuellement. On espère que Lily réussira à parler à son crunch et à réaliser son rêve de musique.

En résumé, une lecture légère et sans prise de tête, qui manque cependant d’approfondissement, notamment la fin, qui me laisse un goût d’inachevé. 

**Merci à Marion et à Hugo Roman New Way pour cette lecture**

Chronique de Coco Tessie-cops
Broché: 357 pages
Éditeur : Hugo roman new way
Collection : New Way